Retour à l'index
Explication des codes


Cliquer sur la référence (zone soulignée, à gauche) pour voir le contexte large (une page de l'édition de la Pléiade ). Le code alphabétique qui termine la référence indique dans quelle partie de la page se trouve le mot cherché (a pour les 50 premiers mots de la page, b pour les 50 qui suivent, f ou g pour les derniers). Utiliser la fonction FIND de NETSCAPE pour une localisation plus précise.

Whitaker 1
CM 165b| hui savoir si ce fut , selon Whitaker et Rivaz , par Lyon , Genève ,
Wieck 1
CP 497b| , Karr , Wolff , Pixis , Clara Wieck , et particulièrement tous les
Wier 5
Se 761a| livre des Incantations de Jean Wier , vous comprendrez l' explication
Se 788e| Traité des incantations de Jean Wier , et les ouvrages relatifs à la
Se 790d|ce genre sont rapportés par Jean Wier comme des phénomènes fort
Se 831h| fait des plis aux pages où Jean Wier rapportait des preuves
Se 832d| la pensée ! Il existe dans Jean Wier et dans une douzaine de traités ,
Wierzchownia 2
Ab 714d| polonais se nommait M . Adam de Wierzchownia , reprit Balthazar . Quand
Ab 726a| eut une pour Balthazar . M . de Wierzchownia , alors à Dresde où il se
wigham 1
PC 86b| sans crainte mon or dans le wigham des sauvages , enfin j' ai tout
wigwam 2
Bi 239b| existe entre Versailles et le wigwam d' un chef de Hurons .| Le
Ev 364e| aussi simple que celui d' un wigwam de Mohicans .| Un miroir à barbe
Wilfrid 146
Se 740e| .| - Garde ces paroles pour Wilfrid , répondit doucement Séraphîtüs
Se 740e| doucement Séraphîtüs .| - Wilfrid ! répéta Minna d' un ton de
Se 745f|moi . Pourquoi n' aimes - tu pas Wilfrid ? Wilfrid est un homme , un
Se 745f| n' aimes - tu pas Wilfrid ? Wilfrid est un homme , un homme éprouvé
Se 745g| bien = aimé , ton époux . à toi Wilfrid . " Minna pleurait à chaudes
Se 748e|SÉRAPHîTA d' une voix endormie . Wilfrid peut entrer . "| En entendant
Se 749a| .| - N' ayez pas peur , bon Wilfrid , j' ai eu bien soin de votre
Se 749a| bien soin de votre Minna . "| Wilfrid frappa violemment de sa main la
Se 749d| par devenir si doux que Wilfrid ne voyait plus les yeux de
Se 749f| apporte jamais d' armes , cria Wilfrid .| - Vous êtes d' une humeur
Se 749f| me racontez les amours ? "| Wilfrid s' assit , se croisa les bras ,
Se 750a| - J' en suis sûre , Wilfrid . Notre instinct est
Se 750b|et c' est affreux . La douleur , Wilfrid , est une lumière qui nous
Se 751b| bien , j' ai plus de cent ans , Wilfrid , allez - vous - en ! allez aux
Se 751b| l' éternité ? Taisez - vous , Wilfrid . Vous me désirez et vous ne m'
Se 751d| elle se dégagea la figure , Wilfrid fut étonné de la religieuse et
Se 751e| retira sans dédain ni colère . Wilfrid se leva brusquement , et s'
