----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

Il était , certes , insensible aux jolies rondeurs d' un sein presque écrasé sous le poids du buste fléchi et aux formes délicieuses de la Vénus accroupie qui paraissaient sous le noir de la jupe , tant la mourante était rigoureusement ramassée sous elle - même ; l' abandon de cette tête , qui , vue par derrière , offrait au regard la nuque blanche , molle et flexible , les belles épaules d' une nature hardiment développée , ne l' émouvait point ; il ne relevait pas Esther , il ne semblait pas entendre les aspirations déchirantes par lesquelles se trahissait le retour à la vie : il fallut un sanglot horrible et le regard effrayant que lui lança cette fille pour qu' il daignât la relever et la porter sur le lit avec une facilité qui révélait une force prodigieuse .
" Lucien ! dit - elle en murmurant .
- L' amour revient , la femme n' est pas loin " , dit le prêtre avec une sorte d' amertume .
La victime des dépravations parisiennes aperçut alors le costume de son libérateur , et dit , avec le sourire de l' enfant quand il met la main sur une chose enviée : " Je ne mourrai donc pas sans m' être réconciliée avec le ciel !
- Vous pourrez expier vos fautes , dit le prêtre en lui mouillant le front avec de l' eau et lui faisant respirer une burette de vinaigre qu' il trouva dans un coin .
- Je sens que la vie , au lieu de m' abandonner , afflue en moi " , dit - elle après avoir reçu les soins du prêtre et en lui exprimant sa gratitude par des gestes pleins de naturel .
Cette attrayante pantomime , que les Grâces auraient déployée pour séduire , justifiait parfaitement le surnom de cette étrange fille .
" Vous sentez - vous mieux ? " demanda l' ecclésiastique en lui donnant à boire un verre d' eau sucrée .
Cet homme semblait être au fait de ces singuliers ménages , il en connaissait tout . Il était là comme chez lui . Ce privilège d' être partout chez soi n' appartient qu' aux rois , aux filles et aux voleurs .
" Quand vous serez tout à fait bien , reprit ce singulier prêtre après une pause , vous me direz les raisons qui vous ont portée à commettre votre dernier crime , ce suicide commencé .
- Mon histoire est bien simple , mon père , répondit - elle . Il y a trois mois , je vivais dans le désordre où je suis née . J' étais la dernière des créatures et la plus infâme , maintenant je suis seulement la plus malheureuse de toutes .
Permettez - moi de ne rien vous raconter de ma pauvre mère , morte assassinée ...
- Par un capitaine , dans une maison suspecte , dit le prêtre en interrompant sa pénitente ... Je connais votre origine , et sais que si une personne de votre sexe peut jamais être excusée de mener une vie honteuse , c' est vous à qui les bons exemples ont manqué .
- Hélas ! je n' ai pas été baptisée , et n' ai reçu les enseignements d' aucune religion .
SPLEND COURTISANES (VI, paris)
Page: 451