----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

- Avec une permission en règle , monsieur , répliqua le directeur . Cette dame , parfaitement bien mise , accompagnée d' un chasseur et d' un valet de pied , en grand équipage , est venue voir son confesseur avant d' aller à l' enterrement de ce malheureux jeune homme que vous avez fait enlever ...
- Apportez - moi la permission de la Préfecture , dit M . de Grandville .
- Elle est donnée à la recommandation de S . E . le comte de Sérizy .
- Comment était cette femme ? demanda le procureur général .
- ça nous a paru devoir être une femme comme il faut .
- Avez - vous vu sa figure ?
- Elle portait un voile noir .
- Qu' ont - ils dit ?
- Mais une dévote avec un livre de prières ! ... que pouvait - elle dire ? ... Elle a demandé la bénédiction de l' abbé , s' est agenouillée ...
- Se sont - ils entretenus pendant longtemps ? demanda le juge .
- Pas cinq minutes ; mais personne de nous n' a rien compris à leurs discours , ils ont parlé vraisemblablement espagnol .
- Dites - nous tout , monsieur , reprit le procureur général . Je vous le répète , le plus petit détail est , pour nous , d' un intérêt capital . Que ceci vous soit un exemple !
- Elle pleurait , monsieur .
- Pleurait - elle réellement ?
- Nous n' avons pas pu le voir , elle cachait sa figure dans son mouchoir . Elle a laissé trois cents francs en or pour les détenus .
- Ce n' est pas elle ! s' écria Camusot .
- Bibi - Lupin , reprit M . Gault , s' est écrié : " C' est une voleuse . "
- Il s' y connaît , dit M . de Grandville . Lancez votre mandat , ajouta - t - il en regardant Camusot , et vivement les scellés chez elle , partout ! Mais comment a - t - elle obtenu la recommandation de M . de Sérizy ? ... Apportez - moi la permission de la Préfecture ... allez , monsieur Gault ! Envoyez - moi promptement cet abbé .

SPLEND COURTISANES (VI, paris)
Page: 894