----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

- Sont - ils volés ? ... - Je le crois ...
- Eh bien , quel que soit le profit , mon enfant , il faut s' en priver . Nous avons les curieux à craindre pendant quelque temps . "
On comprend dès lors comment Asie put se trouver dans la salle des Pas - Perdus du Palais de Justice , une citation à la main , se faisant guider dans les corridors et dans les escaliers qui mènent chez les juges d' instruction , et demandant M . Camusot , un quart d' heure environ avant l' arrivée du juge .
Asie ne se ressemblait plus à elle - même . Après avoir , comme une actrice , lavé son visage de vieille , mis du rouge et du blanc , elle s' était enveloppé la tête d' une admirable perruque blonde . Mise absolument comme une dame du faubourg Saint - Germain en quête de son chien perdu , elle paraissait avoir quarante ans , car elle s' était caché le visage sous un magnifique voile de dentelle noire .
Un corset rudement sanglé maintenait sa taille de cuisinière .
Très bien gantée , armée d' une tournure un peu forte , elle exhalait une odeur de poudre à la maréchale . Badinant avec un sac à monture en or , elle partageait son attention entre les murailles du Palais où elle errait évidemment pour la première fois et la laisse d' un joli kings' dog .
Une pareille douairière fut bientôt remarquée par la population en robe noire de la Salle des Pas - Perdus .
Outre les avocats sans cause qui balayent cette salle avec leurs robes et qui nomment les grands avocats par leurs noms de baptême , à la manière des grands seigneurs entre eux , pour faire croire qu' ils appartiennent à l' aristocratie de l' Ordre , on voit souvent de patients jeunes gens , à la dévotion des avoués , faisant le pied de grue à propos d' une seule cause retenue en dernier et susceptible d' être plaidée si les avocats des causes retenues en premier se faisaient attendre .
Ce serait une peinture curieuse que celle des différences entre chacune des robes noires qui se promènent dans cette immense salle trois par trois , quelquefois quatre à quatre , en produisant par leurs causeries l' immense bourdonnement qui retentit dans cette salle , si bien nommée , car la marche use les avocats autant que les prodigalités de la parole ; mais elle trouvera place dans l' étude destinée à peindre les avocats de Paris .

SPLEND COURTISANES (VI, paris)
Page: 735