Retour à l'index
Explication des codes


Cliquer sur la référence (zone soulignée, à gauche) pour voir le contexte large (une page de l'édition de la Pléiade ). Le code alphabétique qui termine la référence indique dans quelle partie de la page se trouve le mot cherché (a pour les 50 premiers mots de la page, b pour les 50 qui suivent, f ou g pour les derniers). Utiliser la fonction FIND de NETSCAPE pour une localisation plus précise.

ma 7.4 6342
Distribution des fréquences
Ch 141, Ph 119, Ve 51, Gk 53, Sc 46, Pe 25, PC 277, CC 61, FA 118, To 9, LL 72, MC 184, Fe 84, IG 29, EG 175, Ab 126, Go 201, Se 37, Co 147, DL 92, FY 28, Ly 368, In 30, An 25, IP 223, VF 48, Em 55, Bi 178, Nu 10, CV 120, Ev 49, Be 247, Sp 321, UM 151, Te 51, Ra 160, JM 557, CM 118, DV 70, AS 67, Ho 104, Mu 67, MM 201, Pa 92, CB 436, CP 222, EH 148, PB 98, DA 51
Courbe du mot ma

(Concordance incomplète)

 360
Ch 928d| la paire . J' étais au bout de ma gamme . Oh ! nous allons être
Ch 945a| de tels brigandages par ma présence . Oui , madame , j'
Ch 945b| de prise me fera grand bien . Ma mère a tellement tardé à m' envoyer
Ch 945e| voulez que je commande ici ? Si ma vie est nécessaire à la cause que je
Ch 948f| : " Je suis le maître de ma voiture , et pourvu que je vous
Ch 953b|Couesnon , il ajouta : " Malgré ma diligence , je ne suis pas arrivé à
Ch 953c| !| - C' est l' argent de ma pauvre mère " s' écria la dame après
Ch 954c| faiblesses pour s' emparer de ma personne .| - Vous défieriez -
Ch 961c| . Si je comprends un mot à ma dépêche , je veux être fait noble .
Ch 964c| à son affaire .| Je parierais ma moustache gauche qu' il ignore le
Ch 964c| on nous fait faire ici .| - Ma foi , commandant , répondit Merle en
Ch 968g| pas autour de nous le secret de ma gaieté . Regarde les houppes jaunies
Ch 969b| que d' avoir un peu animé ma vie !| - Ah ! vous ne me dites
Ch 969d| quinze . Tu as toujours été ma raison , ma pauvre fille ; mais dans
Ch 969d|. Tu as toujours été ma raison , ma pauvre fille ; mais dans cette
Ch 969d| affaire - ci , je dois étouffer ma conscience .| Et , dit - elle après
Ch 970a| - toi , pour l' honneur de ma mémoire , que si j' avais été
Ch 970a| gros couteau prêt à tomber sur ma tête ne m' aurait pas fait accepter
Ch 972f| " Comment allons - nous faire , ma femme ? dit l' hôte . Qui diable
Ch 972f| femme - là va s' impatienter .| Ma foi , il me vient une bonne idée :
Ch 975b| de Verneuil . En l' absence de ma mère , j' accepte " , ajouta - t -
Ch 975c|quelque malheur , ce ne sera pas ma faute .| Mais au surplus , ajouta -
Ch 977h| la cuisine de l' auberge .| " Ma chère maman , lui dit - il , arrivez
Ch 978h| : " Je n' en sais pas , ma foi , rien , et il m' est encore
Ch 979g| vont être dangereuses .| Ma foi , je vais retourner à Paris sans
Ch 983h| qui va s' enfuir . Le secret de ma tristesse est dans la vivacité de
Ch 987a| une singulière attention .| " Ma mère , désirez - vous encore du
Ch 988e| d' une voix altérée .| - Ma petite fille , répondit le
Ch 990b| consul aura , dès ce soir , ma démission , et d' autres que Hulot
Ch 997g| cette dame t' a ordonné de tuer ma maîtresse " , reprit Francine qui
Ch1004g|de cette faveur .| - Eh bien , ma facilité vous ôtera vos illusions .
Ch1006d|d' aujourd' hui que je reconnais ma double nature . Mais , nous autres
Ch1007g| vous livrerais si vous n' aviez ma parole , si je ne vous avais déjà
Ch1008d| profond silence .| " Combien ma vie vous intéresse ! reprit l'
Ch1009c| regagner Alençon à pied avec ma femme de chambre , quelques soldats
Ch1012e|devriez être pour m' apprécier à ma juste valeur , je doute de tout .|
Ch1020g| .| Il sera donc toujours dans ma destinée de toujours voir le bonheur
Ch1022d| se reposer à deux pas d' ici . Ma mère descend à la Vivetière , et en
Ch1022f| - être accepter à souper chez ma mère .| - Enfin , capitaine ,
Ch1022g| aura pas tout pris ; du moins , ma mère le croit...| - Votre mère ?...
