----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

- Clotilde est si folle de Lucien , mon cher , qu' elle lui avait donné un rendez - vous avant son départ . Sans la petite Lenoncourt , elle se serait peut - être enfuie avec lui dans la forêt de Fontainebleau ! Je sais que Lucien écrivait à Clotilde des lettres à faire partir la tête d' une sainte ! Nous sommes trois filles d' Eve enveloppées par le serpent de la correspondance ... "
Le duc et Diane revinrent de l' embrasure vers la duchesse et Mme Camusot , qui causaient à voix basse . Amélie , qui suivait en ceci les avis de la duchesse de Maufrigneuse , se posait en dévote pour gagner le coeur de la fière Portugaise .
" Nous sommes à la merci d' un ignoble forçat évadé ! dit le duc en faisant un certain mouvement d' épaules . Voilà ce que c' est que de recevoir chez soi des gens de qui l' on n' est pas parfaitement sûr ! On doit , avant d' admettre quelqu' un , bien connaître sa fortune , ses parents , tous ses antécédents ... "
Cette phrase est la morale de cette histoire , au point de vue aristocratique .
" C' est fait , dit la duchesse de Maufrigneuse . Pensons à sauver la pauvre Mme de Sérizy , Clotilde , et moi ...
- Nous ne pouvons qu' attendre Henri , je l' ai fait demander ; mais tout dépend du personnage que Gentil est allé chercher . Dieu veuille que cet homme soit à Paris ! Madame , dit - il en s' adressant à Mme Camusot , je vous remercie d' avoir pensé à nous ... "
C' était le congé de Mme Camusot . La fille de l' huissier du cabinet avait assez d' esprit pour comprendre le duc , elle se leva ; mais la duchesse de Maufrigneuse , avec cette adorable grâce qui lui conquérait tant de discrétions et d' amitiés , prit Amélie par la main et la montra d' une certaine manière au duc et à la duchesse .
" Pour mon propre compte , et comme si elle ne s' était pas levée dès l' aurore pour nous sauver tous , je vous demande plus d' un souvenir pour ma petite Mme Camusot . D' abord , elle m' a déjà rendu de ces services qu' on n' oublie point ; puis , elle nous est toute acquise , elle et son mari .
J' ai promis de faire avancer son Camusot , et je vous prie de le protéger avant tout , pour l' amour de moi .

SPLEND COURTISANES (VI, paris)
Page: 883