----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

- Parbleu , vingt - cinq pour cinquante , ça va sans dire répondit Asie . Cette femme - là , faut lui rendre justice , c' est la probité même ! Elle n' avait plus que sa personne , elle m' a dit : " Ma petite madame Saint - Estève , je suis poursuivie , il n' y a que vous qui puissiez m' obliger , donnez - moi vingt mille francs et je vous les hypothèque sur mon coeur ... " Oh ! elle a un joli coeur ... Il n' y a que moi qui sache où elle est .
Une indiscrétion me coûterait mes vingt mille francs ... Auparavant , elle demeurait rue Taitbout . Avant de s' en aller de là ... ( - son mobilier était saisi ... - rapport aux frais . - Ces gueux d' huissiers ! ... - Vous savez , vous qui êtes un fort de la Bourse ! ) Eh bien , pas bête , elle a loué pour deux mois son appartement à une Anglaise , une femme superbe qu' avait ce petit chose ... Rubempré , pour amant , et il en était si jaloux qu' il la faisait promener la nuit ... Mais , comme on va vendre le mobilier , l' Anglaise a déguerpi , d' autant plus qu' elle était trop chère pour un petit criquet comme Lucien ...
- Vus vaides la panque , dit Nucingen .
- En nature , dit Asie . Je prête aux jolies femmes ; et ça rend , car on escompte deux valeurs à la fois . "
Asie s' amusait à charger le rôle de ces femmes qui sont bien âpres , mais plus patelines , plus douces que la Malaise , et qui justifient leur commerce par des raisons pleines de beaux motifs . Asie se posa comme ayant perdu ses illusions , cinq amants , ses enfants , et se laissant voler par tout le monde , malgré son expérience .
Elle montra de temps en temps des reconnaissances du Mont - de - Piété , pour prouver combien son commerce comportait de mauvaises chances .
Elle se donna pour gênée , endettée . Enfin , elle fut si naïvement hideuse que le baron finit par croire au personnage qu' elle représentait .
" Eh pien , si che lâge les sante mille , ù la ferrai - che ? dit - il en faisant le geste d' un homme décidé à tous les sacrifices .
- Mon gros père , tu viendras ce soir , avec ta voiture , par exemple , en face le Gymnase . C' est le chemin , dit Asie . Tu t' arrêteras au coin de la rue Sainte - Barbe . Je serai là en vedette , nous irons trouver mon hypothèque à cheveux noirs ... Oh ! elle a de beaux cheveux , mon hypothèque ! En ôtant son peigne , Esther se trouve à couvert comme sous un pavillon .

SPLEND COURTISANES (VI, paris)
Page: 573