----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

En trois heures de temps , cet homme , d' une activité de général en chef , avait trouvé par Paccard un innocent complice capable de jouer le rôle d' un gendarme en bourgeois , et s' était déguisé en officier de paix . Il avait hésité trois fois à tuer Peyrade dans le fiacre ; mais il s' était interdit de jamais commettre un assassinat par lui - même , il se promit de se défaire à temps de Peyrade en le faisant signaler comme un millionnaire à quelques forçats libérés .
Peyrade et son mentor entendirent la voix de Contenson qui causait avec la femme de chambre de Mme du Val - Noble . Peyrade fit alors signe à Carlos de rester dans la première pièce , en ayant l' air de lui dire ainsi : " Vous allez juger de ma sincérité . "
" Madame consent à tout , disait Adèle . Madame est en ce moment chez une de ses amies , Mme de Champy , qui a pour un an encore un appartement tout meublé rue Taitbout , et qui le lui donnera sans doute . Madame sera mieux là pour recevoir M .
Johnson , car les meubles sont encore très bien , et monsieur pourra les acheter à madame en s' entendant avec Mme de Champy .
- Bon , mon enfant . Si ce n' est pas une carotte , c' en est le feuillage , dit le mulâtre à la fille stupéfaite , mais nous partagerons ...
- Eh bien , en voilà un homme de couleur ! s' écria Mlle Adèle . Si votre nabab est un nabab , il peut bien donner des meubles à madame . Le bail finit en avril 1830 , votre nabab pourra le renouveler , s' il se trouve bien .
- Moa trée contente ! " répondit Peyrade qui fit son entrée en frappant sur l' épaule de la femme de chambre .
Et il fit un geste d' intelligence à Carlos qui répondit par un geste d' assentiment en comprenant que le nabab devait rester dans son rôle . Mais la scène changea subitement par l' entrée d' un personnage sur qui Carlos ni le préfet de police ne pouvaient rien .
Corentin se montra soudain . Il avait trouvé la porte ouverte , il venait voir en passant comment son vieux Peyrade jouait son rôle de nabab .
" Le préfet m' otolondre toujours ! dit Peyrade à l' oreille de Corentin , il m' a découvert en nabab .
- Nous ferons tomber le préfet " , répondit Corentin à l' oreille de son ami .
Puis , après avoir salué froidement , il se mit à examiner sournoisement le magistrat .
SPLEND COURTISANES (VI, paris)
Page: 637