Ch1028a| de foi qui s' intéressent à ma sûreté et veillent à déjouer les
Ch1030g| et son escorte sont ici sur ma parole , et doivent être reçus en
Ch1032a| vous comprenez bien que , dans ma bouche , les meilleurs avis lui ont
Ch1034a| nous soit dit , demain matin , ma fantaisie sera passée .| - D'
Ch1034e|, ou rien ne vous garantirait de ma vengeance . Je veux que mademoiselle
Ch1035d|, et le marquis la suivit .| " Ma chère Marie , écoutez - moi . Sur
Ch1035e| faux ou vrais . Néanmoins dans ma situation , quand les amis que nous
Ch1036b| de désespoir .| " Marie , ma vie est à vous " , lui dit le jeune
Ch1036c| au moment où je je vous offre ma vie !...| - Vous l' offrez dans un
Ch1037c|parce qu' elle ne peut plus être ma rivale , dit en riant Mlle de
Ch1039b| , je vous en ai répondu sur ma foi de gentilhomme .| - Et après
Ch1041g| yeux terribles : " Oui , par ma damnation ! Francine , je te le
Ch1042e| belle et noble demoiselle est ma bienfaitrice ; elle est aussi la
Ch1044d| .| Je me souviendrai toute ma vie de la queue de ce pauvre Larose
Ch1048b| de mort .| " Je donnerais ma vie , dit - il à voix basse , pour
Ch1052b| Mlle de Verneuil , c' est ma part du butin , je te la donne ,
Ch1055b| , et j' en ferai certes bien ma femme..." Il désespérait si peu de
Ch1056e|pas être dans la peau du fils de ma mère " , s' écria - t - il . Puis il
Ch1058e|- Je te donne les cent écus dans ma part de rançon de d' Orgemont " , s'
Ch1061e| , connaissez - vous mes armes ? ma devise est : Persévérer jusqu' à la
Ch1062f|coup de sabre à un particulier , ma vie est à vous . Je suis bon là . Je
Ch1062g| Mayençaise .| Faites excuse de ma condescendance et de ma vanité ;
Ch1062g| de ma condescendance et de ma vanité ; mais je ne puis vous offrir
Ch1063g| l' église Saint - Léonard ; et ma paole d' hôneur , on y jouit d' une
Ch1064f|et l' avoir à moi , je donnerais ma vie ; mais si je n' ai pas , dans
Ch1065f| qui me comprenne . Eh bien , ma pauvre Francette , l' homme ne te
Ch1066f| ? La France me volerait donc ma vengeance ! Ah ! qu' une vie est peu
Ch1066g| en sorte que rien ne trahisse ma trahison , et qu' il meure convaincu
Ch1066g| , et qu' il meure convaincu de ma fidélité .| Je ne vous demande que
Ch1067d| chercher , dit Hulot ; mais , ma chère enfant , prenez - y garde ,
Ch1067h|conseils de guerre , je croirais ma conscience aussi sale que la chemise
Ch1083g|déliez - moi...vous savez où est ma vie...mon trésor . "|
Ch1088d| ai tout cela à donner , après ma mort . Hé ! si vous vouliez..."| L'
Ch1090f| , monsieur le marquis , et ma vie est au Roi . "| " Voilà
Ch1090h| fois , en mettant le feu à ma maison .| "|
Ch1091c| était celle de l' avare .| " Ma chère enfant , lui dit le vieillard
Ch1092a| , je changerai le secret de ma cheminée . " Puis il prit un pain
Ch1100c| avec vous , ils brûleraient ma maison . "| Et Barbette sortit ,
Ch1103g| en souriant , si vous tardiez , ma toilette manquerait tout son effet .
Ch1104e| puisse m' arriver est de sauver ma tête . "| Ces réflexions
Ch1106c| , donne - nous des lumières , ma fille . "| Elle amena fort
Ch1107e| du dernier bien avec elle ; et ma foi , pour lui appartenir , je
Ch1108a| " Me feriez - vous repentir de ma confiance ? dit - elle en se
Ch1108e|que vous vous engagez à garantir ma personne de toute entreprise
Ch1109b| au bal...| - Vous y serez sous ma protection , répondit le comte avec
Ch1109g| égale à celle que je dois à ma mère , il me sera bien difficile de
Ch1109h| vie pour sa vie ! j' en ferais ma créature à bien peu de frais ! Une
Ch1111a| chez le commandant demander de ma part des écus de six francs . "
Ch1127c| . Voici sept ans que je risque ma vie pour la bonne cause , je ne vous
Ch1127d| reconnu , sinon je traite de ma soumission avec le Premier consul .
