----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

Le lieutenant parlait avec chaleur à Mme Mignon dans le salon , en lui confiant les nouvelles craintes engendrées par la duplicité de Modeste et par la complicité de Butscha .
" Allez , madame , s' écriait - il , c' est un serpent que nous avons réchauffé dans notre sein , il n' y a pas de place pour une âme chez ces bouts d' hommes - là ! ... "
Modeste mit dans la poche de son tablier la lettre pour son père en croyant y mettre celle destinée à son amant , et descendit avec celle de Canalis à la main en entendant Dumay parler de son départ immédiat pour Paris .
" Qu' avez - vous donc contre mon pauvre nain mystérieux , et pourquoi criez - vous ? dit Modeste en se montrant à la porte du salon .
Butscha , mademoiselle , est parti pour Paris ce matin , et vous savez sans doute pourquoi ! ... Ce sera pour y aller intriguer avec ce soi - disant petit architecte à gilet jaune soufre qui , par malheur pour le mensonge du bossu , n' est pas encore arrivé ... "
Modeste fut saisie , elle devina que le nain était parti pour procéder à une enquête sur les moeurs de Canalis , elle pâlit , et s' assit .
" Je le rejoindrai , je le trouverai , dit Dumay . C' est sans doute la lettre pour monsieur votre père , dit - il en tendant la main , je l' enverrai chez Mongenod , pourvu que nous ne nous croisions pas en route , mon colonel et moi ! ... "
Modeste donna la lettre . Le petit Dumay , qui lisait sans lunettes , regarda machinalement l' adresse .
" Monsieur le baron de Canalis , rue de Paradis - Poissonnière , nÝ 29 ! ... s' écria Dumay . Qu' est - ce que cela veut dire ? ...
Ah ! ma fille , voilà l' homme que tu aimes ! s' écria Mme Mignon , les stances sur lesquelles tu as fait ta musique sont de lui ...
Et c' est son portrait que vous avez là - haut , encadré ? dit Dumay .
Rendez - moi cette lettre , monsieur Dumay ? ... dit Modeste qui se dressa comme une lionne défendant ses petits .
La voici , mademoiselle " , répondit le lieutenant .
Modeste remit la lettre dans son corset et tendit à Dumay celle destinée à son père .

MODESTE MIGNON (I, privé)
Page: 587