----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

- Sans connaissance , monsieur le procureur général , au bord de la fosse du jeune homme qu' on enterrait .
- Sauvez Mme de Sérizy , dit M . de Bauvan , et vous aurez tout ce que vous demandez !
- Je ne demande rien , reprit Jacques Collin , je me suis rendu à discrétion , et M . le procureur général a dû recevoir ...
- Toutes les lettres ! dit M . de Grandville ; mais vous avez promis de sauver la raison de Mme de Sérizy , le pouvez - vous ? n' est - ce pas une bravade ?
- Je l' espère , répondit Jacques Collin avec modestie .
- Eh bien ! venez avec moi , dit le comte Octave .
- Non , monsieur , dit Jacques Collin , je ne me trouverai pas dans la même voiture , à vos côtés ... Je suis encore un forçat . Si j' ai le désir de servir la justice , je ne commencerai pas par la déshonorer ... Allez chez madame la comtesse , j' y serai quelque temps après vous ... Annoncez - lui le meilleur ami de Lucien , l' abbé Carlos Herrera ... Le pressentiment de ma visite fera nécessairement une impression sur elle et favorisera la crise .
Vous me pardonnerez de prendre encore une fois le caractère mensonger du chanoine espagnol , c' est pour rendre un si grand service .
- Je vous verrai là sur les quatre heures , dit M . de Grandville , car je dois aller avec le garde des Sceaux chez le Roi . "
Jacques Collin alla retrouver sa tante , qui l' attendait sur le quai aux Fleurs .
" Eh bien ! dit - elle , tu t' es donc livré à la Cigogne ?
- Oui .
- C' est chanceux !
- Non , je devais la vie à ce pauvre Théodore , et il aura sa grâce .
- Et toi ?
- Moi , je serai ce que je dois être ! Je ferai toujours trembler tout notre monde ! Mais il faut se mettre à l' ouvrage ! Va dire à Paccard de se lancer à fond de train , et à Europe d' exécuter mes ordres .
- Ce n' est rien , je sais déjà comment faire avec la Gonore ... dit la terrible Jacqueline . Je n' ai pas perdu mon temps à rester là dans les giroflées !
- Que la Ginetta , cette fille corse , soit trouvée pour demain , reprit Jacques Collin en souriant à sa tante .
SPLEND COURTISANES (VI, paris)
Page: 931