Retour à l'index
Explication des codes


Cliquer sur la référence (zone soulignée, à gauche) pour voir le contexte large (une page de l'édition de la Pléiade ). Le code alphabétique qui termine la référence indique dans quelle partie de la page se trouve le mot cherché (a pour les 50 premiers mots de la page, b pour les 50 qui suivent, f ou g pour les derniers). Utiliser la fonction FIND de NETSCAPE pour une localisation plus précise.

ils -35.1 5526
Distribution des fréquences
Ch 313, Ph 196, Ve 88, Gk 26, Sc 26, Pe 37, PC 106, CC 35, FA 108, To 36, LL 58, MC 197, Fe 64, IG 22, EG 95, Ab 97, Go 128, Se 163, Co 61, DL 78, FY 90, Ly 128, In 50, An 68, IP 403, VF 73, Em 164, Bi 144, Nu 35, CV 124, Ev 63, Be 123, Sp 248, UM 116, Te 237, Ra 154, JM 85, CM 176, DV 60, AS 44, Ho 26, Mu 61, MM 91, Pa 249, CB 162, CP 170, EH 131, PB 77, DA 40
Courbe du mot ils

(Concordance incomplète)

 360
Ch 907d| maintenus par des guêtres , ils présentaient comme les paysans des
Ch 908a| individus de la troupe , s' ils offraient des différences sensibles
Ch 908a| sensibles dans leurs costumes , ils montraient sur leurs figures et
Ch 908b| quelque chose de farouche , et ils semblaient courbés sous le joug d'
Ch 908c| leur cou , malgré le danger qu' ils couraient à conserver ce signe d'
Ch 908d| la tête avec défiance .| Ils examinaient alors à la dérobée les
Ch 908e|de leurs silencieux compagnons , ils baissaient de nouveau leurs têtes
Ch 910h| - t - il bien en croyant qu' ils voulaient se procurer des armes .
Ch 912c| leur était inconnue .| Quoiqu' ils vinssent de Fougères , où le
Ch 912d| de perspective lui fait subir , ils ne purent se refuser à l' admirer
Ch 912d| autant plus de jouissances qu' ils en connaissent mieux les détails .
Ch 913a| précieux et à travers lequel ils excitent la curiosité . Dans le
Ch 914c| être en des terres étrangères , ils leur pardonnèrent involontairement
Ch 914c| involontairement un retard qu' ils comprirent .| Puis , avec cette
Ch 914c| naturelle aux soldats , ils déguisèrent leur condescendance
Ch 914e| " Pourquoi diable ne viennent - ils pas ? demanda - t - il pour la
Ch 914f| quelque bonne Vierge à laquelle ils donnent une poignée de main ?| -
Ch 915f| " Oui , pourquoi ne viennent - ils pas ? le sais - tu , toi ?| - C'
Ch 918b| de la fidélité avec laquelle ils s' efforcent de conserver les
Ch 919g| ignorantes et belliqueuses , ils essayèrent , mais en vain , de
Ch 921e|homme si ténébreusement rusé qu' ils lui faisaient l' honneur d'
Ch 923c| au fort du danger , lorsqu' ils sont fortement trempés et habitués
Ch 923d| silence ; et tous les trois ils se mirent à regarder Marche - à -
Ch 923e| romanesque ; aussi voulurent - ils en plaisanter ; mais , au premier
Ch 925a|d' en soupçonner la gravité , s' ils restèrent immobiles et retinrent
Ch 925c| tâchant d' y lire leur sort .| Ils se consultaient des yeux , et plus
Ch 926a| à la queue du détachement ; ils appuieront les patriotes qui s' y
Ch 926c| un mouvement rapide et répété ; ils vinrent .| " Vous avez servi avec
Ch 926c| du Roi ; vous savez comment ils se cachaient pour canarder les
Ch 926d|faisant une moue significative . Ils montraient de ces figures
Ch 926e| dont on serre les cordons , ils regardaient leur commandant d' un
Ch 926h| , mon commandant . "| Ils partirent les uns à droite , les
Ch 928d| allons être attaqués ! Mais qu' ils viennent , maintenant je suis prêt
Ch 929c| dans leur gouvernement , ils laissent les armées sans secours .
Ch 930c| reprit Hulot , d' apprendre qu' ils traitent avec les Bourbons .
