----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

- Un instant , dit le masque . Je vais te montrer que tu dois ne m' avoir jamais vu nulle part . "
L' homme se démasqua , Rastignac hésita pendant un moment en ne trouvant rien du hideux personnage qu' il avait jadis connu dans la Maison Vauquer .
" Le diable vous a permis de tout changer en vous , moins vos yeux qu' on ne saurait oublier " , lui dit - il .
La main de fer lui serra le bras pour lui recommander un silence éternel .
à trois heures du matin , des Lupeaulx et Finot trouvèrent l' élégant Rastignac à la même place , appuyé sur la colonne où l' avait laissé le terrible masque . Rastignac s' était confessé à lui - même : il avait été le prêtre et le pénitent , le juge et l' accusé .
Il se laissa emmener à déjeuner , et revint chez lui parfaitement gris , mais taciturne .
La rue de Langlade , de même que les rues adjacentes , dépare le Palais - Royale et la rue de Rivoli . Cette partie d' un des plus brillants quartiers de Paris conservera longtemps la souillure qu' y ont laissée les monticules produits par les immondices du vieux Paris , et sur lesquels il y eut autrefois des moulins .
Ces rues étroites , sombres et boueuses , où s' exercent des industries peu soigneuses de leurs dehors , prennent à la nuit une physionomie mystérieuse et pleine de contrastes .
En venant des endroits lumineux de la rue Saint - Honoré , de la rue Neuve - des - Petits - Champs et de la rue de Richelieu , où se presse une foule incessante , où reluisent les chefs - d' oeuvre de l' Industrie , de la Mode et des Arts , tout homme à qui le Paris du soir est inconnu serait saisi d' une terreur triste en tombant dans le lacis de petites rues qui cercle cette lueur reflétée jusque sur le ciel .
Une ombre épaisse succède à des torrents de gaz .
De loin en loin , un pâle réverbère jette sa lueur incertaine et fumeuse qui n' éclaire plus certaines impasses noires .
Les passants vont vite et sont rares . Les boutiques sont fermées , celles qui sont ouvertes ont un mauvais caractère : c' est un cabaret malpropre et sans lumière , une boutique de lingère qui vend de l' eau de Cologne .
Un froid malsain pose sur vos épaules son manteau moite . Il passe peu de voitures . Il y a des coins sinistres , parmi lesquels se distinguent la rue de Langlade , le débouché du passage Saint - Guillaume et quelques tournants de rues .

SPLEND COURTISANES (VI, paris)
Page: 446