----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

C' est à vous à déjouer toutes les curiosités , s' il s' en éveille . Et madame , ajouta - t - il en mettant sa large main velue sur le bras d' Esther , madame ne doit pas commettre la plus légère imprudence , vous l' en empêcheriez au besoin , mais ... toujours respectueusement . Europe , c' est vous qui serez en relation avec le dehors pour la toilette de madame , et vous y travaillerez afin d' aller à l' économie .
Enfin , que personne , pas même les gens les plus insignifiants , ne mettent les pieds dans l' appartement . à vous deux , il faut savoir tout y faire .
- Ma petite belle , dit - il à Esther , quand vous voudrez sortir le soir en voiture , vous le direz à Europe , elle sait où aller chercher vos gens , car vous aurez un chasseur , et de ma façon , comme ces deux esclaves .
"
Esther et Lucien ne trouvaient pas un mot à dire , ils écoutaient l' Espagnol et regardaient les deux sujets précieux auxquels il donnait ses ordres . à quel secret devait - il la soumission , le dévouement écrits sur ces deux visages , l' un si méchamment mutin , l' autre si profondément cruel ? Il devina les pensées d' Esther et de Lucien , qui paraissaient engourdis comme l' eussent été Paul et Virginie à l' aspect de deux horribles serpents , et il leur dit de sa bonne voix à l' oreille : " Vous pouvez compter sur elles comme sur moi - même ; n' ayez aucun secret pour elles , ça les flattera .
- Va servir , ma petite Asie , dit - il à la cuisinière ; et toi , ma mignonne , mets un couvert , dit - il à Europe , c' est bien le moins que ces enfants donnent à déjeuner à papa .
"
Quand les deux femmes eurent fermé la porte , et que l' Espagnol entendit Europe allant et venant , il dit à Lucien et à la jeune fille , en ouvrant sa large main : " Je les tiens ! " Mot et geste qui faisaient frémir .
" Où donc les as - tu trouvées ? s' écria Lucien .
- Eh ! parbleu , répondit cet homme , je ne les ai pas cherchées au pied des trônes ! Europe sort de la boue et a peur d' y rentrer ... Menacez - les de monsieur l' abbé quand elles ne vous satisferont pas , et vous les verrez tremblant comme des souris à qui l' on parle d' un chat .
Je suis un dompteur de bêtes féroces , ajouta - t - il en souriant .
- Vous me faites l' effet du démon ! s' écria gracieusement Esther en se serrant contre Lucien .

SPLEND COURTISANES (VI, paris)
Page: 486