Ch 930c|Bourbons . Tonnerre de Dieu ! s' ils s' entendaient , dans quelle passe
Ch 930f| avec la Vendée ; car s' ils s' entendent et que l' Angleterre
Ch 931f| armes eussent été rechargées , ils avaient disparu .| " Décrétez
Ch 932a| les acheva d' un seul coup , et ils roulèrent pesamment dans le fossé .
Ch 932d|ses deux amis , m' annoncent qu' ils ne sont pas nombreux . Marchons au
Ch 932f| armes aux hommes avec lesquels ils viennent de se recruter . Or , si
Ch 932f| levons la semelle devant eux , ils iront nous attendre à chaque coin
Ch 933a| assez avant dans un sentier où ils virent les vestiges du passage d'
Ch 933b| de Vitré , dit le Fougerais , ils sont allés se joindre aux Bas -
Ch 933d| sur le bois de manière qu' ils réussirent à dépouiller les morts
Ch 934d| une constance à toute épreuve ; ils ne bougèrent pas , leur perte ne
Ch 934d| perte ne les ébranla point , ils se serrèrent et tâchèrent d'
Ch 934h| par les Chasseurs du Roi , ils se jetèrent sur la route comme des
Ch 937h| aux Chouans en bas breton , ils opérèrent leur retraite avec une
Ch 938b| leurs têtes énergiques .| Là , ils se firent un rempart des arbres ,
Ch 938d| feu de leurs camarades .| Quand ils atteignirent le fossé qui bordait
Ch 938d| le fossé qui bordait la route , ils grimpèrent à leur tour le talus
Ch 938f| faire démolir là - bas ! "| Ils rejoignirent alors le bataillon de
Ch 939f| l' accotement de la route , car ils y étaient morts , se reculèrent de
Ch 940a| entièrement nu du Chouan , et ils aperçurent sur sa poitrine une
Ch 941c| et je ne vois pas encore ce qu' ils gagnent à ceux - ci .| Ils auront
Ch 941c| qu' ils gagnent à ceux - ci .| Ils auront au moins perdu cent hommes ,
Ch 941d|deux charrettes de blessés .| " Ils auront peut - être voulu nous dire
Ch 941e| .| - Mais , mon commandant , ils y ont gagné nos cent cinquante
Ch 941g|chevaux plus vite que ça . Ont - ils les jambes gelées ? Ces bêtes - là
Ch 942c| au bas de la longue rampe qu' ils avaient descendue , il fit entendre
Ch 943a|- tu , reprit un troisième , qu' ils penseraient à l' escorter ou à la
Ch 943g| de Dieu et du Roi sont - ils donc des pillards ? Par sainte Anne
Ch 944b|- Croiriez - vous , madame , qu' ils attendent la correspondance de
Ch 944f| juste ? Les Bleus n' ont - ils pas pris tous les biens de l'
Ch 944g| : " Ces messieurs viendront - ils à la Vivetière au jour fixé ?| -
Ch 945e| , reprit - elle vivement , car ils vous lieraient les mains avec les
Ch 945e| , à des achats de poudre , ils vous obéiraient aveuglément .| -
Ch 947b| avaient quelque bagage , ils étaient obligés de le garder entre
Ch 948g| le patriote avec ironie .| - Ils ne font que reprendre ce qu' on
Ch 949a| liées , au marché voisin . Ils commencent par s' emparer de toute
Ch 950c|Merci " , dit le Républicain .| Ils se séparèrent . Les fumées du cidre
Ch 951a| - nous pas rencontrée ? "| Ils se regardèrent en silence .| "
Ch 953g| hui , c' est à condition qu' ils sauront m' en indemniser . Surtout
Ch 954a|pas trop mal , répondit - elle . Ils ont d' assez bonnes idées , ces
Ch 956a| - à - terre . Songe que , s' ils ne sont pas remis à Galope -
Ch 956g| , avait été prise par eux , et ils paraissaient vouloir en faire
Ch 956g| de leurs opérations .| De là , ils pouvaient correspondre sans danger
Ch 957d| persuader que les excès dont ils se rendaient coupables souillaient
Ch 957d| la cause généreuse , qu' ils avaient embrassée .| Le caractère
