Retour à l'index
Explication des codes


Cliquer sur la référence (zone soulignée, à gauche) pour voir le contexte large (une page de l'édition de la Pléiade ). Le code alphabétique qui termine la référence indique dans quelle partie de la page se trouve le mot cherché (a pour les 50 premiers mots de la page, b pour les 50 qui suivent, f ou g pour les derniers). Utiliser la fonction FIND de NETSCAPE pour une localisation plus précise.

te 9.0 2742
Distribution des fréquences
Ch 82, Ph 39, Ve 18, Gk 9, Sc 9, Pe 15, PC 81, CC 6, FA 37, To 6, LL 30, MC 55, Fe 69, IG 10, EG 56, Ab 56, Go 63, Se 35, Co 161, DL 40, FY 51, Ly 26, In 11, An 20, IP 225, VF 17, Em 12, Bi 102, Nu 25, CV 3, Ev 36, Be 76, Sp 294, UM 51, Te 17, Ra 64, JM 223, CM 43, DV 34, AS 16, Ho 11, Mu 41, MM 56, Pa 73, CB 222, CP 60, EH 13, PB 35, DA 8
Courbe du mot te

(Concordance incomplète)

 360
Ch 933b| Bas - Normands .| - Comment te nommes - tu , citoyen ? demanda
Ch 933b| .| - Eh bien , Gudin , je te fais caporal de tes bourgeois . Tu
Ch 933c| l' air d' un homme solide . Je te charge de choisir celui de tes
Ch 933c| il faut envoyer à Fougères . Tu te tiendras à côté de moi . D' abord ,
Ch 936f| d' Opéra , avance donc que je te démolisse . "| Le chef royaliste ,
Ch 950b| que...| - Eh ! imbécile , qui te parle du Roi ? Ta République donne -
Ch 950c| , dit l' oncle en colère . Je te déshérite !| - Merci " , dit le
Ch 952g| vite la montagne , nous allons te rejoindre , et pour cause . Je veux
Ch 955a| les soucis des pauvres ! Si tu te fais encore demander une fois ton
Ch 955g| ne soient pas rognés , ou nous te rognerons les ongles au feu .| -
Ch 956a| d' ici à quinze jours , nous te rendrons une petite visite qui te
Ch 956a| rendrons une petite visite qui te guérira de la goutte , si tu l' as
Ch 960f| .| - Mon garçon , ça ne te va pas de faire le savant , cela s'
Ch 964e| d' un citoyen assez rusé pour te prendre dans un piège .| - Qui ?
Ch 964f| dans les volatiles . Mais ne te fie pas au canard ! Ses yeux verts
Ch 968c| , Francine , reprit - elle , te souviens - tu de Patriote , ce singe
Ch 970e| Danton . Mais oublie ce que je te dis ; c' est la femme de cinquante
Ch 976i| , dans la marine .| - Ah ! tu te rends à Brest ? " demanda Corentin
Ch 980b| la proposition de l' hôte , ne te gêne pas..."| Quoique ces paroles
Ch 982e| es si prodigue aillent jusqu' à te causer de la gêne .| Je suis en
Ch 988a| serin . Ai - je donc besoin de te répondre ! Qui es - tu ?| - Le
Ch 990e| , et si tu le veux , je vais te suivre au District .| - Y viendras
Ch 990f|commun ce sifflement et moi , je te le demande . J' ai cru que les
Ch 990f| , pour m' arrêter sans doute , te prévenaient ainsi de leur arrivée .
Ch 995c| un moment de silence , d' où te vient tant de science , Francine ?
Ch 995d| , voilà comment tu réponds ! je te comprends : je t' attendrai ou je te
Ch 995d| : je t' attendrai ou je te devinerai . "| Francine avait
Ch 997e| reprit - elle , cette dame - là te parlait de la jeune demoiselle que
Ch 998d| belle demoiselle qui , je puis te le dire , a été jadis nourrie chez
Ch 998f|indulgence .| - Mais les Bleus te tueront peut - être . "| Il
Ch1033i| marquis , lui dit - il , nous te voyons tous avec peine sur le point
Ch1034a| accord , mais si cette créature te livre avant le jour ?...| - Je te
Ch1034b| livre avant le jour ?...| - Je te répondrai quand tu m' auras dit
Ch1034b| , elle ne veut peut - être pas te trahir avant que sa fantaisie , à
Ch1041f| ? Que fait - on ici ? Pourquoi te caches - tu ? je veux tout savoir .
