----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

général . J' ai réparé de mon mieux ce qui , certes , est irréparable . Ma voiture et mes gens sont au convoi de ce pauvre faible poète . Sérizy a fait comme moi , bien plus , il accepte la charge que lui a donnée ce malheureux jeune homme , il sera son exécuteur testamentaire .
Il a obtenu de sa femme , par cette promesse , un regard où luisait le bon sens . Enfin , le comte Octave assiste en personne à ses funérailles .
- Eh bien ! monsieur le comte , dit Camusot , achevons notre ouvrage . Il nous reste un prévenu bien dangereux . C' est , vous le savez aussi bien que moi , Jacques Collin . Ce misérable sera reconnu pour ce qu' il est ...
- Nous sommes perdus ! s' écria M . de Grandville .
- Il est en ce moment auprès de votre condamné à mort , qui fut jadis au bagne pour lui , ce que Lucien était à Paris ... son protégé ! Bibi - Lupin s' est déguisé en gendarme pour assister à l' entrevue .
- De quoi se mêle la police judiciaire ? dit le procureur général , elle ne doit agir que par mes ordres ! ...
- Toute la Conciergerie saura que nous tenons Jacques Collin ... Eh bien ! je viens vous dire que ce grand et audacieux criminel doit posséder les lettres les plus dangereuses de la correspondance de Mme de Sérizy , de la duchesse de Maufrigneuse et de Mlle Clotilde de Grandlieu .
- êtes - vous sûr de cela ? ... demanda M . de Grandville en laissant voir sur sa figure une douloureuse surprise .
- Jugez , monsieur le comte , si j' ai raison de craindre ce malheur . Quand j' ai développé la liasse des lettres saisies chez cet infortuné jeune homme , Jacques Collin y a jeté un coup d' oeil incisif , et a laissé échapper un sourire de satisfaction , à la signification duquel un juge d' instruction ne pouvait pas se tromper .
Un scélérat aussi profond que Jacques Collin se garde bien de lâcher de pareilles armes .
Que dites - vous de ces documents entre les mains d' un défenseur que le drôle choisira parmi les ennemis du gouvernement et de l' aristocratie ? Ma femme , pour laquelle la duchesse de Maufrigneuse a des bontés , est allée la prévenir , et , dans ce moment , elles doivent être chez les Grandlieu à tenir conseil ...

SPLEND COURTISANES (VI, paris)
Page: 891