----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

- Voici mon passeport , dit Derville à Cachan en lui tendant un papier plié en quatre , et monsieur n' est pas , comme vous pourriez le croire , un inspecteur général des Domaines , rassurez - vous , ajouta Derville . Nous avions seulement un intérêt puissant à savoir la vérité sur la succession Séchard , et nous la savons ... " Derville prit Mme Eve par la main , et l' emmena très courtoisement au bout du salon .
" Madame , lui dit - il à voix basse , si l' honneur et l' avenir de la maison de Grandlieu n' étaient intéressés dans cette question , je ne me serais pas prêté à ce stratagème inventé par ce monsieur décoré ; mais vous l' excuserez , il s' agissait de découvrir le mensonge à l' aide duquel monsieur votre frère a surpris la religion de cette noble famille .
Gardez - vous bien maintenant de laisser croire que vous avez donné douze cent mille francs à monsieur votre frère pour acheter la terre de Rubempré ...
- Douze cent mille francs ! s' écria Mme Séchard en pâlissant . Et où les a - t - il pris , lui , le malheureux ? ...
- Ah ! voilà , dit Derville , j' ai peur que la source de cette fortune ne soit bien impure . "
Eve eut des larmes aux yeux que ses voisins aperçurent .
" Nous vous avons rendu peut - être un grand service , lui dit Derville , en vous empêchant de tremper dans un mensonge dont les suites peuvent être très dangereuses . "
Derville laissa Mme Séchard assise , pâle , des larmes sur les joues , et salua la compagnie .
" à Mansle ! " dit Corentin au petit garçon qui conduisait le cabriolet .
La diligence allant de Bordeaux à Paris , qui passa dans la nuit , eut une place ; Derville pria Corentin de le laisser en profiter , en objectant ses affaires ; mais , au fond , il se défiait de son compagnon de voyage , dont la dextérité diplomatique et le sang - froid lui parurent être de l' habitude .
Corentin resta trois jours à Mansle sans trouver d' occasion pour partir ; il fut obligé d' écrire à Bordeaux et d' y retenir une place pour Paris , où il ne put revenir que neuf jours après son départ .

SPLEND COURTISANES (VI, paris)
Page: 672