Ch1041g|par ma damnation ! Francine , je te le dirai , mais quand tu m' auras
Ch1042c| " Je t' ai laissée fleur et je te retrouve fumier . Ah ! pourquoi t'
Ch1043b| ; sans quoi , rin .| - Je te le promets , répondit - elle dans
Ch1044e|, tu n' en a guère , toi , et il te faudra du temps pour passer consul .
Ch1049e| le moment de ta mort pour te disputer ? s' écria gaiement Merle .
Ch1049f|fusiller sur - le - champ .| - Te voilà bien ! reprit le capitaine ,
Ch1052b| , c' est ma part du butin , je te la donne , fais - en tout ce que tu
Ch1056c| , attends , je m' en vais te faire ressusciter , moi !| - Hé !
Ch1056c| , reprit le Chouan . Je ne te la donne pas , moi , la vie , Ave
Ch1057d| des sous ; mais la femme ? alle te sautera au visage comme un chat . "
Ch1057g|| - Laisse - la - moi voir , je te dirai un prix . "|
Ch1058e| les cents écus .| - Je te donne les cent écus dans ma part de
Ch1059c| " C' est juste , dit - il . Je te laisse à elle huit jours ; si passé
Ch1065f| pauvre Francette , l' homme ne te semble - t - il pas une effroyable
Ch1078h| traits de flamme ces mots : Il te méprise ! écrits sur le front de cet
Ch1080c| à notre parole . Ce feu - là va te dégourdir les jambes , la langue et
Ch1080c|je ne vois point de lèchefrite à te mettre sous les pieds , ils sont si
Ch1081f| de Fougères , le Gars consent à te la confier , et tu seras bien payé ;
Ch1081f|terre .| - Tu sais pourquoi je te dis cela . Quelques - uns prétendent
Ch1082b|que ça ne t' arrive plus , ou je te couperais en deux comme un navet .
Ch1085g| . Pour un seul coup de fusil je te donnerai tout ce que tu trouveras
Ch1085g| usurier . Si tu veux que je te pardonne d' avoir vendu cette fille
Ch1101b| soldat , ne bouge pas ou je te démolis comme la Bataille , en deux
Ch1148e| , citoyen diplomate , que tu te laisses périodiquement mettre en
Ch1149c| - derrière .| - Oh ! tu peux te préparer à marcher , reprit Corentin
Ch1149d| , quelque impénétrable qu' elle te semble , tu vas avoir à t'
Ch1149d| avoir à t' escarmoucher , et je te procurerai avant peu le plaisir d'
Ch1151f|métier que tu fais , mon vieux , te rendra quelque jour plus court de la
Ch1162e|la troupe .| - Est - ce que je te demande le chemin du faubourg du
Ch1166d| ?| - Tais - toi , Marie , ne te calomnie pas . Pauvre enfant , je t'
Ch1173c|" Je t' ai envoyé not' gars pour te prévenir , reprit Barbette effrayée
Ch1175e|ai rin dit sur le Gars...| - Je te dis d' aller chercher ton couperet "
Ch1175g|- D' ailleurs , cousin , nous ne te demandons pas de raisons , mais ton
Ch1176f| tout , mon cousin , puisque je te parle comme à un confesseur , je t'
Ch1178a| Brave capitaine ,| Que ça ne te fasse pas de peine| Ma fille n'
Ch1179b|en mets jamais un aux pieds sans te rappeler celui qui était plein du
Ch1179c| Labre , reprit - elle , que je te voue aux Bleus . Tu seras soldat
Ch1185c| " Mille tonnerres de Dieu ! va te promener , citoyen de l' enfer .