Ch 957h|éprouvèrent une joie très vive : ils voyaient , pour la première fois ,
Ch 960a|, arrêtez - les ! Que nulle part ils ne trouvent d' asile contre le
Ch 960a| recevoir et les défendre , qu' ils périssent avec eux ! " "
Ch 960c| pas un d' eux ne savait lire , ils la contemplaient , les uns d' un
Ch 960f| , nous marchions ferme ! Ils ont mis là un compas toujours
Ch 962d| ? " Et , tout en marchant , ils jetèrent à la dérobée des regards
Ch 963h| de Paris ne nous recommandent - ils pas les plus grands égards pour
Ch 965e|gilet , et les pans si longs qu' ils ressemblaient à une queue de morue
Ch 966g| de la demande , portèrent - ils un trouble inconnu dans le coeur du
Ch 971d| dans un lit . Que veulent - ils donc , ces canards - là ? Y
Ch 974c| l' âtre du feu où souvent ils chauffaient les pieds de leurs
Ch 980c| la main de la dame , et quand ils furent séparés du Parisien par sept
Ch 980f|il , ces gens ne sont pas ce qu' ils veulent paraître .| Ce petit jeune
Ch 984c| autre des paupières baissées , ils se communiquèrent leurs véritables
Ch 984c| leurs véritables pensées ; mais ils furent aussi prompts à voiler leurs
Ch 984d| à voiler leurs regards qu' ils l' avaient été à confondre cette
Ch 984d|choses en un seul coup d' oeil , ils n' osèrent plus se regarder .| Mlle
Ch 992f| noms des voyageurs morts , et ils s' appelaient du Gua - Saint - Cyr
Ch 999c|Bretons mettent le tabac fin qu' ils levigent eux - mêmes pendant les
Ch1003c| eût suivi les deux amoureux , ils avaient insensiblement marché plus
Ch1003c| marché plus vite qu' elle , et ils s' en trouvèrent bientôt séparés
Ch1003d| de dépouilles végétales , qu' ils semblent une nourriture apportée
Ch1003d| de l' amour naissant .| Quoiqu' ils ne parussent voir l' un et l' autre
Ch1003e| l' apparence de la passion .| Ils commencèrent à faire l' éloge de la
Ch1003e|la journée , de sa beauté ; puis ils parlèrent de leur étrange rencontre
Ch1004d| se plaît à menacer une femme . Ils se persuadèrent alors , autant
Ch1004e| l' autre autre chose que ce qu' ils étaient en ce moment .| Le jeune
Ch1004e| pouvait en rire .| Puis quand ils eurent élevé ainsi entre eux une
Ch1004e| eux une barrière imaginaire , ils parurent l' un et l' autre fort
Ch1004f|profit la dangereuse liberté qu' ils venaient de stipuler . Marie heurta
Ch1007b| à la grosse malle vers laquelle ils se dirigeaient , et se mit à courir
Ch1008d|envers moi : je me tairai . "| Ils avancèrent de quelques pas dans le
Ch1009a| tour il marcha en silence , et ils avancèrent de quelques pas . Tout à
Ch1012f| le plus profond silence ; s' ils avaient l' un et l' autre trouve
Ch1012g| de se rencontrer .| Tous deux , ils semblaient avoir un égal intérêt à
Ch1012g| un secret important ; mais ils se sentaient entraînés l' un vers
Ch1012h| l' étendue de la passion ; car ils avaient réciproquement reconnu chez
Ch1012h| à leurs yeux les plaisirs qu' ils se promettaient de leur lutte ou de
Ch1013b| étaient la conséquence , et ils firent ainsi tout à coup un pas
Ch1013b| de leurs sens .| Néanmoins plus ils se sentirent fatalement entraînés
Ch1013b| l' un vers l' autre , plus ils furent intéressés à s' étudier , ne
Ch1014b| .| Aussi ses yeux exprimèrent - ils parfois une sorte de terreur ,
Ch1015c| une lieue hors de Mayenne , ils entendirent une homme à cheval qui
Ch1015f| pendant un moment sans voile .| Ils se turent comme pour prolonger la
Ch1015g| , sans se douter du chemin qu' ils avait fait , à la partie de la
