----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

" Ordre a été transmis par le télégraphe à Bibi - Lupin , chef de la sûreté , de revenir immédiatement pour aider à la confrontation , car il connaît personnellement Jacques Collin , qu' il a fait arrêter en 1819 avec le concours d' une demoiselle Michonneau . "
" Les pensionnaires qui logeaient dans la Maison Vauquer existent encore et peuvent être cités pour établir l' identité .
" Le soi - disant Carlos Herrera est l' ami intime , le conseiller de M . Lucien de Rubempré , à qui , pendant trois ans , il a fourni des sommes considérables , évidemment provenues de vols .
" Cette solidarité , si l' on établit l' identité du soi - disant Espagnol et de Jacques Collin , sera la condamnation du sieur Lucien de Rubempré .
" La mort subite de l' agent Peyrade est due à un empoisonnement consommé par Jacques Collin , par Rubempré ou leurs affidés . La raison de cet assassinat vient de ce que l' agent était , depuis longtemps , sur les traces de ces deux habiles criminels . "
En marge , le magistrat montra cette phrase écrite par le préfet de police lui - même :
" Ceci est à ma connaissance personnelle , et j' ai la certitude que le sieur Lucien de Rubempré s' est indignement joué de Sa Seigneurie le comte de Sérizy et de Monsieur le procureur général . "
" Qu' en dis - tu , Amélie ?
- C' est effrayant ! ... répondit la femme du juge . Achève donc ! "
" La substitution du prêtre espagnol au forçat Collin est le résultat de quelque crime plus habilement commis que celui par lequel Coignard s' est fait comte de Sainte - Hélène . "
LUCIEN DE RUBEMPRÉ
" Lucien Chardon , fils d' un apothicaire d' Angoulême et dont la mère est une demoiselle de Rubempré , doit à une ordonnance du Roi le droit de porter le nom de Rubempré . Cette ordonnance a été accordée à la sollicitation de Mme la duchesse de Maufrigneuse et de M . le comte de Sérizy .

SPLEND COURTISANES (VI, paris)
Page: 724