----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

à défaut de curiosité , Camusot aurait questionné Lucien par honneur de magistrat comme il venait de questionner Jacques Collin , en déployant les ruses que se permet le magistrat le plus intègre . Le service à rendre , son avancement tout passait chez Camusot après le désir de savoir la vérité , de la deviner , quitte à la taire .
Il jouait du tambour sur les vitres en s' abandonnant au cours fluviatile de ses conjectures , car alors la pensée est comme une rivière qui parcourt mille contrées .
Amants de la vérité , les magistrats sont comme les femmes jalouses , ils se livrent à mille suppositions et les fouillent avec le poignard du soupçon comme le sacrificateur antique éventrait les victimes , puis ils s' arrêtent non pas au vrai , mais au probable , et ils finissent par entrevoir le vrai .
Une femme interroge un homme aimé comme le juge interroge un criminel .
En de telles dispositions , un éclair , un mot , une inflexion de voix , une hésitation suffisent pour indiquer le fait , la trahison , le crime cachés .
" La manière dont il vient de peindre son dévouement à son fils ( si c' est son fils ) me ferait croire qu' il s' est trouvé dans la maison de cette fille pour veiller au grain ; et , ne se doutant pas que l' oreiller de la morte cachait un testament , il aura pris , pour son fils , les sept cent cinquante mille francs , par provision ! ... Voilà la raison de sa promesse de faire retrouver la somme .
M . de Rubempré se doit à lui - même et doit à la justice d' éclaircir l' état civil de son père ... Et me promettre la protection de son Ordre ( son Ordre ! ) si je n' interroge pas Lucien ! ... "
Il resta sur cette pensée .
Comme on vient de le voir , un magistrat instructeur dirige un interrogatoire à son gré . Libre à lui d' avoir de la finesse ou d' en manquer . Un interrogatoire , ce n' est rien , et c' est tout . Là gît la faveur .
Camusot sonna , l' huissier était revenu . Il donna l' ordre d' aller chercher M . Lucien de Rubempré , mais en recommandant qu' il ne communiquât avec qui que ce soit pendant le trajet . Il était alors deux heures après midi .

SPLEND COURTISANES (VI, paris)
Page: 767