----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

Il voyait tous les passants et il les analysait . Dieu ne saisit pas mieux sa création dans ses moyens et dans sa fin que cet homme ne saisissait les moindres différences dans la masse des choses et des passants .
Armé d' une espérance , comme le dernier des Horaces le fut de son glaive , il attendait du secours . à tout autre qu' à ce Machiavel du bagne , cet espoir eût paru tellement impossible à réaliser qu' il se serait laissé machinalement aller , ce que font tous les coupables .
Aucun d' eux ne songe à résister dans la situation où la Justice et la Police de Paris plongent les prévenus , surtout ceux mis au secret , comme l' étaient Lucien et Jacques Collin .
On ne se figure pas l' isolement soudain où se trouve un prévenu : les gendarmes qui l' arrêtent , le commissaire qui l' interroge , ceux qui le mènent en prison , les gardiens qui le conduisent dans ce qu' on appelle littérairement un cachot , ceux qui le prennent sous les bras pour le faire monter dans un panier à salade , tous les êtres qui dès son arrestation l' entourent , sont muets ou tiennent registre de ses paroles pour les répéter soit à la police , soit au juge .
Cette absolue séparation , si simplement obtenue entre le monde entier et le prévenu , cause un renversement complet dans ses facultés , une prodigieuse prostration de l' esprit , surtout quand ce n' est pas un homme familiarisé par ses antécédents avec l' action de la justice .
Le duel entre le coupable et le juge est donc d' autant plus terrible que la Justice a pour auxiliaires le silence des murailles et l' incorruptible indifférence de ses agents .
Néanmoins , Jacques Collin ou Carlos Herrera ( il est nécessaire de lui donner l' un ou l' autre de ces noms selon les nécessités de la situation ) connaissait de longue main les façons de la police , de la geôle et de la justice .
Aussi ce colosse de ruse et de corruption avait - il employé les forces de son esprit et les ressources de sa mimique à bien jouer la surprise , la niaiserie d' un innocent , tout en donnant aux magistrats la comédie de son agonie .
Comme on l' a vu , Asie , cette savante Locuste , lui avait fait prendre un poison mitigé de manière à produire le semblant d' une maladie mortelle . L' action de M .
Camusot , celle du commissaire de police , l' interrogante activité du procureur du Roi avaient donc été annulées par l' action , par l' activité d' une apoplexie foudroyante .
SPLEND COURTISANES (VI, paris)
Page: 703