----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

" Il y a un secret , se dit en lui - même le juge , et ce secret doit être bien important . Le raisonnement de mon amphibie , qui n' est ni prêtre , ni séculier , ni forçat , ni Espagnol , mais qui ne veut pas laisser sortir de la bouche de son protégé quelque parole terrible , est ceci : " Le poète est faible , il est femme ; il n' est pas comme moi , qui suis l' Hercule de la diplomatie , et vous lui arracherez facilement notre secret ! " Eh bien nous allons tout savoir de l' innocent ! ... "
Et il continua de frapper le bord de sa table avec son couteau d' ivoire , pendant que son greffier copiait la lettre d' Esther . Combien de bizarreries dans l' usage de nos facultés ! Camusot supposait tous les crimes possibles , et passait à côté du seul que le prévenu avait commis , le faux testament au profit de Lucien .
Que ceux dont l' envie attaque la position des magistrats veuillent bien songer à cette vie passée en des soupçons continuels , à ces tortures imposées par ces gens à leur esprit , car les affaires civiles ne sont pas moins tortueuses que les instructions criminelles , et ils penseront peut - être que le prêtre et le magistrat ont un harnais également lourd , également garni de pointes à l' intérieur .
Toute profession d' ailleurs a son cilice et ses casse - têtes chinois .
Vers deux heures , M . Camusot vit entrer Lucien de Rubempré , pâle , défait , les yeux rouges et gonflés , enfin dans un état d' affaissement qui lui permit de comparer la nature à l' art , le moribond vrai au moribond de théâtre .
Le trajet fait de la Conciergerie au cabinet du juge entre deux gendarmes précédés d' un huissier avait porté le désespoir au comble chez Lucien . Il est dans l' esprit du poète de préférer un supplice à un jugement .
En voyant cette nature entièrement dénuée du courage moral qui fait le juge et qui venait de se manifester si puissamment chez l' autre prévenu , M . Camusot eut pitié de cette facile victoire , et ce mépris lui permit de porter des coups décisifs , en lui laissant sur le terrain cette affreuse liberté d' esprit qui distingue le tireur quand il s' agit d' abattre des poupées .
" Remettez - vous , monsieur de Rubempré , vous êtes en présence d' un magistrat empressé de réparer le mal que fait involontairement la justice par une arrestation préventive , quand elle est sans fondement .

SPLEND COURTISANES (VI, paris)
Page: 768