----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

Cette soutane de prêtre espagnol cachait Jacques Collin , une des célébrités du Bagne , et qui , dix ans auparavant , vivait sous le nom bourgeois de Vautrin dans la Maison Vauquer , où Rastignac et Bianchon se trouvèrent en pension . Jacques Collin , dit Trompe - la - Mort , évadé presque aussitôt de Rochefort qu' il y fut réintégré , mit à profit l' exemple donné par le fameux comte de Sainte - Hélène ; mais en modifiant tout ce que l' action hardie de Coignard eut de vicieux . Se substituer à un honnête homme et continuer la vie du forçat est une proposition dont les deux termes sont trop contradictoires pour qu' il ne s' en dégage pas un dénouement funeste , à Paris surtout ; car , en s' implantant dans une famille , un condamné décuple les dangers de cette substitution .
Pour être à l' abri de toute recherche , ne faut - il pas d' ailleurs se mettre plus haut que ne sont situés les intérêts ordinaires de la vie ? Un homme du monde est soumis à des hasards qui pèsent rarement sur les gens sans contact avec le monde .
Aussi la soutane est - elle le plus sûr des déguisements , quand on peut le compléter par une vie exemplaire , solitaire et sans action .
" Donc , je serai prêtre " , se dit ce mort - civil qui voulait absolument revivre sous une forme sociale et satisfaire des passions aussi étranges que lui . La guerre civile que la constitution de 1812 alluma en Espagne , où s' était rendu cet homme d' énergie , lui fournit les moyens de tuer secrètement le véritable Carlos Herrera dans une embuscade .
Bâtard d' un grand seigneur et abandonné depuis longtemps par son père , ignorant à quelle femme il devait le jour , ce prêtre était chargé d' une mission politique en France par le roi Ferdinand VII , à qui un évêque l' avait proposé .
L' évêque , le seul homme qui s' intéressât à Carlos Herrera , mourut pendant le voyage que cet enfant perdu de l' Église faisait de Cadix à Madrid et de Madrid en France .
Heureux d' avoir rencontré cette individualité si désirée , et dans les conditions où il la voulait , Jacques Collin se fit des blessures au dos pour effacer les fatales lettres , et changea son visage à l' aide de réactifs chimiques .
En se métamorphosant ainsi devant le cadavre du prêtre avant de l' anéantir , il put se donner quelque ressemblance avec son sosie .
Pour achever cette transmutation presque aussi merveilleuse que celle dont il est question dans ce conte arabe où le derviche a conquis le pouvoir d' entrer , lui vieux , dans un jeune corps par des paroles magiques , le forçat , qui parlait espagnol , apprit autant de latin qu' un prêtre andalou devait en savoir .

SPLEND COURTISANES (VI, paris)
Page: 503