----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

- Est , reprit M . de Grandville en continuant la phrase de la comtesse et en parlant à voix basse , que le forçat sera traduit aux assises , et que si Lucien n' y comparaît pas à ses côtés comme ayant profité sciemment des crimes de cet homme , il y viendra comme témoin gravement compromis ...
- Ah ! çà , jamais ! ... s' écria - t - elle tout haut avec une incroyable fermeté . Quant à moi , je n' hésiterais pas entre la mort et la perspective de voir un homme que le monde a regardé comme mon meilleur ami , déclaré judiciairement le camarade d' un forçat ... Le Roi aime beaucoup mon mari .
- Madame , dit en souriant et à haute voix le procureur général , le Roi n' a pas le moindre pouvoir sur le plus petit juge d' instruction de son royaume , ni sur les débats d' une cour d' assises . Là est la grandeur de nos institutions nouvelles .
Moi - même je viens de féliciter M . Camusot de son habileté ...
- De sa maladresse , reprit vivement la comtesse , que les accointances de Lucien avec un bandit inquiétaient bien moins que sa liaison avec Esther .
- Si vous lisiez les interrogatoires que M . Camusot a fait subir aux deux prévenus , vous verriez que tout dépend de lui . "
Après cette phrase , la seule que le procureur général pouvait se permettre , et après un regard d' une finesse féminine ou , si vous voulez , judiciaire , il se dirigea vers la porte de son cabinet . Puis , il ajouta sur le seuil en se retournant : " Pardonnez - moi ! madame , j' ai deux mots à dire à Bauvan ... "
Ceci , dans le langage du monde , signifiait pour la comtesse : " Je ne peux pas être témoin de ce qui va se passer entre vous et Camusot . "
" Qu' est - ce que c' est que ces interrogatoires ? dit alors Léontine avec douceur à Camusot resté tout penaud devant la femme d' un des plus grands personnages de l' État .
- Madame , répondit Camusot , un greffier met par écrit les demandes du juge et les réponses des prévenus , le procès - verbal est signé par le greffier , par le juge et par les prévenus . Ces procès - verbaux sont les éléments de la procédure , ils déterminent l' accusation et le renvoi des accusés devant la cour d' assises .

SPLEND COURTISANES (VI, paris)
Page: 782