----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

- On dit que ta toilette coûte dix mille francs ?
- Oui , ma robe est en point de Bruxelles et Delphine , sa femme , est furieuse . Mais j' ai voulu avoir un déguisement de mariée .
- Où sont les dix mille francs ? dit Mme du Val - Noble .
- C' est toute ma monnaie , dit Esther en souriant . Ouvre ma toilette , ils sont sous mon papier à papillotes ...
- Quand on parle de mourir , on ne se tue guère , dit Mme du Val - Noble . Si c' était pour commettre ...
- Un crime , va donc ! dit Esther en achevant la pensée de son amie qui hésitait . Tu peux être tranquille , reprit Esther , je ne veux tuer personne . J' avais une amie , une femme bien heureuse , elle est morte , je la suivrai ... voilà tout
- Es - tu bête ! ...
- Que veux - tu , nous nous l' étions promis .
- Laisse - toi protester ce billet - là , dit l' amie en souriant .
- Fais ce que je te dis , et va - t' en . J' entends une voiture qui arrive , et c' est Nucingen , un homme qui deviendra fou de bonheur ! Il m' aime , celui - là ... Pourquoi n' aime - t - on pas ceux qui nous aiment , car enfin ils font tout pour nous plaire .
- Ah ! voilà , dit Mme du Val - Noble , c' est l' histoire du hareng qui est le plus intrigant des poissons .
- Pourquoi ? ...
- Eh bien , on n' a jamais pu le savoir .
- Mais , va - t' en donc , ma biche ! Il faut que je demande tes cinquante mille francs .
- Eh bien , adieu ... "
Depuis trois jours , les manières d' Esther avec le baron de Nucingen avaient entièrement changé . Le singe était devenu chatte , et la chatte devenait femme . Esther versait sur ce vieillard des trésors d' affection , elle se faisait charmante .
Ses discours , dénués de malice et d' âcreté , pleins d' insinuations tendres , avaient porté la conviction dans l' esprit du lourd banquier , elle l' appelait Fritz , il se croyait aimé .

SPLEND COURTISANES (VI, paris)
Page: 684