----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

- C' est des bêtises , comme en disent les gens du monde , répondit Peyrade à sa fille d' un air de bonhomie . Peut - être faisaient - elles allusion à des événements politiques .
- Enfin , vous m' avez interrogée , je vous réponds . Si vous voulez me marier , trouvez - moi un mari qui ressemble à ce jeune homme - là ...
- Enfant ! répondit le père , la beauté chez les hommes n' est pas toujours le signe de la bonté . Les jeunes gens doués d' un extérieur agréable ne rencontrent aucune difficulté au début de la vie , ils ne déploient alors aucun talent , ils sont corrompus par les avances que leur fait le monde , et il faut leur payer plus tard les intérêts de leurs qualités ! ... Je voudrais te trouver ce que les bourgeois , les riches et les imbéciles laissent sans secours ni protection ...
- Qui , mon père ?
- Un homme de talent inconnu ... Mais , va , mon enfant chéri , j' ai les moyens de fouiller tous les greniers de Paris et d' accomplir ton programme en présentant à ton amour un homme aussi beau que le mauvais sujet dont tu me parles , mais plein d' avenir , un de ces hommes signalés à la gloire et à la fortune ... Oh ! je n' y songeais point ! je dois avoir un troupeau de neveux , et dans le nombre il peut s' en trouver un digne de toi ! ... Je vais écrire ou faire écrire en Provence ! "
Chose étrange ! en ce moment un jeune homme , mourant de faim et de fatigue , venu à pied du département de Vaucluse , un neveu du père Canquoëlle , entrait par la Barrière d' Italie , à la recherche de son oncle .
Dans les rêves de la famille à qui le destin de cet oncle était inconnu , Peyrade offrait un texte d' espérances : on le croyait revenu des Indes avec des millions ! Stimulé par ces romans du coin du feu , ce petit - neveu , nommé Théodose , avait entrepris un voyage de circumnavigation à la recherche de l' oncle fantastique .

SPLEND COURTISANES (VI, paris)
Page: 541