----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

La Pouraille livra le secret de ses complices , ce secret si bien gardé jusqu' à présent . C' était tout ce que Jacques Collin voulait savoir .
" Voici la balle ! Dans le poupon , Ruffard , l' agent de Bibi - Lupin , était en tiers avec moi et Godet .
- Arrachelaine ? ... s' écria Jacques Collin en donnant à Ruffard son nom de voleur .
- C' est cela . Les gueux m' ont vendu , parce que je connais leur cachette et qu' ils ne connaissent pas la mienne .
- Tu graisses mes bottes ! mon amour , dit Jacques Collin .
- Quoi !
- Eh bien , répondit le Dab , vois ce qu' on gagne à mettre en moi toute sa confiance ? ... Maintenant , ta vengeance est un point de la partie que je joue ! ... Je ne te demande pas de m' indiquer ta cachette , tu me la diras au dernier moment ; mais , dis - moi tout ce qui regarde Ruffard et Godet ?
- Tu es et tu seras toujours notre dab , je n' aurai pas de secrets pour toi , répliqua La Pouraille . Mon or est dans la profonde ( la cave ) de la maison à la Gonore .
- Tu ne crains rien de ta largue ?
- Ah ! ouiche ! elle ne sait rien de mon tripotage ! reprit La Pouraille . J' ai soûlé la Gonore , quoique ce soit une femme à ne rien dire la tête dans la lunette . Mais tant d' or !
- Oui , ça fait tourner le lait de la conscience la plus pure ! ... répliqua Jacques Collin .
- J' ai donc pu travailler sans luisant sur moi ! Toute la volaille dormait dans le poulailler . L' or est à trois pieds sous terre , derrière des bouteilles de vin . Et par - dessus j' ai mis une couche de cailloux et de mortier .
- Bon ! fit Jacques Collin . Et les cachettes des autres ? ...
- Ruffard a son fade chez la Gonore , dans la chambre de la pauvre femme , qu' il tient par là , car elle peut devenir complice de recel et finir ses jours à Saint - Lazare .
- Ah ! le gredin ! comme la raille ( la police ) vous forme un voleur ! ... dit Jacques .

SPLEND COURTISANES (VI, paris)
Page: 869