----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

Chaque phrase était un coup de poignard qui entrait à fond de coeur . à chaque phrase , les sanglots croissants , les larmes abondantes de la fille au désespoir attestaient la force avec laquelle la lumière entrait à la fois dans son intelligence pure comme celle d' un sauvage , dans son âme enfin réveillée , dans sa nature sur laquelle la dépravation avait mis une couche de glace boueuse , qui fondait alors au soleil de la foi .
" Pourquoi ne suis - je pas morte ! " était la seule idée qu' elle exprimait au milieu des torrents d' idées qui ruisselaient dans sa cervelle en la ravageant .
" Ma fille , dit le terrible juge , il est un amour qui ne s' avoue point devant les hommes , et dont les confidences sont reçues avec des sourires de bonheur par les anges .
- Lequel ?
- L' amour sans espoir quand il inspire la vie , quand il y met le principe des dévouements , quand il ennoblit tous les actes par la pensée d' arriver à une perfection idéale . Oui , les anges approuvent cet amour , il mène à la connaissance de Dieu .
Se perfectionner sans cesse pour se rendre digne de celui qu' on aime , lui faire mille sacrifices secrets , l' adorer de loin , donner son sang goutte à goutte , lui immoler son amour - propre , ne plus avoir ni orgueil ni colère avec lui , lui dérober jusqu' à la connaissance des jalousies atroces qu' il échauffe au coeur , lui donner tout ce qu' il souhaite , fût - ce à notre détriment , aimer ce qu' il aime , avoir toujours le visage tourné vers lui pour le suivre sans qu' il le sache ; cet amour , la religion vous l' eût pardonné , il n' offensait ni les lois humaines ni les lois divines , et conduisait dans une autre voie que celle de vos sales voluptés .
"
En entendant cet horrible arrêt exprimé par un mot ( et quel mot ! et de quel accent fut - il accompagné ! ) , Esther fut en proie à une défiance assez légitime . Ce mot fut comme un coup de tonnerre qui trahit un orage près de fondre .
Elle regarda ce prêtre , et il lui prit le saisissement d' entrailles qui tord le plus courageux en face d' un danger imminent et soudain . Aucun regard n' aurait pu lire ce qui se passait alors en cet homme ; mais pour les plus hardis il y aurait eu plus à frémir qu' à espérer à l' aspect de ses yeux , jadis clairs et jaunes comme ceux des tigres , et sur lesquels les austérités et les privations avaient mis un voile semblable à celui qui se trouve sur les horizons au milieu de la canicule : la terre est chaude et lumineuse , mais le brouillard la rend indistincte , vaporeuse , elle est presque invisible .

SPLEND COURTISANES (VI, paris)
Page: 455