Ch1128e| à voix basse , Rifoël a , par ma foi , débité de fort bonnes choses .
Ch1128i| vous ne voulez donc rien ?| - Ma foi , marquis , ces messieurs ne me
Ch1133c| à le réparer , et je vous donne ma parole d' honneur qu' elle est bien
Ch1135b| des hommes .| " Eh bien , ma pauvre petite , je suis enchantée de
Ch1140g|, il m' a offert , en échange de ma protection , sa fortune et son nom .
Ch1141b| jusqu' à vous emparer de toute ma vie , pour la ternir , au lieu de
Ch1141b| la ternir , au lieu de vouloir ma mort...| - Ah ! vous ne m' aimez
Ch1141c| , dit - il hors de lui , prends ma vie , mais sèche tes larmes !| -
Ch1142d| tout ce que vous voudrez , même ma main . " - " Ma vengeance me
Ch1142d|voudrez , même ma main . " - " Ma vengeance me coûtera cher , dit -
Ch1143d| , mais sa fille naturelle .| Ma mère , une demoiselle de Casteran ,
Ch1144e| opulente avaient développé ma vanité . En satisfaisant à toutes
Ch1145h|aller à l' espoir de recommencer ma vie ; mais tout , et jusqu' à moi -
Ch1145h| excuserait pas et mon amour et ma dissimulation ? Oui , monsieur , il
Ch1146f| ce sacrifice me soutiendra dans ma misère , et le destin peut disposer
Ch1147f| est plus que jamais épris de ma personne , et je l' ai contraint à
Ch1151d|Barbette .| - Faut être juste , ma bonne dame , allons , mettez un sou
Ch1152g| que vous allez me laisser faire ma toilette .| - Marie , dit - il ,
Ch1153a| reprises offert et mon coeur et ma main . Vous ne m' avez pas trouvé
Ch1153d| préfère votre bonheur au mien . Ma résolution peut vous étonner , mais
Ch1155e| je remets en vos mains plus que ma vie , ou mon amour ou ma vengeance !
Ch1155e| que ma vie , ou mon amour ou ma vengeance ! "| Le léger sourire
Ch1158c|joué . Mais patience , j' allume ma lampe le jour aussi bien que la nuit
Ch1163b| cette fumée , là - bas ? c' est ma maison . En suivant les routins de
Ch1165c| m' a seul amenée ici .| - Ma sûreté ! reprit - il avec amertume .
Ch1165d| vous ? et les Bleus ?| - Eh ! ma chère Marie , qu' y a - t - il de
Ch1165h| ? Je suis défiante . Dans ma situation , qui ne le serait pas ?
Ch1166d|désir est devenu de la passion , ma passion est maintenant de l' amour .
Ch1166f| plus me passer de toi .| Oui , ma vie serait pleine de dégoût si tu n'
Ch1171d| , tout le pays aurait voulu ma tête , le bonhomme m' aurait caché
Ch1173g| son visage fané .| " Écoute , ma femme , il faudra demain matin
Ch1176b| ? Vous avez le droit de prendre ma vie , mais non celui de me faire
Ch1178a| ça ne te fasse pas de peine| Ma fille n' est pas pour toi .| Tu ne
Ch1178c|béante .| " Qu' as - tu donc , ma chère mère ? demanda l' enfant .|
Ch1181a| ce que vous valez ?| - Mais , ma chère enfant , il n' a pas seulement
Ch1181f| jours nébuleux , il est gros de ma mort ou de notre bonheur . Le
Ch1183d| la fit songer à tout .| " Ma petite , dit - elle à Francine en l'
Ch1183g| de ce que tu me débites là , ma vieille , disait Hulot à Barbette
Ch1187d| ce mot ? Corentin ! il est ma vie , mon âme , mon souffle . " Elle
Ch1188b| . Vous voulez des preuves de ma bonne foi ; mais je les réserve pour
Ch1189b| à la fois , l' instrument de ma fortune et la source de mes plaisirs
Ch1190a| Mais pour assurer le succès de ma ruse , Hulot m' est nécessaire , et
Ch1193g| pouvez , dès à présent , cerner ma maison . Mettez des soldats partout
Ch1194a| , quoique la fenêtre de ma chambre soit à vingt pieds du sol ,
Ch1194a| ce monsieur par la porte de ma maison ; ainsi , ne donnez qu' à un
Ch1194d| - pied viendra t' avertir de ma part du moment où il faudra jouer du
Ch1198b| " Que le diable vous emporte , ma bonne ! dit - il en murmurant . Si
Ch1202b| auprès de la cheminée .| " Ma chère Marie , vous êtes bien
