----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

Un crime se commet : s' il y a flagrance , les inculpés sont emmenés au corps de garde voisin et mis dans ce cabanon nommé par le peuple violon , sans doute parce qu' on y fait de la musique : on y crie ou l' on y pleure . De là , les inculpés sont traduits par - devant le commissaire de police , qui procède à un commencement d' instruction et qui peut les relaxer , s' il y a erreur ; enfin les inculpés sont transportés au dépôt de la préfecture où la police les tient à la disposition du procureur du Roi et du juge d' instruction , qui , selon la gravité des cas , avertis plus ou moins promptement , arrivent et interrogent les gens en état d' arrestation provisoire .
Selon la nature des présomptions , le juge d' instruction lance un mandat de dépôt et fait écrouer les inculpés à la maison d' arrêt .
Paris a trois maisons d' arrêt : Sainte - Pélagie , la Force et les Madelonnettes .
Remarquez cette expression d' inculpés . Notre code a créé trois distinctions essentielles dans la criminalité : l' inculpation , la prévention , l' accusation . Tant que le mandat d' arrêt n' est pas signé , les auteurs présumés d' un crime ou d' un délit grave sont des inculpés ; sous le poids du mandat d' arrêt , ils deviennent des prévenus , ils restent purement et simplement prévenus tant que l' instruction se poursuit .
L' instruction terminée , une fois que le tribunal a jugé que les prévenus devaient être déférés à la Cour , ils passent à l' état d' accusés , lorsque la cour royale a jugé , sur la requête du procureur général , qu' il y a charges suffisantes pour les traduire en cour d' assises .
Ainsi , les gens soupçonnés d' un crime passent par trois états différents , par trois cribles , avant de comparaître devant ce qu' on appelle la Justice du pays .
Dans le premier état , les innocents possèdent une foule de moyens de justification : le public , la garde , la police .
Dans le second état , ils sont devant un magistrat , confrontés aux témoins , jugés par une chambre de tribunal à Paris , ou par tout un tribunal dans les départements .
Dans le troisième , ils comparaissent devant douze conseillers , et l' arrêt de renvoi par - devant la cour d' assises peut , en cas d' erreur ou pour défaut de forme , être déféré par les accusés à la cour de cassation .
Le jury ne sait pas tout ce qu' il soufflette d' autorités populaires , administratives et judiciaires quand il acquitte des accusés .
Aussi , selon nous , à Paris ( nous ne parlons pas des autres ressorts ) , nous paraît - il bien difficile qu' un innocent s' asseye jamais sur les bancs de la cour d' assises .

SPLEND COURTISANES (VI, paris)
Page: 701