----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

Un homme est ainsi comme le chat est soyeux , comme une pantoufle est faite pour être prête au pied . Donc , dans l' acception du mot bon enfant par les femmes entretenues , Falleix devait avertir sa maîtresse de la faillite et lui laisser de quoi vivre .
D' Estourny , le galant escroc , était un bon enfant ; il trichait au jeu , mais il avait mis de côté trente mille francs pour sa maîtresse . Aussi , dans les soupers de carnaval , les femmes répondaient - elles à ses accusateurs : " C' EST ÉGAL ! ... vous aurez beau dire , Georges était un bon enfant , il avait de belles manières , il méritait un meilleur sort ! " Les filles se moquent des lois , elles adorent une certaine délicatesse ; elles savent se vendre , comme Esther , pour un beau idéal secret , leur religion à elles .
Après avoir à grand - peine sauvé quelques bijoux du naufrage , Mme du Val - Noble succombait sous le poids terrible de cette accusation : " Elle a ruiné Falleix ! " Elle atteignait à l' âge de trente ans , et quoiqu' elle fût dans tout le développement de sa beauté , néanmoins elle pouvait d' autant mieux passer pour une vieille femme que , dans ces crises , une femme a contre soi toutes ses rivales .
Mariette , Florine et Tullia recevaient bien leur amie à dîner , lui donnaient bien quelques secours , mais , ne connaissant pas le chiffre de ses dettes , elles n' osaient sonder la profondeur de ce gouffre .
Six ans d' intervalle constituaient un point d' aiguille un peu trop long dans les fluctuations de la mer parisienne , entre la Torpille et Mme du Val - Noble , pour que la femme à pied s' adressât à la femme en voiture ; mais la Val - Noble savait Esther trop généreuse pour ne pas songer parfois qu' elle avait , selon son mot , hérité d' elle , et venir à elle dans une rencontre qui semblerait fortuite , quoique cherchée .
Pour faire arriver ce hasard , Mme du Val - Noble , mise en femme comme il faut , se promenait aux Champs - Élysées tous les jours , ayant au bras Théodore Gaillard , qui a fini par l' épouser et qui , dans cette détresse , se conduisait très bien avec son ancienne maîtresse , il lui donnait des loges et la faisait inviter à toutes les parties .
Elle se flattait que , par un beau temps , Esther se promènerait , et qu' elles se trouveraient face à face .
Esther avait Paccard pour cocher , car sa maison fut , en cinq jours , organisée par Asie , par Europe et Paccard , d' après les instructions de Carlos , de manière à faire de la maison rue Saint - Georges une forteresse imprenable .

SPLEND COURTISANES (VI, paris)
Page: 625