----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

En huit jours , tu sauras à quoi t' en tenir . - Le jeune homme n' est pas encore assez marquis pour se formaliser de ne pas me trouver chez moi pendant huit jours , avait dit le duc de Grandlieu . - Surtout si tu lui donnes ta fille , avait répondu l' ancien ministre . Si la lettre anonyme a raison , qué que ça te fait ! Tu feras voyager Clotilde avec ma belle - fille Madeleine , qui veut aller en Italie ... - Tu me tires de peine ! et je ne sais encore si je dois te remercier ... - Attendons l' événement .
- Ah ! s' était écrié le duc de Grandlieu , quel est le nom de ce monsieur ? il faut l' annoncer à Derville ... Envoie - le - moi demain , sur les quatre heures , j' aurai Derville , je les mettrai tous deux en rapport .
- Le nom vrai , dit l' ancien ministre , est , je crois , Corentin ... ( un nom que tu ne dois pas avoir entendu ) , mais ce monsieur viendra chez toi bardé de son nom ministériel .
Il se fait appeler M . de Saint - quelque chose ... - Ah ! Saint - Yves ! Sainte - Valère , l' un ou l' autre , - tu peux te fier à lui , Louis XVIII s' y fiait entièrement .
"
Après cette conférence , le majordome reçut l' ordre de fermer la porte à M . de Rubempré , ce qui venait d' être fait .
Lucien se promenait dans le foyer des Italiens comme un homme ivre . Il se voyait la fable de tout Paris . Il avait dans le duc de Rhétoré l' un de ces ennemis impitoyables et auxquels il faut sourire sans pouvoir s' en venger , car leurs atteintes sont conformes aux lois du monde .
Le duc de Rhétoré savait la scène qui venait de se passer sur le perron de l' hôtel de Grandlieu . Lucien , qui sentait la nécessité d' instruire de ce désastre subit son conseiller - privé - intime - actuel , craignit de se compromettre en se rendant chez Esther , où peut - être il trouverait du monde .
Il oubliait qu' Esther était là , tant ses idées se confondaient ; et , au milieu de tant de perplexités , il lui fallut causer avec Rastignac , qui , ne sachant pas encore la nouvelle , le félicitait sur son prochain mariage .
En ce moment , Nucingen se montra souriant à Lucien , et lui dit : " Fûlés - fus me vaire le blésir te fennir foir montame te Jamby qui feut fus einfider elle - même à la bentaison te nodre gremaillière ...
- Volontiers , baron , répondit Lucien à qui le financier apparut comme un ange sauveur .

SPLEND COURTISANES (VI, paris)
Page: 651