----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

" Va chez le commissaire de police , dit Corentin , le procureur du Roi ne trouverait pas en ceci les éléments d' une poursuite ; mais nous allons faire faire un rapport à la Préfecture , ça pourra servir peut - être à quelque chose . - Monsieur , dit Corentin au médecin de la Mairie , vous allez trouver dans cette chambre un homme mort , je ne crois pas sa mort naturelle , vous ferez l' autopsie en présence de M .
le commissaire de police , qui , sur mon invitation , va venir . Tâchez de découvrir les traces du poison ; vous serez d' ailleurs assisté dans quelques instants de MM .
Desplein et Bianchon , que j' ai mandés pour examiner la fille de mon meilleur ami dont l' état est pire que celui du père , quoiqu' il soit mort ...
- Je n' ai pas besoin , dit le médecin de la Mairie , de ces messieurs pour faire mon métier ...
- Ah ! bon , pensa Corentin . - Ne nous heurtons pas , monsieur , reprit Corentin . En deux mots , voici mon opinion . Ceux qui viennent de tuer le père ont aussi déshonoré la fille . "
Au jour , Lydie avait fini par succomber à sa fatigue ; elle dormait quand l' illustre chirurgien et le jeune médecin arrivèrent . Le médecin chargé de constater les décès avait alors ouvert Peyrade et cherchait les causes de la mort .
" En attendant que l' on éveille la malade , dit Corentin aux deux célèbres docteurs , voudriez - vous aider un de vos confrères dans une constatation qui certainement aura de l' intérêt pour vous , et votre avis ne sera pas de trop au procès - verbal .
- Votre parent est mort d' apoplexie , dit le médecin , il y a les preuves d' une congestion cérébrale effrayante ...
- Examinez , messieurs , dit Corentin , et cherchez s' il n' y a pas dans la Toxicologie des poisons qui produisent le même effet .
- L' estomac , dit le médecin , était absolument plein de matières ; mais , à moins de les analyser avec des appareils chimiques , je ne vois aucune trace de poison .
- Si les caractères de la congestion cérébrale sont bien reconnus , il y a là , vu l' âge du sujet , une cause suffisante de mort , dit Desplein en montrant l' énorme quantité d' aliments ...
- Est - ce ici qu' il a mangé ? demanda Bianchon .

SPLEND COURTISANES (VI, paris)
Page: 681