----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

Le crâne , semblable à celui de Voltaire , avait l' insensibilité d' une tête de mort , et , sans quelques cheveux à l' arrière , on eût douté qu' il fût celui d' un homme vivant . Sous un front immobile , s' agitaient , sans rien exprimer , des yeux de Chinois exposés sous verre à la porte d' un magasin de thé , des yeux factices qui jouent la vie , et dont l' expression ne change jamais .
Le nez , camus comme celui de la mort , narguait le Destin , et la bouche , serrée comme celle d' un avare , était toujours ouverte et néanmoins discrète comme le rictus d' une boîte à lettres .
Calme comme un sauvage , les mains hâlées , Contenson , petit homme sec et maigre , avait cette attitude diogénique pleine d' insouciance qui ne peut jamais se plier aux formes du respect .
Et quels commentaires de sa vie et de ses moeurs n' étaient pas écrits dans son costume , pour ceux qui savent déchiffrer un costume ? ... Quel pantalon surtout ! ... un pantalon de recors , noir et luisant comme l' étoffe dite voile avec laquelle on fait les robes d' avocats ! ... un gilet acheté au Temple , mais à châle et brodé ! ... un habit d' un noir rouge ! ... Et tout cela brossé , quasi - propre , orné d' une montre attachée par une chaîne en chrysocale .
Contenson laissait voir une chemise de percale jaune , plissée , sur laquelle brillait un faux diamant en épingle ! Le col de velours ressemblait à un carcan , sur lequel débordaient les plis rouges d' une chair de caraïbe .
Le chapeau de soie était luisant comme du satin , mais la coiffe eût rendu de quoi faire deux lampions si quelque épicier l' eût acheté pour le faire bouillir .
Ce n' est rien que d' énumérer ces accessoires , il faudrait pouvoir peindre l' excessive prétention que Contenson savait leur imprimer .
Il y avait je ne sais quoi de coquet dans le col de l' habit , dans le cirage tout frais des bottes à semelles entrebâillées , qu' aucune expression française ne peut rendre .
Enfin , pour faire entrevoir ce mélange de tons si divers , un homme d' esprit aurait compris , à l' aspect de Contenson , que , si au lieu d' être mouchard il eût été voleur , toutes ces guenilles , au lieu d' attirer le sourire sur les lèvres , eussent fait frissonner d' horreur .
Sur le costume , un observateur se fût dit : " Voilà un homme infâme , il boit , il joue , il a des vices , mais il ne se soûle pas , mais il ne triche pas , ce n' est ni un voleur , ni un assassin .

SPLEND COURTISANES (VI, paris)
Page: 523