Ch1016h| ensemble ? "| à ces mots , ils se serrèrent fortement la main , se
Ch1022d|iront pas jusqu' à la Pèlerine , ils sont trop fatigués , et si vous y
Ch1022d| , et si vous y consentez , ils pourront se reposer à deux pas d'
Ch1023e|- vous , sont comme les nèfles , ils mûrissent sur la paille .| Si ce
Ch1027f| , avec raison peut - être , car ils forment sur cette terre gaélique
Ch1028a| . Alençon et Hulot sont - ils donc déjà si loin ? Vous n' avez
Ch1029b|vos protecteurs enfin , seront - ils en sûreté ici ?| - Oui , foi de
Ch1029e| lentement vers le perron , où ils s' arrêtèrent pour causer aussitôt
Ch1029e| pour causer aussitôt qu' ils eurent mis entre elle et eux un
Ch1030b| - Quatre - vingt - sept .| - Ils ne sont que soixante - cinq , je
Ch1032i| héroïques dans l' action , là ils se montraient à nu .|
Ch1033e| en l' absence de leur maître , ils s' empressèrent d' affecter l'
Ch1035c| .| - Savez - vous ce qu' ils disent ?| - Si je veux le savoir
Ch1035e| propos avant de savoir s' ils étaient faux ou vrais . Néanmoins
Ch1036e|, il persuade à ses affiliés qu' ils ressusciteront , et sait entretenir
Ch1037e| le marquis avec impertinence , ils sont répandus dans toutes les cours
Ch1038e| du triomphe ne cacheront - ils pas tout ?| - Il n' y a que vous
Ch1039d| , les Bleus resteront - ils donc longtemps ici ?| - Ils
Ch1039d| - ils donc longtemps ici ?| - Ils partiront aussitôt qu' ils se
Ch1039d|| - Ils partiront aussitôt qu' ils se seront reposés " , s' écria
Ch1040h|portaient des bottes de paille ; ils les étalèrent de manière à former
Ch1041a| donnes de la paille comme s' ils devaient réellement dormir là
Ch1041a|reconnut .| - N' y dormiront - ils pas ? reprit Pille - miche en
Ch1043e|la chaussée et du portail , puis ils jetèrent des regards de défiance
Ch1043f| figurait la pièce de cidre .| Ils se divisèrent en groupes auxquels
Ch1045f| , des hommes au milieu desquels ils se trouvaient .| " Oh ! là est la
Ch1046a| . Appuyés sur le présent qu' ils dominent , ils ruinent le passé ,
Ch1046a| le présent qu' ils dominent , ils ruinent le passé , mais au profit
Ch1046f| leurs hôtes , les soupçons qu' ils avaient conçus d' abord
Ch1046f| éveillèrent leur prudence ; ils redoublèrent alors d' attention et
Ch1046h| convives était garni et qu' ils cachaient assez mal dans leurs
Ch1046h| qui les frappa en même temps .| Ils se révélèrent leurs communes
Ch1046h| les avait habilement séparés et ils en étaient réduits au langage de
Ch1047a| d' agir avec adresse , ils ne savaient s' ils étaient les
Ch1047a| adresse , ils ne savaient s' ils étaient les maîtres du château , ou
Ch1047a| les maîtres du château , ou s' ils y avaient été attirés dans une
Ch1047b| la crise , avant qu' ils pussent en connaître toute la
Ch1047b|qui se penchent en arrière quand ils marchent , qui semblent déplacer
Ch1047d| ne veulent jamais supposer qu' ils ont pu , au bout de vingt ans , s'
Ch1047g| , jusqu' au coeur de celui qu' ils devaient frapper à mort .| Les
Ch1048e| élancèrent sur le perron ; là , ils virent une centaine de Chouans qui
Ch1048g| tombant dans les eaux , où ils roulèrent comme des pierres dans un
Ch1048h| hommes sont comme les nèfles , ils mûrissent sur la paille . " Et ,
Ch1050a| . Comme deux corbeaux affamés , ils eurent un débat et grognèrent
Ch1053i| ; aussi tous le contemplèrent - ils avec surprise en s' interrogeant du
Ch1054g| , répondit le comte de Bauvan , ils sont en tout cas bien mal élevés .
