----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

De là sortirent tous les grands criminels , toutes les victimes de la politique , la maréchale d' Ancre comme la reine de France , Semblançay comme Malesherbes , Damien comme Danton , Desrues comme Castaing . Le cabinet de Fouquier - Tinville , le même que celui actuel du procureur du Roi , se trouvait placé de manière à ce que l' accusateur public pût voir défiler dans leurs charrettes les gens que le tribunal révolutionnaire venait de condamner .
Cet homme fait glaive pouvait ainsi donner un dernier coup d' oeil à ses fournées .
Depuis 1825 , sous le ministère de M . de Peyronnet , un grand changement eut lieu dans le Palais . Le vieux guichet de la Conciergerie , où se passaient les cérémonies de l' écrou et de la toilette , fut fermé et transporté où il se trouve aujourd' hui , entre la tour de l' Horloge et la tour Montgomerry , dans une cour intérieure indiquée par une arcade .
à gauche se trouve la Souricière , à droite le guichet .
Les paniers à salade entrent dans cette cour assez irrégulière , et peuvent y rester , y tourner avec facilité , s' y trouver , en cas d' émeute , protégés contre une tentative par la forte grille de l' arcade ; tandis qu' autrefois ils n' avaient pas la moindre facilité pour manoeuvrer dans l' étroit espace qui sépare le grand escalier extérieur de l' aile droite du Palais .
Aujourd' hui la Conciergerie , à peine suffisante pour les accusés ( il y faudrait de la place pour trois cents personnes , hommes et femmes ) , ne reçoit plus ni prévenus ni détenus , excepté dans de rares occasions , comme celle qui y faisait amener Jacques Collin et Lucien .
Tous ceux qui y sont prisonniers doivent comparaître en cour d' assises .
Par exception , la magistrature y souffre les coupables de la haute société qui , déjà suffisamment déshonorés par un arrêt de cour d' assises , seraient punis au - delà des bornes , s' ils subissaient leur peine à Melun ou à Poissy .
Ouvrard préféra le séjour de la Conciergerie à celui de Sainte - Pélagie .
En ce moment , le notaire Lehon , le prince de Bergues y font leur temps de détention par une tolérance arbitraire , mais pleine d' humanité .

SPLEND COURTISANES (VI, paris)
Page: 710