----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

à la fois le spectateur et l' acteur , le juge et le patient , elle réalisait l' admirable fiction des contes arabes , où se trouve presque toujours un être sublime caché sous une enveloppe dégradée , et dont le type est , sous le nom de Nabuchodonosor , dans le livre des livres , la Bible . Après s' être accordé la vie jusqu' au lendemain de l' infidélité , la victime pouvait bien s' amuser un peu du bourreau . D' ailleurs , les lumières acquises par Esther sur les moyens secrètement honteux auxquels le baron devait sa fortune colossale lui ôtèrent tout scrupule , elle se plut à jouer le rôle de la déesse Atè , la Vengeance , selon le mot de Carlos .
Aussi se faisait - elle tour à tour charmante et détestable pour ce millionnaire qui ne vivait que par elle .
Quand le baron en arrivait à un degré de souffrance auquel il désirait quitter Esther , elle le ramenait à elle par une scène de tendresse .
Herrera , très ostensiblement parti pour l' Espagne , était allé jusqu' à Tours . Il avait fait continuer le chemin à sa voiture jusqu' à Bordeaux , en y laissant un domestique de place chargé de jouer le rôle du maître , et de l' attendre dans un hôtel de Bordeaux .
Puis , revenu par la diligence sous le costume d' un commis voyageur , il s' était secrètement installé chez Esther , d' où , par Asie , par Europe et par Paccard , il dirigeait avec soin ses machinations , en surveillant tout , particulièrement Peyrade .
Une quinzaine environ avant le jour choisi pour donner sa fête , et qui devait être le lendemain du premier bal de l' Opéra , la courtisane , que ses bons mots commençaient à rendre redoutable , se trouvait aux Italiens , dans le fond de la loge que le baron , forcé de lui donner une loge , lui avait obtenue au rez - de - chaussée , afin d' y cacher sa maîtresse et ne pas se montrer en public avec elle , à quelques pas de Mme de Nucingen .
Esther avait choisi sa loge de manière à pouvoir contempler celle de Mme de Sérizy , que Lucien accompagnait presque toujours .
La pauvre courtisane mettait son bonheur à regarder Lucien les mardis , les jeudis et les samedis , auprès de Mme de Sérizy .
Esther vit alors , vers les neuf heures et demie , Lucien entrant dans la loge de la comtesse le front soucieux , pâle , et la figure presque décomposée .
Ces signes de désolation intérieure n' étaient visibles que pour Esther . La connaissance du visage d' un homme est chez la femme qui l' aime , comme celle de la pleine mer pour un marin .

SPLEND COURTISANES (VI, paris)
Page: 644