Se 751f| . Vous n' êtes plus un enfant , Wilfrid . Allons , revenez près de moi
Se 751h| qui bouleversait le coeur de Wilfrid fut soudain calmé par ces
Se 752a| vous trompez . Écoutez - moi , Wilfrid . Vous commencez à savoir
Se 752f| la solidité .| - Bien , Wilfrid , je vous obéirai . Laissons
Se 752h| parler de coeur à coeur .| - Wilfrid , vous êtes bon d' endormir mes
Se 753c| donc sans pouvoir ? Eh bien , Wilfrid , écoutez , venez plus près de
Se 753f| de la justice humaine .| "| Wilfrid était tombé demi = mort sur le
Se 753g| mains au = dessus du front de Wilfrid , les phrases suivantes s'
Se 753h| Je puis me montrer à toi , cher Wilfrid , tel que je suis , à toi qui
Se 754d| " Je voudrais avoir des ailes , Wilfrid , pour t' en couvrir avoir de
Se 755g|| Puis elle étendit la main , et Wilfrid se leva .| Quand il regarda
Se 755h| calme , les yeux brillants . Wilfrid la contempla silencieusement ,
Se 756a| - Wilfrid , n' avez - vous pas votre
Se 756d|| - à demain " , dit faiblement Wilfrid en jetant un long regard sur
Se 757b| cette inexplicable force , Wilfrid n' en triompha pas sans de
Se 757d|.| En entrant dans le parloir , Wilfrid revint par degrés à la vie
Se 757i||Depuis quelques jours , lorsque Wilfrid entrait chez Séraphîta , son
Se 758b| = bas que des lambeaux .| Pour Wilfrid , une heure passée près de
Se 760a| Wilfrid s' était jeté sur un fauteuil ,
Se 760d| un moment où il crut que Wilfrid pouvait l' entendre .| -
Se 761b|mes sensations , reprit aussitôt Wilfrid . Si l' on étudie attentivement
Se 763f| remettre , M . Becker écoutait Wilfrid d' un air mystérieux , en
Se 763f|avec l' être qui l' inspirait .| Wilfrid était beau comme Hamlet
Se 763g|pasteur .| - Amoureux ! reprit Wilfrid ; oui , selon les idées
Se 764d| ! Vous diriez , comme M . Wilfrid , quand il l' aperçut pour la
Se 764e| .| " Ah ! certes , reprit Wilfrid , elle n' a rien de commun avec
Se 764g|hiver .| - Un abîme ! s' écria Wilfrid exalté par le parfum .| -
Se 765e|.| Permettez , mon cher monsieur Wilfrid , dit M . Becker en faisant un
Se 770e| une gazette , et la tendit à Wilfrid qui lut à haute voix la lettre
Se 773e| , dit le douteur en regardant Wilfrid , j' ai souvent tremblé de tous
Se 788e|ne croyez donc pas en elle ? dit Wilfrid .| - Si fait , dit avec
Se 789g| le pasteur en s' adressant à Wilfrid .| - Près d' elle ! dit l'
Se 790a| pas du singulier regard que Wilfrid jeta sur Minna .| "
Se 790c| .| - Monsieur Becker , reprit Wilfrid , je vous affirme que Séraphîta
Se 790e| de Swedenborg , dit Wilfrid , je veux me plonger dans ces
Se 790e|| M . Becker tendit un volume à Wilfrid , qui se mit à lire aussitôt .