Ch1185e| , elle ne tardera pas . Elle te dira , elle - même , l' heure et le
Ch1187e| de tout mon sang . Parle , que te faut - il ? "| Corentin
Ch1189g| exact à faire tout ce que je te dirai , tu achèveras l' ouvrage de
Ch1194c| dix hommes avec toi et tu te placeras de manière à garder le cul
Ch1195b| entré , quelque chose qu' on te dise , sauve - toi , viens me
Ch1195c| trouver au corps de garde , je te donnerai de quoi manger de la
Ch1196g|opposait à leur marche .| " Je te connais , reprit Marche - à - terre
Ch1202g|, je ne t' estime pas assez pour te tuer ! Ton sang est même trop vil
Ch1210h| Hulot , pour ne jamais te trouver sur son passage , si tu ne
Ph 948c| d' oeil jeté sur la question ne te fait pas trembler , que tu n' es pas
Ph 961d| TOBIE ,| " Ce que je vais te dire a rapport à la nature des
Ph 962a| celui qui distribue nos lots de te départir plus de connaissances qu' à
Ph 962a| , j' aurais été charmé que tu te fusses assis à ma place , et que
Ph 962b|usage pour toi ; voulant en cela te donner un gage de mon amitié , et ne
Ph 962c| apercevoir que je rougis en te parlant sur ce sujet ; quoique je
Ph 962d| une cependant que je voudrais te recommander d' une manière plus
Ph 962e| Tobie , c' est de ne jamais te présenter chez elle qui est l' objet
Ph 962e| le matin , soit le soir , sans te recommander auparavant à la
Ph 962e| tout - puissant , pour qu' il te préserve de tout malheur .| " Tu
Ph 962e| de tout malheur .| " Tu te raseras la tête , et tu la laveras
Ph 963c| entrer chez elle .| " Si elle te permet de t' asseoir sur le même
Ph 963d| sur le même sofa , et qu' elle te donne la facilité de poser ta main
Ph 963d| et sur beaucoup d' autres . En te conduisant ainsi , tu auras au moins
Ph 963e| ce qui est fort probable ) , tu te feras tirer quelques onces de sang
Ph 963g|boisson , je n' ai pas besoin de te dire que ce doit être une infusion
Ph 963h|pas pour le moment autre chose à te dire .
Ph1012g| poussant un soupir ; et je vais te le prouver par à plus B .| - Eh !
Ph1012h| . ) " Ma fille , vois , je te fais juge ; nous avons dix mille
Ph1013b| ensemble cent louis .| Je te donne douze cents francs pour ta
Ph1013h| résiste pas plus au plaisir de te les offrir , ajouta - t - il , que
Ph1014h| que c' est une folie...De quoi te mêles - tu !...répondit - il , garde
Ph1014h| .| - Mais , mon amour , je te ruine ! Je devrais savoir que tu m'
Ph1014i| que je puisse me permettre de te confier tous mes désirs...- Garde ,
Ph1057h|d' une voix amie : " Mon ange , te fait - il mal ? " Comme ces gens sur
Ph1073e|signe , l' entraîne : " Mais il te tuera !...dit - il .| - Peut - être
Ph1094a| pas , mon ange ? Demain , je te laisserai chez ta mère , parce que
Ph1112b| de tous vos sacrifices , et je te serai fidèle jusqu' à la Mort .| (
Ph1116a|Dieu , oui , mon cher amour , je te tuerais fort proprement . Aimerais -
Ph1141d| de l' amant de sa femme ? Quand te congédie - t - on ?...Oh ! va , j'
Ph1142c| hier avec le véritable...je te prendrais...- à propos , a - t - il
Ph1149c| au bal .| " Mais nous allons te reconduire chez toi , dit la baronne
Ph1150f|- Précisément , ma chère . Je ne te ressemble pas , moi ! J' aime mon
Ph1150g| coquette , tu peux fort bien te moquer de B..., à qui ta vertu
Ph1150g|pas d' amants dans le monde , je te prie ne me laisser mon mari...Il est
Ph1151c| à prendre un amant , comme il te plaît de le supposer , que je ne
Ph1165h| soit le cerveau qui le premier te conçut ! honte au médecin qui te
Ph1165h|te conçut ! honte au médecin qui te trouverait un préservatif ! Oui , tu
Ph1196b|voyagé dans la conviction que tu te disais comme moi : " Où diable
Ve1037c| il est bien heureux pour moi de te rencontrer " , s' écria l' étranger
Ve1037h| Premier consul à Piombo .| - Te demander asile et protection , si tu
Ve1037h|brusque .| - Quel malheur a pu te chasser du pays ? Tu en étais le
Ve1039b| Napoléon , je ne puis pas te prendre sous mon aile . Je suis
Ve1039d| acheter tes propriétés afin de te donner d' abord les moyens de vivre
Ve1072d| ton vieux père ! Je ne saurais te voir aimant un homme . Ginevra , tu
Ve1072e| à cette idée , et qu' il te présentait des ducs et des comtes ?
