----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

Ainsi , pour le monde , Lucien serait mort libre et chez lui , son convoi partirait de chez lui , ses amis seraient convoqués chez lui pour la cérémonie .
Donc , au moment où Camusot , l' esprit en repos , se mettait à table avec son ambitieuse moitié , le directeur de la Conciergerie et M . Lebrun , médecin des prisons , étaient en dehors du guichet , déplorant la fragilité des barres de fer et la force des femmes amoureuses .
" On ne sait pas , disait le docteur à M . Gault en le quittant , tout ce qu' il y a de puissance nerveuse dans l' homme surexcité par la passion ! La dynamique et les mathématiques sont sans signes ni calculs pour constater cette force - là .
Tenez , hier , j' ai été témoin d' une expérience qui m' a fait frémir et qui rend compte du terrible pouvoir physique déployé tout à l' heure par cette petite dame .
- Contez - moi cela , dit M . Gault , car j' ai la faiblesse de m' intéresser au magnétisme , sans y croire , mais il m' intrigue .
- Un médecin magnétiseur , car il y a des gens parmi nous qui croient au magnétisme , reprit le docteur Lebrun , m' a proposé d' expérimenter sur moi - même un phénomène qu' il me décrivait et duquel je doutais .
Curieux de voir par moi - même une des étranges crises nerveuses par lesquelles on prouve l' existence du magnétisme , je consentis ! Voici le fait . Je voudrais bien savoir ce que dirait notre Académie de médecine si l' on soumettait , l' un après l' autre , ses membres à cette action qui ne laisse aucune échappatoire à l' incrédulité .
Mon vieil ami ...
" Ce médecin , dit le docteur Lebrun en ouvrant une parenthèse , est un vieillard persécuté pour ses opinions par la Faculté , depuis Mesmer ; il a soixante - dix ou douze ans , et se nomme Bouvard . C' est aujourd' hui le patriarche de la doctrine du magnétisme animal .
Je suis un fils pour ce bonhomme , je lui dois mon état . Donc le vieux et respectable Bouvard me proposait de me prouver que la force nerveuse mise en action par le magnétiseur était non pas infinie , car l' homme est soumis à des lois déterminées , mais qu' elle procédait comme les forces de la nature dont les principes absolus échappent à nos calculs .

SPLEND COURTISANES (VI, paris)
Page: 810