----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

Dès lors , ni le procureur général , ni M . de Sérizy ne seront plus à craindre ...
- Quel trésor qu' une femme comme toi ! s' écria le juge en reprenant courage . Après tout , j' ai débusqué Jacques Collin , je vais l' envoyer rendre ses comptes en cour d' assises , je dévoilerai ses crimes . C' est une victoire dans la carrière d' un juge d' instruction qu' un pareil procès ...
- Camusot , reprit Amélie en voyant avec plaisir son mari revenu de la prostration morale et physique où l' avait jeté le suicide de Lucien de Rubempré , le président t' a dit tout à l' heure que tu avais donné à gauche ; mais ici , tu donnes trop à droite ... Tu te fourvoies encore , mon ami ! "
Le juge d' instruction resta debout , regardant sa femme avec une sorte de stupéfaction .
" Le Roi , le garde des Sceaux pourront être très contents d' apprendre le secret de cette affaire , et tout à la fois très fâchés de voir des avocats de l' opinion libérale traînant à la barre de l' opinion et de la cour d' assises , par leurs plaidoiries , des personnages aussi importants que les Sérizy , les Maufrigneuse et les Grandlieu , enfin tous ceux qui sont mêlés directement ou indirectement à ce procès .
- Ils y sont fourrés tous ! ... je les tiens ! " s' écria Camusot .
Le juge , qui se leva , marcha par son cabinet , à la façon de Sganarelle sur le théâtre quand il cherche à sortir d' un mauvais pas .
" Écoute , Amélie ! reprit - il en se posant devant sa femme , il me revient à l' esprit une circonstance , en apparence minime , et qui , dans la situation où je suis , est d' un intérêt capital . Figure - toi , ma chère amie , que ce Jacques Collin est un colosse de ruse , de dissimulation , de rouerie ... un homme d' une profondeur ... Oh ! c' est ... quoi ? ... le Cromwell du bagne ! ... Je n' ai jamais rencontré pareil scélérat , il m' a presque attrapé ! ... Mais , en instruction criminelle , un bout de fil qui passe vous fait trouver un peloton avec lequel on se promène dans le labyrinthe des consciences les plus ténébreuses , ou des faits les plus obscurs .

SPLEND COURTISANES (VI, paris)
Page: 804