Se 790f| le Traité des incantations , Wilfrid à saisir l' esprit de
Se 790g|dévorant les pages du prophète , Wilfrid n' existait plus que par ses
Se 791c|dit en riant le pasteur .| Mais Wilfrid et Minna regardaient avec
Se 791d| . "| Ces mots firent palpiter Wilfrid .| " Voici près de cinq
Se 791g|, dit tout bas David à Minna .| Wilfrid , sur qui la lecture d' un
Se 792a| - vous ce craquement ? dit Wilfrid .| - La glace du Fiord remue
Se 792a| bientôt le printemps . "| Wilfrid garda le silence . Quand tous
Se 792b| Que pensez - vous d' elle ? dit Wilfrid .| - Quelles clartés ! s'
Se 792c| ! " s' écria mentalement aussi Wilfrid .| En ce moment , M . Becker
Se 792e|| " Voilà qui est étrange ! dit Wilfrid surpris .| - Mais j' entends
Se 792f|Becker doutait , Minna adorait , Wilfrid désirait .|
Se 793a| Wilfrid était un homme de trente = six
Se 793j| d' hommes ont été , comme Wilfrid , également puissants par la
Se 794c| jours après l' arrivée de Wilfrid à Jarvis , vous lisez dans l'
Se 795c|, il faut le posséder .| "| Si Wilfrid tenait aux deux premières
Se 795d| et le côté des ténèbres .| Wilfrid avait trop bien pressé le monde
Se 795f| il s' était fait un cloître , Wilfrid n' avait trouvé nulle part de
Se 796b| dans l' impureté ? Tout à coup Wilfrid aima comme il n' avait jamais
Se 797c| s' était plu à prouver à Wilfrid qu' elle connaissait cet envers
Se 797d| toute cette colère ? " quand Wilfrid se promettait en chemin de l'
Se 797d| d' en faire une chose à lui .| Wilfrid seul était assez fort pour
Se 797h| curiosité .| Dès le moment où Wilfrid soupçonna la nature éthérée
Se 798b| qu' on envie !| Le lendemain , Wilfrid , préoccupé par les idées que
Se 798h|peuple admire instinctivement .| Wilfrid le trouva dans la première
Se 798i|bien , où est - elle " , demanda Wilfrid au vieillard en s' asseyant
Se 799a|" Elle ne souffre plus ? demanda Wilfrid .| - Les créatures promises
Se 799c|Qu' avez - vous vu ? lui demanda Wilfrid étonné de ce changement subit .
Se 800l| a vu le pied des Anges ? répéta Wilfrid .| - Oui , dit le vieillard .
Se 801a| elle vous a raconté ? demanda Wilfrid .| - Un rêve aussi sérieux
Se 801a| calme du vieux serviteur frappa Wilfrid , qui s' en alla se demandant
Se 801b| seul .| " Cher pasteur , dit Wilfrid , Séraphîta ne tient à nous que
Se 801c| oeil ignore l' espace , reprit Wilfrid , si sa pensée est une vue
Se 801e| fille est...| - Est ?...reprit Wilfrid| - Folle , dit le ministre .|
Se 801f|est pas sortie d' ici ! s' écria Wilfrid , elle a donc beaucoup lu ?|
Se 802c|inconnues .| - Que faire ? dit Wilfrid . Elle connaît dans le passé de
Se 802d| , répondit - elle en saluant Wilfrid . Les passions humaines ,
Se 802f| la réalité de ces visions ? dit Wilfrid à Minna .| - Qui peut en
Se 802f| les raconte ?| - Il ? demanda Wilfrid , qui ?| - Celui qui est là ,
Se 803a| .| " Et vous aussi , reprit Wilfrid , vous vous plaisez à confondre
Se 803b|pasteur .| - à demain ! " dit Wilfrid . | IV| LES NUÉES DU
Se 804f|s' en détachait .| M . Becker , Wilfrid et Minna se sentaient agités de
Se 805b| , l' univers humain . Wilfrid y conviait ses premières
Se 805h| donc , monsieur , dit - elle à Wilfrid .| - Et toi , Minna , mets -
Se 805i|? dit - elle en se tournant vers Wilfrid .| Ne lui laisserons - nous
Se 805i| donc souffert encore hier ? dit Wilfrid .| - Ce n' est rien , dit -
Se 807b|Oui , chère Séraphîta , répondit Wilfrid ; mais ce désir n' est - il pas
Se 815f| la hache ! "| M . Becker et Wilfrid regardèrent la jeune fille avec