Ch1055e| pas bouger .| - Par où sont - ils allés ?| - Par là " , répondit -
Ch1055g| accusaient un débat .| " Ils sont plusieurs , s' écria le
Ch1056e| de bon chez ces revenants , qu' ils ressuscitent avec leurs habits . "
Ch1060e| les cadavres des Bleus auxquels ils attachaient des pierres .| Ce
Ch1060g| le Gars .| - Sauront - ils jamais manoeuvrer en présence des
Ch1060g| ?| - Jamais .| - Pourront - ils seulement comprendre et exécuter
Ch1060h|.| - à quoi donc vous seront - ils bons ?|
Ch1061b| aussi rapidement que moi ; qu' ils ne traitent pas avec le Premier
Ch1061e| sourire aux pensées qu' ils s' exprimèrent des yeux : "
Ch1062a| Ils se séparèrent , le Vendéen
Ch1063f|une maison nationale invendue .| Ils sont bien peu avancés dans ce pays
Ch1065c| appropria tout à coup comme s' ils lui eussent été connus depuis
Ch1065g|êtres qui allaient et venaient , ils ne m' étaient qu' indifférents ; le
Ch1066a|me demander compte de vos amis ? Ils sont morts .| - Je le sais ,
Ch1067e| avec Corentin . Quelle idée ils ont eue à Paris , ces gens de
Ch1067h|amenait à juger , maintenant qu' ils ont créé des conseils de guerre ,
Ch1069b| de la disposition des lieux où ils se passèrent , il est indispensable
Ch1072b| et décorés par des jardins ; ils coupent irrégulièrement la demi -
Ch1072c| de l' amphithéâtre , auquel ils font face .| Enfin Fougères tout
Ch1073b| de l' église avec laquelle ils forment une impasse dont la sortie
Ch1074b| , malgré la peau de bique dont ils étaient vêtus , plusieurs convives
Ch1074g| d' albums pour les idées qu' ils auront en voyage ; mais elle fut
Ch1076h| à tour sombre et lumineuse , ils annonçaient de la confusion , du
Ch1076h| se fatiguait à les percevoir ; ils sortaient du sein de la terre , qui
Ch1077e| effrayante rapidité , sans qu' ils entendissent le moindre bruit .|
Ch1080c| à te mettre sous les pieds , ils sont si dodus , que la graisse
Ch1080d| à gogo , monsieur d' Orgemont ! ils sont tous couchés là - haut , et
Ch1080g| a caché un objet convenu , s' ils s' en approchent ou s' ils s' en
Ch1080g| , s' ils s' en approchent ou s' ils s' en éloignent .| D' Orgemont
Ch1082c| . Quant aux envoyés du Gars , ils auront son gant . Mais , depuis
Ch1083b| se tortillait et hurlait , qu' ils ressemblaient à des voyageurs
Ch1083e| l' avare .| - Bah ! Où sont - ils ? lui répondit tranquillement Pille
Ch1083e| Pille - miche .| - Hein , ils sont sous le premier pommier .
Ch1083g| n' auront jamais cours .| - Ils sont en livres , en bons louis d'
Ch1084a| celui d' entre eux auquel ils pouvaient se fier pour l' envoyer
Ch1084b|| Les Chouans levèrent la tête , ils aperçurent dans les airs des yeux
Ch1084d| ; aussi ne me reprendront - ils pas une troisième ! "| En ce
Ch1084h| , Dominus tecum , etc . "| " Ils prient , les imbéciles , s' écria
Ch1085a| . Nous les entendons , et ils ne nous entendent pas . "| Puis
Ch1085b| : elle sait bien que , s' ils n' étaient pas si brutes , ils ne
Ch1085b| ils n' étaient pas si brutes , ils ne se battraient pas contre leurs
Ch1085e| , vous resteriez là dix ans , ils ne reviendront pas .| - Mais elle
Ch1085e| .| - Non , madame , non , ils se sont envolés à travers les murs
Ch1087e| ...Je l' ai mis là , autre part ils l' auraient déterré .| Un jour je
Ch1088c| je ne sois pas aussi riche qu' ils le disent tous . Une jeune fille
Ch1090h| ces brigands - là , dit - il . Ils vont faire encore quelque miracle !
