----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

Cette richesse de santé , cette perfection de l' animal chez une créature à qui la volupté tenait lieu de la pensée doit être un fait éminent aux yeux des physiologistes . Par une circonstance rare , pour ne pas dire impossible chez les très jeunes filles , ses mains , d' une incomparable noblesse , étaient molles , transparentes et blanches comme les mains d' une femme en couches de son second enfant .
Elle avait exactement le pied et les cheveux si justement célèbres de la duchesse de Berri , des cheveux qu' aucune main de coiffeur ne pouvait tenir , tant ils étaient abondants , et si longs , qu' en tombant à terre ils y formaient des anneaux , car Esther possédait cette moyenne taille qui permet de faire d' une femme une sorte de joujou , de la prendre , quitter , reprendre et porter sans fatigue .
Sa peau , fine comme du papier de Chine et d' une chaude couleur d' ambre nuancée par des veines rouges , était luisante sans sécheresse , douce sans moiteur .
Nerveuse à l' excès , mais délicate en apparence , Esther attirait soudain l' attention par un trait remarquable dans les figures que le dessin de Raphaël a le plus artistement coupées , car Raphaël est le peintre qui a le plus étudié , le mieux rendu la beauté juive .
Ce trait merveilleux était produit par la profondeur de l' arcade sous laquelle l' oeil roulait comme dégagé de son cadre , et dont la courbe ressemblait par sa netteté à l' arête d' une voûte .
Quand la jeunesse revêt de ses teintes pures et diaphanes ce bel arc , surmonté de sourcils à racines perdues ; quand la lumière , en se glissant dans le sillon circulaire de dessous , y reste d' un rose clair , il y a là des trésors de tendresse à contenter un amant , des beautés à désespérer la peinture .
C' est le dernier effort de la nature que ces plis lumineux où l' ombre prend des teintes dorées que ce tissu qui a la consistance d' un nerf et la flexibilité de la plus délicate membrane .
L' oeil au repos est là - dedans comme un oeuf miraculeux dans un nid de brins de soie .
Mais plus tard cette merveille devient d' une horrible mélancolie , quand les passions ont charbonné ces contours si déliés , quand les douleurs ont ridé ce réseau de fibrilles .
L' origine d' Esther se trahissait dans cette coupe orientale de ses yeux à paupières turques , et dont la couleur était un gris d' ardoise qui contractait , aux lumières , la teinte bleue des ailes noires du corbeau .
L' excessive tendresse de son regard pouvait seule en adoucir l' éclat .

SPLEND COURTISANES (VI, paris)
Page: 464