Se 825d| se faire pardonner son génie .| Wilfrid , vous êtes venu pour me prier
Se 828b| les moins courroucées .| Wilfrid dit à M . Becker , en se
Se 828e| nous revenons à Jarvis , dit Wilfrid dont les yeux s' attachaient à
Se 829a| Elle se leva suivie de Wilfrid , et ils allèrent ensemble à
Se 829b| et de fraîcheur .| " Cessez , Wilfrid , cessez d' enfanter de
Se 829c| infini .| "| Elle laissa Wilfrid pensif .| " Cette douce
Se 829f|Séraphîtüs à la fenêtre où était Wilfrid . Tous trois entendirent la
Se 830a| humaine " , dit M . Becker .| Wilfrid , revenu chez lui , calme et
Se 831f| légères fleurs des chapiteaux , Wilfrid rentra chez lui tout épouvanté
Se 832b| terre .| - Néanmoins , dit Wilfrid en sucrant son thé , je ne
Se 832f|dans la solitude . La passion de Wilfrid s' accrut ainsi par l'
Se 832g| .| " Vous l' avez vue ? dit Wilfrid qui rôdait autour du château
Se 833g| certitude avez - vous ?...dit Wilfrid .| - Aucune autre que celle
Se 833g| .| - Eh bien , moi , s' écria Wilfrid en jetant sur Minna l'
Se 833h| se pressaient sur la langue de Wilfrid , aussi vivement que les idées
Se 834a| au = devant de laquelle vinrent Wilfrid et Minna .| " Allons jusqu'
Se 834e| silence le long de la grève .| Wilfrid et Minna contemplaient seuls ce
Se 835f|.| " Quelle volupté ! s' écria Wilfrid .| - La nature a ses hymnes ,
Se 835f| pas délicieuse ? Avouez - le , Wilfrid ? aucune des femmes que vous
Se 836b|lui aussi , désire ! Mais ceci , Wilfrid , est de la poésie de femme !
Se 836c| calice d' une fleur ? répondit Wilfrid qui , pour la première fois
Se 836e| bleues .| " Toujours , répéta Wilfrid , Écoutez - moi , dit - il en
Se 838a| " Comment , cria Wilfrid au désespoir , les richesses
Se 838b| .| - Par qui ? " s' écria Wilfrid en s' avançant par un mouvement
Se 838d| en allant à sa rencontre .| Wilfrid demeura sur le haut du rocher ,
Se 839c|se meurt ! " s' écria Minna .| Wilfrid accourut , et voyant cet être
Se 840f|appuya pour la première fois sur Wilfrid et sur Minna pour revenir à son
Se 840f|Minna pour revenir à son logis . Wilfrid et Minna se sentirent alors
Se 841b| souffrent des maux extrêmes .| Wilfrid et Minna vinrent la voir , et
Se 841d| dernier de ses mauvais jours . Wilfrid et Minna vinrent saisis de
Se 841f| se mêlait la gratitude .| Wilfrid resta debout , silencieux ,
Se 843a| - nous , Séraphîta ! s' écria Wilfrid qui vint se joindre à Minna par
Se 843c| qui détona dans les âmes de Wilfrid et de Minna comme le premier
Se 850b| ses dernières forces .| Ni Wilfrid , ni Minna n' osèrent parler .
Se 851c|le ciel fut si contagieuse , que Wilfrid et Minna ne s' aperçurent pas
Se 853b| firent trembler l' univers que Wilfrid et Minna sentirent être petit
Se 853f| yeux desquels Jésus se montra , Wilfrid et Minna ressentirent le poids
Se 855b|dans les siècles des siècles .| Wilfrid et Minna comprirent alors
Se 856e| , immenses comme les mondes .| Wilfrid et Minna ne les virent ni
Se 857e| terrestre .| Aux yeux de Wilfrid et de Minna , bientôt il ne fut
Se 857f| à la dernière sphère , plongea Wilfrid et Minna dans une indicible
Se 858c| dans l' entendement de Wilfrid et de Minna , comme les
Se 858f| .| " Descendons là = bas dit Wilfrid à Minna .| - Faisons comme ii
Se 859c| et immobiles ? " leur cria Wilfrid .| Ils ne répondirent pas . "
Se 859d| ? " Ils ne répondirent pas .| Wilfrid leur imposa les mains en leur
Se 859e|les nations à la mort , leur dit Wilfrid . Vous avez adultéré la terre ,

Explication des codes
Retour à l'index