Ch1090h| quelque miracle ! Pourvu qu' ils n' essaient pas de me dire adieu
Ch1091d| ; il y en a de rognés , mais ils passeront . En sortant du jardin ,
Ch1092e| le lui avait dit l' avare , ils entouraient Fougères .| Semblables
Ch1093h| parvenaient à la Promenade , où ils montèrent ; elle fut couverte de
Ch1095h| remontés sur les sommets , où ils défendirent avec fureur les
Ch1098e| élevés , en sorte que quand ils s' en servent , les eaux pluviales
Ch1100c|avertirai . Si je restais et qu' ils me trouvassent avec vous , ils
Ch1100c| ils me trouvassent avec vous , ils brûleraient ma maison . "| Et
Ch1100d| le comte avec désespoir ; mais ils m' ont déjà dépassé . Bah ! j'
Ch1107b| comprendre , afin de savoir s' ils ne complotaient pas à mots couverts
Ch1108e| .| J' abhorre les serments , ils ont trop l' air d' une précaution .
Ch1110a| " Elle s' arrêta en voyant qu' ils n' étaient pas seuls : "...et il
Ch1113b| à la cabane du Chouan , et ils partirent aussitôt .| Galope -
Ch1113h| une espèce de pavé raboteux , ils deviennent alors tellement
Ch1116b| .| Après de pénibles fatigues , ils atteignirent , au lever du soleil ,
Ch1116c| les difficultés multipliées qu' ils avaient eu à surmonter d' abord ne
Ch1116d| plus .| à peine avaient - ils fait une lieue environ à travers
Ch1116d|environ à travers ces bois , qu' ils entendirent dans le lointain un
Ch1118d| et morts des blessures qu' ils ont reçues au combat de la Pèlerine
Ch1118h| Bleus ont renversé les autels , ils ont tué les recteurs , ils ont
Ch1118h| , ils ont tué les recteurs , ils ont assassiné le Roi et la Reine ,
Ch1118h| assassiné le Roi et la Reine , ils veulent prendre tous les
Ch1119b|le paradis leur sera refusé , et ils ne pourront jamais faire leur salut
Ch1119d| de salut à espérer pour eux s' ils ne s' arment pas .| Aussi , leur
Ch1119e| de leurs péchés , à moins qu' ils ne servent Dieu . Tu béniras leurs
Ch1119g| la cause des Bretons quand ils combattront pour ses serviteurs et
Ch1120a| Bleus tout l' argent qu' ils auront volé ; car , si pendant que
Ch1122d| les vices de la civilisation .| Ils atteignirent bientôt un village ,
Ch1124f| plus allongés à mesure qu' ils tombaient sur le côté dessinèrent
Ch1126a| quel propos , entre les chefs . Ils parlent de quitter le service du
Ch1127d|ventre .| " Les violons sont - ils venus ? " demanda le marquis à Mme
Ch1127e| longtemps en suspens sur ce qu' ils avaient à espérer du Roi , pour que
Ch1128a|dit - il tout bas , j' avoue qu' ils se contentent de peu de chose .
Ch1128b| France , en France , pourront - ils facilement obtenir des grâces pour
Ch1128c| des services rendus ne seront - ils pas alors inutiles . Je ne me
Ch1130c| prétentions si exagérées , car ils trouvaient la position du jeune
Ch1131a|par la noble action du marquis , ils le prièrent d' oublier ce qui
Ch1131e| illusions de la jeunesse , et ils en furent honteux .| Une joie
Ch1132a| actuelle , et sachant que s' ils parlaient du Premier consul et de
Ch1132a| à leurs compatriotes arriérés , ils n' en seraient pas compris , tous
Ch1134a| les convives de la Vivetière , ils les trouvèrent dans une attitude de
Ch1134f| que vous désirerez . "| Et ils se dirigèrent vers la pièce voisine
Ch1138c| deux amants brouillés étaient - ils devenus l' objet de l' attention
Ch1141c| la puissance de ses yeux quand ils étaient noyés de pleurs .| " Eh
Ch1142a| Ils revinrent ensemble dans la salle de
Ch1142c|yeux mourants , la tête lourde , ils tournoyèrent en se serrant l' un l'
Ch1142c| ainsi tous les plaisirs qu' ils espéraient d' une plus intime union
Ch1142g| à la fois la même pensée , ils descendirent de voiture et
Ch1144a| peignaient d' autant mieux qu' ils ne les éprouvaient pas ; et ils
Ch1144a| ils ne les éprouvaient pas ; et ils séduisaient autant par leurs
