----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

- Moi , reprit le médecin , je n' ose plus assigner de limites à la force nerveuse . C' est d' ailleurs ainsi que les mères , pour sauver leurs enfants , magnétisent des lions , descendent dans un incendie , le long des corniches où les chats se tiendraient à peine , et supportent les tortures de certains accouchements . Là est le secret des tentatives des prisonniers et des forçats pour recouvrer la liberté ... On ne connaît pas encore la portée des forces vitales , elles tiennent à la puissance même de la Nature , et nous les puisons à des réservoirs inconnus !
- Monsieur , vint dire tout bas un surveillant à l' oreille du directeur qui reconduisait le docteur Lebrun à la grille extérieure de la Conciergerie , le Secret numéro deux se dit malade et réclame le médecin ; il se prétend à la mort , ajouta le surveillant .
- Vraiment ? dit le directeur .
- Mais il râle ! répliqua le surveillant .
- Il est cinq heures , répondit le docteur , je n' ai pas dîné ... Mais , après tout , me voilà tout porté , voyons , allons ...
- Le Secret numéro deux est précisément le prêtre espagnol soupçonné d' être Jacques Collin , dit M . Gault au médecin , et l' un des prévenus dans le procès où ce pauvre jeune homme était impliqué ...
- Je l' ai déjà vu ce matin , répondit le docteur . M . Camusot m' a mandé pour constater l' état sanitaire de ce gaillard - là , qui , soit dit entre nous , se porte à merveille et qui de plus ferait fortune à poser pour les Hercules dans les troupes de saltimbanques .
- Il peut vouloir se tuer aussi , dit M . Gault . Donnons un coup de pied aux Secrets tous deux , car je dois être là , ne fût - ce que pour le transférer à la Pistole . M . Camusot a levé le secret pour ce singulier anonyme ... "
Jacques Collin , surnommé Trompe - la - Mort dans le monde des bagnes , et à qui maintenant il ne faut plus donner d' autre nom que le sien , se trouvait depuis le moment de sa réintégration au secret , d' après l' ordre de Camusot , en proie à une anxiété qu' il n' avait jamais connue pendant sa vie marquée par tant de crimes , par trois évasions du bagne , et par deux condamnations en cour d' assises .

SPLEND COURTISANES (VI, paris)
Page: 812