Ve1072f| seuls , dit Piombo ; mais te marier , c' est nous isoler ! Je te
Ve1072f|marier , c' est nous isoler ! Je te connais , ma fille , tu ne nous
Ve1073d|aime .| - Est - ce qu' il peut te connaître encore assez pour t'
Ve1074a| prosternés devant toi ? je vais te supplier... - Ginevra Piombo
Ve1074g|que je meure la première ! Je ne te survivrais pas , mon père , mon bon
Ve1079g|, dit Piombo . J' aimerais mieux te voir dans ton cercueil , Ginevra . "
Ve1084f|fille ! Je n' ai pas la force de te maudire ; mais je t' abandonne , et
Ve1090e| , dit Luigi au maréchal , je te remercie .| - Tout à votre service
Ve1100a|. Je suis une mauvaise mère : je te regrette encore plus que je ne
Ve1100c|Nous avons du pain . Ton père va te recevoir en grâce . La prospérité s'
Ve1100e| enfin , tu as froid , je vais te réchauffer . "| Elle voulut mettre
Gk 991f| et stupéfait .| " Ah , ah ! te voilà , mon garçon , dit - il .
Gk 995h|dispensé de la reconnaissance en te donnant le droit de croire que tu ne
Gk1004f| à un mourant , à un père .| Te sens - tu capable de garder un
Gk1004g|père .| - Eh bien , Ernest , je te remettrai , dans quelques moments ,
Gk1005a| . " Ernest , ton père vient de te parler . - Oui , maman . - Que t' a
Gk1005g| chez lui . La tendresse qu' il te porte pourrait lui suggérer l' idée
Gk1005g|pourrait lui suggérer l' idée de te donner des ordres à exécuter .| Si
Gk1006h| , voilà des messieurs noirs qui te cherchent ! " Gobseck enleva l'
Gk1008e| qui prit des tons aigus : " Tu te mêles de me juger ? " Depuis ce
Sc 126h| enfant , se réunissent pour te procurer un établissement convenable
Sc 126h| que je ne suis pas seul à te prodiguer .| "|
Sc 127g| , qu' à peine pourrai - je te donner cent mille francs de dot .
Sc 129a| D' aujourd' hui je te rends l' arbitre de ton sort , me
Sc 129f| , pauvre enfant , non , et je te crierai plus d' une fois : Prends
Sc 129i| tu désires , recherche qui peut te coûter tes plus belles années , tes
Sc 130c| - être , un je ne sais quoi qui te les révélera .| D' ailleurs , tu
Sc 130d| fille , bonne chance .| - Tu te moques de moi , mon père . Eh bien ,
Sc 130d|de moi , mon père . Eh bien , je te déclare que j' irai plutôt mourir au
Pe 54d| , en revenant d' Italie ! Je ne te conseille pas de mettre de telles
Pe 62e| le bout de l' oreille . Et je te pardonne , j' ai fait de même .| -
Pe 71d| , ce beau garçon - là parle de te donner des voitures , des diamants ?
