----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

" Enfin , il demande à confesser le condamné à mort ! reprit le directeur .
- Voici notre dernière ressource ! s' écria Bibi - Lupin , je n' y pensais pas . Théodore Calvi , ce Corse est le camarade de chaîne de Jacques Collin ; Jacques Collin lui faisait au pré , m' a - t - on dit , de bien belles patarasses ... "
Les forçats se fabriquent des espèces de tampons qu' ils glissent entre leur anneau de fer et leur chair afin d' amortir la pesanteur de la manicle sur leurs chevilles et leur cou - de - pied . Ces tampons , composés d' étoupe et de linge , s' appellent , au bagne , des patarasses .
" Qui veille le condamné ? demanda Bibi - Lupin à M . Gault .
- C' est Coeur - la - Virole !
- Bien , je vais me peausser en gendarme , j' y serai ; je les entendrai , je réponds de tout .
- Ne craignez - vous pas , si c' est Jacques Collin , d' être reconnu , et qu' il ne vous étrangle ? demanda le directeur de la Conciergerie à Bibi - Lupin .
- En gendarme , j' aurai mon sabre , répondit le chef ; d' ailleurs si c' est Jacques Collin , il ne fera jamais rien pour se faire gerber à la passe ; et , si c' est un prêtre , je suis en sûreté .
- Il n' y a pas de temps à perdre , dit alors M . Gault ; il est huit heures et demie , le père Sauteloup vient de lire le rejet du pourvoi , M . Sanson attend dans la salle l' ordre du parquet .
- Oui , c' est pour aujourd' hui , les hussards de la veuve ( autre nom , nom terrible de la mécanique ! ) sont commandés , répondit Bibi - Lupin . Je comprends cependant que le procureur général hésite , ce garçon s' est toujours dit innocent , et il n' y a pas eu , selon moi , de preuves convaincantes contre lui .
- C' est un vrai Corse , reprit M . Gault , il n' a pas dit un mot ) , et il a résisté à tout . "
Le dernier mot du directeur de la Conciergerie au chef de la police de Sûreté contenait la sombre histoire des condamnés à mort . Un homme que la justice a retranché du nombre des vivants appartient au Parquet .

SPLEND COURTISANES (VI, paris)
Page: 848