----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

- M . le préfet fera de moi ce qu' il voudra , mais je ne dois compte de mes actions qu' à mes chefs , dit Peyrade avec dignité .
- Si vous voulez me donner à entendre que vous agissez pour le compte de la Police générale du royaume , dit sèchement le faux agent , nous allons changer de direction , et aller rue de Grenelle au lieu d' aller rue de Jérusalem .
J' ai les ordres les plus positifs à votre égard . Mais prenez bien garde ? on ne vous en veut pas énormément , et , en un moment , vous brouilleriez vos cartes . Quant à moi , je ne vous veux pas de mal ... Mais , marchons ! ... Dites - moi la vérité ...
- La vérité ? la voici " , dit Peyrade en jetant un regard fin sur les yeux rouges de son cerbère .
La figure du prétendu magistrat resta muette , impassible , il faisait son métier , toute vérité lui paraissait indifférente , il avait l' air de taxer le préfet de quelque caprice . Les préfets ont des lubies .
" Je suis devenu amoureux comme un fou d' une femme , la maîtresse de cet agent de change qui voyage pour son plaisir et pour le déplaisir de ses créanciers , Falleix .
- Mme du Val - Noble ? dit l' officier de paix .
- Oui , reprit Peyrade . Pour pouvoir l' entretenir pendant un mois , ce qui ne me coûtera guère plus de mille écus , je me suis mis en nabab et j' ai pris Contenson pour domestique . Cela , monsieur , est si vrai que , si vous voulez me laisser dans le fiacre , où je vous attendrai , foi d' ancien commissaire général de police , montez à l' hôtel , vous y questionnerez Contenson .
Non seulement Contenson vous confirmera ce que j' ai l' honneur de vous dire , mais vous verrez venir la femme de chambre de Mme du Val - Noble , qui doit nous apporter ce matin le consentement à mes propositions , ou les conditions de sa maîtresse .
Un vieux singe se connaît en grimaces : j' ai offert mille francs par mois , une voiture ; cela fait quinze cents ; cinq cents francs de cadeaux , puis autant en quelques parties , des dîners , des spectacles ; vous voyez que je ne me trompe pas d' un centime en vous disant mille écus .
Un homme de mon âge peut bien mettre mille écus à sa dernière fantaisie .

SPLEND COURTISANES (VI, paris)
Page: 634