Pe 71e|y voir .| Mais quant à ce que je te donne , je ne veux pas que des écus
Pe 71f| centaines de mille francs , je te les ferai attendre , sarpejeu ! le
Pe 71g| donations qu' il se propose de te constituer .| Allons , mon enfant ,
Pe 82a| cette accusation .| " Il doit te faire passer de cruelles nuits à l'
Pe 82a| Mme Guillaume . Mais , non , tu te couches , n' est - ce pas ? Et quand
Pe 82b|Et quand il a perdu , le monstre te réveille .| - Non , ma mère , il
Pe 82c| t' enrhumer , que le scélérat te propose ces parties - là .| Il veut
Pe 82f|revenir que dix jours après . Il te dit qu' il a été à Dieppe pour
Pe 82f| - ce qu' on peint la mer ? Il te fait des contes à dormir debout .|
Pe 82g|le pied dans une église que pour te voir et t' épouser .| Les gens sans
Pe 83f| lui son avis sur tout cela , il te dira que ton mari ne se conduit pas
Pe 93d| me confier tes chagrins , je te consolerai .| Ne t' ai - je pas déjà
PC 89c| Raphaël .| - Ah ! bien , nous te cherchions .| - Quoi ! c' est vous
PC 89d|donc ?| - Avance toujours , je te conterai l' affaire en marchant . "
PC 90a|amour - propre à découvrir si tu te perchais sur les arbres des Champs -
PC 90d| les prisons .| Nous parlions de te canoniser comme un héros de juillet
PC 90d|et , ma parole d' honneur , nous te regrettions .| "| En ce moment ,
PC 90e| retardée .| " Et nous te regrettions vraiment ! dit son ami
PC 90f| combinaison dans laquelle nous te comprenions en ta qualité d' homme
PC 91f|sur de moelleux coussins .| Nous te destinions les rênes de cet empire
PC 96e| en t' apercevant qu' elle te ravirait la chance d' être un homme
PC 106e| sourdines à vos mufles !| - Te tairas - tu , chinois !| - Donnez
PC 113b| comme un jouet .| " Comment te nommes - tu ? lui dit Raphaël .| -
PC 116h| d' un accent ironique .| - Je te croyais plus indulgente pour les
PC 119d| voulais - tu donc faire en te jetant dans la Seine ? étais - tu
PC 119e|| - Ah ! s' écria Émile , je ne te croyais pas si vulgaire , la phrase
PC 119h| ? Voyons , j' écoute .| Si tu te jetais à l' eau pour une femme ,
PC 119h| un protêt , ou par ennui , je te renie .| Confesse - toi , ne mens
PC 119h| - toi , ne mens pas ; je ne te demande point de mémoires
PC 119h| sois aussi bref que ton ivresse te le permettra : je suis exigeant
PC 121a| ne pas abuser de tes oreilles , te ferai - je grâce des dix - sept
PC 121e| mes sentiments si je ne te raconte les faits imperceptibles qui
PC 121f| d' une règle monacale .| Pour te révéler les tristesses de ma vie ,
PC 121f| vie , il suffira peut - être de te dépeindre mon père : un grand homme
PC 122g|je devrais t' endormir , je veux te raconter l' une des plus terribles
PC 129c| le premier regard insolent ! Je te le déclare , en mon âme et
PC 131i| rêvé de posséder , laisse - moi te conter mes folies ? N' avons - nous
PC 144g| de laquelle j' ai tâché de te donner une faible image .| Dans les
PC 145g|- il , sois ici demain soir . Je te présenterai dans une maison où va
PC 147b| . La rareté du numéraire peut te faire concevoir ce que mes gants et
PC 147f| être justes .| En pensant à te présenter chez elle , je songeais à
PC 148a| ? marche en avant si elle te plaît ! Voilà ce que j' appelle
PC 152i| chargé de ma fortune . Je te ferai grâce de mes premières visites
PC 158g|qui soit digne de vous ! " Je ne te dirai pas tous les sarcasmes que je
PC 164i| le sentiment est un rôle , elle te rendrait malheureux , et ferait de
PC 167c| : ainsi , mon pauvre ami , je te dois des remerciements .| Vingt -
PC 167d| y verrons ta comtesse , et je te montrerai la jolie petite veuve que
PC 182f| . Je la voyais alors comme je te vois , elle paraissait s' écouter
PC 188c| ma vie , non pas comme je te la raconte aujourd' hui , dans l'
PC 191h| coup de pistolet ? - Et si tu te manques , tu restes défiguré .
PC 192e| un nouveau genre de mort en te débattant ainsi contre la vie , je
PC 192h| de ma pruderie , tu veux te lancer dans ce que je nomme le
PC 203b|! Émile , j' ai des trésors , je te donnerai des cigares de La Havane .
PC 204c|les cors . As - tu des cors ? je te les ôte .| - Jamais je ne l' ai vu
PC 204d| ...| - Eh bien , oui .| - Je te dis...| - Oui , cela est très vrai
PC 204d| toi . Le désir étend...| - Je te dis , la Peau...| - Oui .| - Tu
PC 204d| .| - Tu ne me crois pas . Je te connais , mon ami , tu es menteur
PC 204e| de ton ivresse ?| - Je te parie , je peux te le prouver .
