----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

Théodore Calvi , jeune homme au teint pâle et olivâtre , à cheveux blonds , aux yeux caves et d' un bleu trouble , très bien proportionné d' ailleurs , d' une prodigieuse force musculaire cachée sous cette apparence lymphatique que présentent parfois les méridionaux , aurait eu la plus charmante physionomie sans des sourcils arqués , sans un front déprimé , qui lui donnaient quelque chose de sinistre , sans des lèvres rouges d' une cruauté sauvage , et sans un mouvement de muscles qui dénote cette faculté d' irritation particulière aux Corses , et qui les rend si prompts à l' assassinat dans une querelle soudaine .
Saisi d' étonnement par les sons de cette voix , Théodore leva brusquement la tête et crut à quelque hallucination ; mais , comme il était familiarisé par une habitation de deux mois avec la profonde obscurité de cette boîte en pierre de taille , il regarda le faux ecclésiastique et soupira profondément .
Il ne reconnut pas Jacques Collin , dont le visage couturé par l' action de l' acide sulfurique ne lui sembla point être celui de son Dab .
" C' est bien moi , ton Jacques , je suis en prêtre et je viens te sauver . Ne fais pas la bêtise de me reconnaître , et aie l' air de te confesser . "
Ceci fut dit rapidement .
" Ce jeune homme est très abattu , la mort l' effraie , il va tout avouer , dit Jacques Collin en s' adressant au gendarme .
- Dis - moi quelque chose qui me prouve que tu es lui , car tu n' as que sa voix .
- Voyez - vous , il me dit , le pauvre malheureux , qu' il est innocent " , reprit Jacques Collin en s' adressant au gendarme .
Bibi - Lupin n' osa point parler , de peur d' être reconnu .
" Sempremi ! répondit Jacques en revenant à Théodore , et lui jetant ce mot de convention dans l' oreille .
- Sempreti ! dit le jeune homme en donnant la réplique de la passe . C' est bien mon dab ...
- As - tu fait le coup ?
- Oui .
- Raconte - moi tout , afin que je puisse voir comment je ferai pour te sauver ; il est temps , Charlot est là . "

SPLEND COURTISANES (VI, paris)
Page: 860