Ch1144a| par la bonhomie avec laquelle ils savaient mettre toute une aventure
Ch1144a| dans un mot ; mais souvent ils péchaient par trop d' esprit ,
Ch1148e| là , dit Hulot à Corentin quand ils se trouvèrent à quelques pas de la
Ch1150a| là combattre les aristocrates , ils sont dignes les uns des autres , et
Ch1150b| de fer au côté , se dit - il , ils s' imaginent qu' en politique on ne
Ch1157b| déjà à Florigny ! On dit qu' ils sont plus de trois mille et s'
Ch1160g| répondant : " Amis ! " Puis , ils marchèrent rapidement sur les
Ch1160g| afin de les atteindre avant qu' ils n' eussent rechargé leurs armes .|
Ch1162g|: " Comment les Bleus peuvent - ils être à vos trousses ? j' en viens
Ch1164g| , en formant un triangle qu' ils resserraient en s' approchant de la
Ch1167h| index de sa main droite .| " Ils sont là , dit - elle avec terreur
Ch1168a| le premier et le dernier . Puis ils allèrent ensemble sur le seuil de
Ch1169a| Hulot et sa troupe . Tous , ils répétaient silencieusement , à leur
Ch1169e| qu' ont les braconniers , ils essayèrent de leur tenir tête ;
Ch1169g| ces rochers à l' abri desquels ils pouvaient tirer sans danger sur les
Ch1170c| prendre .| - Tu les auras s' ils tombent dans ton lot " , lui
Ch1172e| et de châtaignes cuites .| " Ils se sont battus dans la pièce qui
Ch1173b| et les Contre - Chouans sont - ils donc venus ici ? On se battait à
Ch1173b| - Chouans m' ont persuadé qu' ils étaient des gars de Saint - Georges
Ch1173f|respira plus librement .| " S' ils touchent à un seul cheveu de ta
Ch1174c| son fils et sa femme avaient - ils disparu derrière le toit du hangar
Ch1175c| , les mettait devant eux ; mais ils refusèrent de boire , jetèrent
Ch1175c| gestes et le regard par lequel ils se consultèrent firent frissonner
Ch1175c| les bonnets de laine rouge dont ils étaient coiffés .| " Apporte -
Ch1179c| , et fais comme moi . Ah ! ils ont pris la tête de mon homme , je
Ch1179d| de reprendre son sabot , et ils marchèrent tous deux d' un pas
Ch1179e| la tête vers la chaumière qu' ils abandonnaient .| Quand ils
Ch1179e| qu' ils abandonnaient .| Quand ils arrivèrent sur le sommet des
Ch1187g| ! je n' en sais rien . "| Ils regardèrent tous deux en silence .
Ch1190e| , et lui dit : " Je meurs , ils me l' ont tué .| "| Le pas pesant
Ch1190h| au ciel , ce n' est pas lui qu' ils viennent de tuer " , s' écria - t -
Ch1196f| que les Chouans par lesquels ils étaient suivis n' entendirent pas
Ch1199b| occupée par les Chouans .| " Ils auront trompé ou étouffé les
Ch1199c| animaux - là sont si durs qu' ils se laisseraient rouler jusqu' en
Ch1199f| qu' est devenu mon petit gars . Ils l' auront tué ou séduit . Tiens ,
Ch1201g| sur la porte de sa chambre , où ils restèrent attachés avec une si
Ch1204c| - moi seule avec lui . "| Ils se retirèrent .| " Mon père , dit
Ch1204g| tendit la main au marquis , et ils s' avancèrent ensemble vers l'
Ch1204g| ensemble vers l' autel , où ils s' agenouillèrent .|
Ch1207b| si gracieusement disposée . Ils arrivèrent enfin à ce lit fatal où
Ch1208a| Ils relevèrent ensemble leurs têtes
Ch1208a| plein de plaisirs qu' ils avaient goûtés ; mais après un
Ch1208e|| - Tu rêves ?| - Non ! "| Ils se regardèrent un moment , le
Ch1208f| l' espoir . "| En ce moment , ils entendirent distinctement le cri
Ch1209f| par quelque ruse , tandis qu' ils se sauvent peut - être par un autre
Ch1209g| , s' écria : " C' est vrai , ils ne peuvent pas être deux .| "| Et
Ph 914f| ? les Ottomans l' ont fait et ils les remettent aujourd' hui en
Ph 917h| , les censeurs enfin , ont - ils bien tout dit , tout passe en revue
Ph 917h| , tout passe en revue ? ont - ils prononcé en dernier ressort qu' un
Ph 919d|ont détruit leurs barques , tant ils avaient honte de leurs naufrages .
