----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

" Eh bien ! si tu continues à me regarder comme un cabinet d' histoire naturelle , dit Jacques Collin en prenant le bras de sa tante et l' emmenant hors de la salle des Pas - Perdus , ça nous fera prendre pour deux curiosités , l' on nous arrêterait peut - être , et nous perdrions du temps . " Et il descendit l' escalier de la galerie Marchande qui mène rue de la Barillerie .
" Où est Paccard ?
- Il m' attend chez la Rousse et se promène sur le quai aux Fleurs .
- Et Prudence ?
- Elle est chez elle , comme ma filleule .
- Allons - y ...
- Regarde si nous sommes suivis ... "
La Rousse , quincaillière , établie quai aux Fleurs , était la veuve d' un célèbre assassin , un Dix - mille . En 1819 , Jacques Collin avait fidèlement remis vingt et quelque mille francs à cette fille , de la part de son amant , après l' exécution .
Trompe - la - Mort connaissait seul l' intimité de cette jeune personne , alors modiste , avec son Fanandel .
" Je suis le Dab de ton homme , avait dit alors le pensionnaire de Mme Vauquer à la modiste , qu' il avait fait venir au Jardin des Plantes . Il a dû te parler de moi , ma petite . Quiconque me trahit meurt dans l' année ! quiconque m' est fidèle n' a jamais rien à redouter de moi .
Je suis ami à mourir sans dire un mot qui compromette ceux à qui je veux du bien . Sois à moi comme une âme est au diable , et tu en profiteras .
J' ai promis que tu serais heureuse à ton pauvre Auguste , qui voulait te mettre dans l' opulence , et il s' est fait faucher à cause de toi . Ne pleure pas . Écoute - moi : Personne au monde que moi ne sait que tu étais la maîtresse d' un forçat , d' un assassin , qu' on a terré samedi ; jamais je n' en dirai rien .
Tu as vingt - deux ans , tu es jolie , te voilà riche de vingt - six mille francs ; oublie Auguste , marie - toi , deviens une honnête femme si tu peux .
En retour de cette tranquillité , je te demande de me servir , moi et ceux que je t' adresserai , mais sans hésiter . Jamais je ne te demanderai rien de compromettant , ni pour toi , ni pour tes enfants , ni pour ton mari , si tu en as un , ni pour ta famille .
Souvent , dans le métier que je fais , il me faut un lieu sûr pour causer , pour me cacher . J' ai besoin d' une femme discrète pour porter une lettre , se charger d' une commission .
Tu seras une de mes boîtes à lettres , une de mes loges de portiers , un de mes émissaires . Rien de plus , rien de moins . Tu es trop blonde , Auguste et moi nous te nommions la Rousse , tu garderas ce nom - là .

SPLEND COURTISANES (VI, paris)
Page: 906