PC 204e| ?| - Je te parie , je peux te le prouver . Prenons la mesure .|
PC 205c|être l' ami du pouvoir . Aussi , te donnerai - je des ci...ga...res...de
PC 210h|le grand sec !| - Raphaël , je te tiens quitte à dix mille livres de
PC 211c| cruels , dit Émile en riant . Te voilà riche , ajouta - t - il
PC 211c|sérieusement , eh ! bien , je ne te donne pas deux mois pour devenir
PC 211d| pas une plaisanterie . Il ne te manque plus que de croire à ta Peau
PC 214a|en demander une neuve . C' te imagination ! Au fait , il a mille
PC 229e| sur la chaise , je ne veux plus te quitter . Je ne sais d' où me vient
PC 229h| , en ce moment , je voudrais te sacrifier le monde entier , je
PC 229i|ma personne , ma fortune , je ne te donnerais rien de plus aujourd' hui
PC 230a|Mme la marquise de Valentin , je te connais , âme céleste , ce titre et
PC 230b| ? Ah ! j' ai ma vie , je puis te l' offrir , prends - la .| - Oh !
PC 230d| riches , mon trésor , je puis te dire tout . Pauvre enfant ! combien
PC 231a|? cria Pauline . Ah ! je ne veux te céder à aucune femme .| - Je suis
PC 231c| , je me sentais l' envie de te sauter au cou devant tout le monde .
PC 231d| , pendant toute ma vie , à te regarder ainsi , heureux , content .
PC 231e| . Plus tard , j' essaierai de te dire mon amour , en ce moment je ne
PC 233e|! dit - elle .| - Je vais donc te reconduire , car je veux te quitter
PC 233e|donc te reconduire , car je veux te quitter le moins possible , s' écria
PC 233e| tu es aimant ! je n' osais pas te le proposer...| - N' es - tu donc
PC 236c| lisait pas , mon ange aimé , je te regardais . "| En ce moment le pas
PC 236f| altérée . Qu' as - tu ? Que te sens - tu ? Où as - tu mal ? Tu as
PC 237a| lèvres vermeilles à baiser , en te voyant pâlir , j' ai compris que je
PC 237a| pâlir , j' ai compris que je ne te survivrais pas : ta vie est ma
PC 253c|voulais que dormir près de toi , te surprendre . Pardonne - moi cette
PC 255g| . J' avais tant de plaisir à te voir endormie , j' en pleurais .|
PC 255g| , j' ai pleuré cette nuit en te contemplant dans ton repos , mais
PC 255i| en frissonnant , tu pourrais te guérir encore si , par malheur...
PC 283g|il ne peut guère ben finir .| C' te fièvre , voyez - vous , ça vous le
PC 284b| spectre et s' enfuit .| " Je te défends , dit Raphaël en continuant
PC 289d| jours ; mais je ne veux plus te laisser jouer ma vie . Comment !
PC 290h| un bienfaisant lointain !| " Te voilà donc ! "| Ces mots ,
PC 291c|yeux . Je n' ai de voix que pour te dire : " Je suis à toi ! " Oui ,
PC 292b| , je t' aime , je t' adore , je te veux ! Je te maudis , si tu ne m'
PC 292b| , je t' adore , je te veux ! Je te maudis , si tu ne m' ouvres ! Je
CC 315c| ?| - Je déjeune !| - Va te faire lanlaire , voilà un pâté sur
CC 318f| .| - Prends garde que je ne te gifle , toi ! " dit Godeschal .|
CC 335b| épouvantable faillite .| - Je te remercie , mon cher maître ,
CC 346b| le billet et l' a payé . C' te malice ! Que ma femme et moi nous
CC 346e| . Mais ce ne sera pas moi qui te les donnerai , le colonel sera bien
CC 354a| lui - même Derville . Bien , je te tiens , l' affaire du pauvre colonel
FA1040b|il se mit à sourire .| " L' on te croit ma femme " , dit - il à l'
FA1050a| de rougir . Ah ! j' espérais te voir fidèle à ton vieux père