Ph 920d| claquer leur fouet parce qu' ils mènent des Anglais . Vous n' aurez
Ph 921b| savants sont allés plus loin : ils ont compté les stères de bois , les
Ph 922f| attribués à l' espèce humaine : ils ont l' os hyoïde , le bec coracoïde
Ph 923i| désirs la charment , bien qu' ils lui soient indifférents .|
Ph 924b|est par un pur hasard , et quand ils sont grands , elle les cache .|
Ph 924c| entre mille , se retrouvent - ils en ces créatures dont les mains
Ph 930a| Quand ils se sont examinés avec la curiosité
Ph 930a|reconnaître un signalement , qu' ils sont bien convaincus de la
Ph 930a|leurs cravates sont nouées , qu' ils sont à peu près certains qu' aucun
Ph 930b| n' est tombé dans le malheur , ils se prennent le bras ; et s' ils
Ph 930b| ils se prennent le bras ; et s' ils partent du théâtre des Variétés ,
Ph 930b| du théâtre des Variétés , ils n' arriveront pas à la hauteur de
Ph 930d| se promènent à Paris comme ils mangent , comme ils vivent , sans y
Ph 930d| Paris comme ils mangent , comme ils vivent , sans y penser .| Il existe
Ph 934e| exquises et distinguées qu' ils recherchent en amour .| En effet ,
Ph 938c| , les militaires ne forment - ils pas déjà à eux seuls une redoutable
Ph 940a| Qu' ils n' ont pas tous passé par le
Ph 940b| ces drôles - là , et comme ils nous font !..." ) , bien des
Ph 941c| faire frémir tous les maris s' ils viennent à penser que l' homme est
Ph 941c| où les voyageurs aient abordé , ils ont trouvé des boissons
Ph 941d| d' une puissance terrible : ils sont les lions de l' Evangile
Ph 944b| si , auprès des femmes , ils se souvenaient le moins du monde de
Ph 944b| le moins du monde de ce qu' ils savent par coeur . "| -| Le
Ph 944d|moins , sont à l' affût ; que s' ils n' ont pas encore fait de dégât
Ph 944d|dégât dans sa petite propriété , ils regardent la mariée comme une proie
Ph 944e| ? et il est impossible qu' ils ne soient pas , un jour ,
Ph 944e|des calculs par trop désolants : ils voudront prendre la défense , ou
Ph 945a| S' ils restent chastes , leur santé s'
Ph 945a| les plus douloureuses ; ils rendront vaines les vues sublimes
Ph 945a| montagnes de la Suisse .| S' ils succombent à leurs tentations
Ph 945a| leurs tentations légitimes , ou ils compromettront des femmes honnêtes
Ph 945b| dans le sujet de ce livre , ou ils se dégraderont par le commerce
Ph 946b| ?| " Ces hommes ne peuvent - ils pas , dira toujours la dévote ,
Ph 950f|réclamés par la tendre fleur qu' ils ont à cultiver , jamais ne pensent
Ph 950f| ou du chaud .| à peine savent - ils que le bonheur d' une épouse leur a
Ph 950f| épouse leur a été confié ; s' ils s' en souviennent , c' est à table
Ph 950g| caisse...Oh ! alors , le soir , ils se rappellent quelquefois assez
Ph 951b| midi , à peine le verraient - ils ! Heureux ! ô mille fois heureux !
Ph 951d| la jument du compère Pierre , ils se marient rarement , habitués qu'
Ph 951d| marient rarement , habitués qu' ils sont à jeter , par intervalles ,
Ph 954h| de Cassan avec son violon ! Ils ont brisé le coeur qu' ils ne
Ph 954h| ! Ils ont brisé le coeur qu' ils ne comprenaient pas , comme ils ont
Ph 954h| ils ne comprenaient pas , comme ils ont flétri et dédaigné le bijou

Explication des codes
Retour à l'index