----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

- Ceux qui sont tout esprit ne pleurent pas , répondit Séraphîtüs en se levant . Comment pleurerais - je ? Je ne vois plus les misères humaines . Ici , le bien éclate dans toute sa majesté ; en bas , j' entends les supplications et les angoisses de la harpe des douleurs qui vibre sous les mains de l' esprit captif .
D' ici , j' écoute le concert des harpes harmonieuses . En bas , vous avez l' espérance , ce beau commencement de la foi ; mais ici règne la foi , qui est l' espérance réalisée !
- Tu ne m' aimeras jamais , je suis trop imparfaite , tu me dédaignes , dit la jeune fille .
- Minna , la violette cachée au pied du chêne se dit : " Le soleil ne m' aime pas , il ne vient pas . " Le soleil se dit : " Si je l' éclairais , elle périrait , cette pauvre fleur ! " Ami de la fleur , il glisse ses rayons à travers les feuilles de chênes , et les affaiblit pour colorer le calice de sa bien = aimée .
Je ne me trouve pas assez de voiles et crains que tu ne me voies encore trop : tu frémirais si tu me connaissais mieux .
Écoute , je suis sans goût pour les fruits de la terre ; vos joies , je les ai trop bien comprises ; et comme ces empereurs débauchés de la Rome profane , je suis arrivé au dégoût de toutes choses , car j' ai reçu le don de vision .
- Abandonne - moi " , dit douloureusement Séraphîtüs .
Puis il alla se poser sur un quartier de roche , en laissant tomber sa tête sur son sein .
" Pourquoi me désespères - tu donc ainsi ? lui dit Minna .
- Va - t' en ! s' écria Séraphîtüs , je n' ai rien de ce que tu veux de moi . Ton amour est trop grossier pour moi . Pourquoi n' aimes - tu pas Wilfrid ? Wilfrid est un homme , un homme éprouvé par les passions , qui saura te serrer dans ses bras nerveux , qui te fera sentir une main large et forte .
Il a de beaux cheveux noirs , des yeux pleins de pensées humaines , un coeur qui verse des torrents de lave dans les mots que sa bouche prononce .
Il te brisera de caresses . Ce sera ton bien = aimé , ton époux . à toi Wilfrid . " Minna pleurait à chaudes larmes .
" Oses - tu dire que tu ne l' aimes pas ? dit - il d' une voix qui entrait dans le coeur comme un poignard .
- Grâce , grâce , mon Séraphîtüs !

SERAPHITA (XI, philo)
Page: 745