FA1050a| jusqu' à sa mort , j' espérais te conserver près de moi heureuse et
FA1050e| .| Julie , j' aimerais mieux te savoir amoureuse d' un vieillard que
FA1050f|amoureuse d' un vieillard que de te voir aimant le colonel .| Ah ! si tu
FA1050f|le colonel .| Ah ! si tu pouvais te placer à dix ans d' ici dans la vie
FA1051e| pour vous et non pour moi ?| Te marier pour moi ! s' écria le père
FA1051g| , et mille autres chagrins qui te viendront par lui .| Alors ,
FA1059a| caressante , je ne voudrais pas te quitter... Y penses - tu ?|
FA1063g| jeunes filles ignorantes ? Tu te demandes souvent , m' écris - tu ,
FA1064a| Tu vas te marier , Louisa . Cette pensée me
FA1064c|curieuses et bien folles alors ! Te souviens - tu de toutes nos
FA1064d| , sinon heureuse ; un mari te rendra , en peu de jours , ce que je
FA1064d| laide , souffrante et vieille . Te dire combien j' étais fière , vaine
FA1064e| une folie ! Et même comment te le dirai - je ? je ne me souviens
FA1079a| le monde pour qu' elle désire te voir chez elle . C' est une bonne
FA1082i| ; et si tu me crois marié , tu te trompes . Aussi mes infidélités sont
FA1096f| sais donc l' anglais ?| Je ne te l' ai pas dit ! Je l' ai appris .|
FA1101a| jours de notre mariage , tu te mêlais de mes affaires avec des
FA1154d| a eu parfaitement raison en te disant que tu n' avais fait que des
FA1154e| .| Pourquoi ?| Mon cher , je te le dirais , que cela ne t'
FA1154e|ailleurs demain . Seulement , je te recommande encore de ne jamais
FA1154f| tu crois qu' un ambassadeur ira te les dire ! Mais , Crottat , je ne t'
FA1162b|son fils .| Que ceci , Gustave , te serve de leçon .| "| Gustave , qui
FA1164e| : " Comment , petit drôle , te trouves - tu là au lieu d' être dans
FA1172f|. Ah ! malheureux , sors , ou je te tue .| - Les deux heures ne sont
FA1175h|preuves de caractère pour ne pas te supposer l' énergie nécessaire à
FA1176b|? explique - moi les raisons qui te poussent à laisser ta famille , à l'
FA1188h|église , comme le premier cri du Te Deum . Les mousses se balancèrent
FA1190g| , pourquoi faut - il que je te retrouve ainsi , mon Hélène , toi
FA1196d| attention , ne dois - je plus te revoir ? Ne saurai - je donc jamais
FA1198h| aurons plus de bruit . Comment te trouves - tu ce matin ? Es - tu
FA1201b|| " Ta soeur voulait sans doute te dire , Moïna , reprit Mme d'
FA1212b| de femme , et dans laquelle tu te trouves à ton insu peut - être ,
FA1212b|peut - être , mais dont je viens te parler moins en mère qu' en amie .
FA1212b| moins en mère qu' en amie .| En te mariant , tu es devenue libre de tes
FA1213b|un rire forcé : " Maman , je ne te croyais jalouse que du père..."| à
To 231h|: " Comment , diable ! vas - tu te mêler de faire la guerre aux prêtres
To 232b|si tu veux faire ton chemin , ne te crée aucune inimitié sacerdotale .
To 232c| les prêtres .| Si tu ne te raccommodes pas avec l' abbé
To 232d| , ne compte plus sur moi : je te renierai .| Le ministre des Affaires
To 237h| à cette sainte fille . " ( Je te devine , rusé coquin ! pensait -
To 239a| l' oeuvre . ( Je voudrais bien te faire avouer que tu convoitais les
LL 638a| " Te reverrai - je jamais ? " me dit -
LL 638e|je ? Un regard me suffisait pour te dire tout .| Qui donc maintenant me
LL 666c| Pauline ! dis - moi si j' ai pu te déplaire en quelque chose , hier ?
LL 666h| . J' ai eu peur de ne pas te rendre heureuse . Il faut tout te
LL 666h| rendre heureuse . Il faut tout te dire , ma chère Pauline . Il se
LL 667f| de moi - même .| Si j' ai pu te déplaire une fois , si je ne t' ai
LL 667h| maux de la vie à la douleur de te savoir malheureuse par moi .| Mais
LL 668g| vont se dissiper .| Adieu .| Je te quitte pour être mieux à toi .| Mon
LL 669c|ressentir ce que tu ressens , et te suivre par la pensée . N' ai - je
LL 669d| t' avais - je pas quittée , je te voyais .| Quand mon oncle m' a
LL 670a|tout entier dans l' espérance de te voir ; et ma vie ? n' est - ce pas
LL 670c|, chère vie à moi , je veux tout te réserver , je veux t' apporter
LL 671a| le plaisir que j' éprouve à te voir . Ce plaisir , le plus modeste
LL 671e| dans ses expressions qui pût te peindre la délicieuse étreinte par
LL 671f| de t' écrire sans pour cela te quitter ? Que signifie adieu , à
LL 671h|appartiennent plus , je voudrais te les rendre toutes , et t' y faire
LL 671h| temps de mon existence où je ne te connaissais pas ? Ce serait le néant
LL 672d| accorder à mon amour , et tu te donneras sans le vouloir peut - être
LL 673a| rieuse , humble et despotique , te donnant tout entière en âme , en
LL 673a| entière en âme , en pensée , et te dérobant à la plus timide des
LL 673f|les douleurs ? Ange du ciel , je te salue par un baiser .| " Je t'
LL 673f| hymne échappée à mon coeur , je te la devais ; mais elle te peindra
LL 673f| , je te la devais ; mais elle te peindra difficilement ma
LL 673i| et me brûle ! Mon imagination te fait passer devant mes yeux ravis ,
LL 674d| ce que je sens de jouissances à te voir allant et venant : il faut être
LL 674e|être toi - même .| Enfin , je ne te quitterai donc plus ! Aucun
LL 674g|certaines choses que je n' osais te dire encore , mais que je puis t'
LL 675a|voudrais mettre mon coeur à nu , te dire toute l' ardeur de mes rêves ,
LL 675a| toute l' ardeur de mes rêves , te dévoiler la bouillante ambition de
LL 675g| , si tu ne me disais pas en te retournant : " Finis , tu me rends
MC 412b|pas . Mais qu' est - ce que cela te fait ?| - Ah ! qu' est - ce que
MC 438h| restent honnêtes gens et ne te volent pas ? Tes ouvriers te
MC 438h| ne te volent pas ? Tes ouvriers te déroberont une partie du temps qu'
MC 438h| une partie du temps qu' ils te doivent , et chacun ici se
MC 439d| soi .| - Eh bien , pourquoi te mets - tu volontairement dans le cas
MC 439e| Si je n' étais pas à table , je te ferais lire le Code . Mais si le
MC 445c| cent ans ! Et maintenant , il te faut travailler pour deux .| - Non
MC 450e| du meilleur des hommes n' a pu te sauver , il était donc écrit là -
MC 450f| guide .| Hélas ! tous ceux qui te pleurent avec moi ont bien connu la
MC 450g| époux , mon homme , faut donc te dire adieu , à toi notre soutien , à
MC 451g| y paraisse changé .| " Que je te voie donc encore une fois à mon aise
MC 451h| me sens plus , je ne puis plus te réchauffer ! Ah ! tout ce que je
MC 451h| que je voudrais , ce serait de te consoler encore en te faisant savoir
MC 451h| serait de te consoler encore en te faisant savoir que tant que je
MC 451j| reste donc vide et froide .| En te perdant , j' aurai réellement perdu
MC 452b| par amour pour cette lignée qui te rajeunissait l' âme .| Puisses - tu
MC 452h| , ne le quitte pas , Jean , tu te donnerais des remords pour toute ta
MC 459a| comme ça ! dit Genestas . Je te dois la vie , et je serais ingrat si
MC 459a| , et je serais ingrat si je ne te donnais un coup de main ! Moi , je
MC 459b| , et ils me seconderont pour te faire récompenser par la patrie
MC 459h|tu ne puisses pas m' empêcher de te donner . "| Le commandant se
MC 485d| au lait chez vous . Et l' on te contera quelque chose de militaire ,
MC 490f| , me désobéis - tu ? je ne te donnerai plus ni gâteaux de riz , ni
MC 490h|le médecin , que je t' ai dit de te coucher avec le soleil , de ne pas
MC 491e| et l' examina .| " Comment te trouves - tu , mon petit homme ?|
MC 494h| tirer ce coup de fusil , et tu te trouves sur les terres du comte de
MC 495a| Benassis , ta conscience doit te faire des reproches ! Si tu
MC 495b| ton ancien métier , tu te trouveras encore une fois dans un

Explication des codes
Retour à l'index