Ch1204e| ! dit - elle dans son extase , ma foi en toi est égale à mon amour
Ch1204e| Fais ici un miracle , ou prends ma vie .| - Vous serez exaucée " ,
Ch1210f| sur votre probité pour annoncer ma mort à mon jeune frère qui se trouve
Ph 908d| .| Le bois est tranché . " Ma tante à fait un geste !...dit le
Ph 909c| .| " Avez - vous remarqué , ma chère , que les femmes n' aiment en
Ph 909d| en cornette ?...) - Non , ma chère , je ne plaisante pas ! reprit
Ph 909g| homme d' esprit . " Mais , par ma vertu , dit - elle , leurs maris
Ph 918a|substance . "| Cependant voici ma première proposition : Le mariage
Ph 919a|moi , ce sein ne palpitera qu' à ma voix , cette âme endormie ne s'
Ph 919a| ne s' éveillera qu' à ma volonté ; moi seul je plongerai mes
Ph 952b| spectacle dont j' ai joui dans ma jeunesse .| En 1819 , j' habitais
Ph 953c| que dessinaient au - dessus de ma tête des nuages de nacre et d' or ,
Ph 953c|d' or , flânant peut - être dans ma vie future , j' entendis je ne sais
Ph 962a| charmé que tu te fusses assis à ma place , et que cette plume fût entre
Ph 994g|votre femme commence à dire : " Ma chambre , mon lit , mon appartement
Ph 997a| - Ma chère , on ne peut pas me dire plus
Ph1012c| pas l' inopportunité de ma présence .| Sans doute occupé d' une
Ph1012d|levé la tête ; alors , j' agitai ma main droite vers la jeune dame ,
Ph1012e|! s' écria le géomètre .| C' est ma femme ! " Je saluai derechef !...O
Ph1012g| en lui disant : " Reste , ma fille .| C' est un de mes élèves .|
Ph1012h| , et alors il continua . ) " Ma fille , vois , je te fais juge ;
Ph1013a| Ma discrétion fut récompensée par une
Ph1013d| , une fois cette voie ouverte , ma petite belle , il n' y aurait pas de
Ph1013g|ouvrant un pâté de foie gras que ma jolie hôtesse dit à son mari d' un
Ph1014f|...Tu me fais souvenir , pendant ma digestion , que je dois encore deux
Ph1014i| tous mes désirs...- Garde , ma chérie , c' est de bonne prise ! Bah
Ph1015e|de conversation qui enhardissait ma timidité . " Eh bien , madame , vous
Ph1021f| , rien autre chose que : " Ma fille , votre feuille de figuier va
Ph1021f| feuille de figuier va mal ; ma fille , votre feuille de figuier va
Ph1021g| feuille de figuier va bien ; ma fille , ne serait - elle pas mieux
Ph1034c| ai eu le bonheur de plaire dans ma jeunesse à un vieil émigré qui me
Ph1034e| .| " Voulez - vous être ma veuve ?..." avait dit à Mlle de
Ph1052a| , en vertu de laquelle ma femme sera déclarée entièrement
Ph1052b| d' en connaître le contenu .| Ma femme aura tous les droits du
Ph1053f| sein de nos ménages .| Ainsi , ma femme a bien le droit de sortir ,
Ph1053i| j' ai ôté de dessus la tête de ma femme la couronne de fleurs d'
Ph1054a| - J' ai des gendarmes !...J' ai ma Garde royale , j' ai mes procureurs
Ph1054b| mes courses avec celles de ma femme , et depuis deux ans j' ai su
Ph1054d|, un heiduque , un groom ? Alors ma femme peut aller où elle veut , elle
Ph1054e| le projet d' amener adroitement ma femme jusqu' à quarante ans sans qu'
Ph1055c| me dit d' un air satisfait : " Ma femme a , comme toutes les jeunes
Ph1055f| indigestions d' harmonie , que ma femme nomme des concerts .| Mais
Ph1055h|lui faire boire de l' eau...| - Ma femme ne mange jamais des blancs de
Ph1056a| faire constamment la volonté de ma femme : alors je lui persuade , sans
Ph1057b| avenir et rendre pour toujours ma femme captive au logis , comme un
Ph1057e||Vous comprenez , monsieur , que ma diplomatie conjugale ne me servirait
Ph1057e| , si , après avoir ainsi mis ma femme au secret , je n' usais pas d'
Ph1057i| de sourire , et dit : " Ma femme ne sera - t - elle pas bien
Ph1058f| , cette marque m' apprend que ma femme a eu mal à la tête et s' est
Ph1059a| " Personne dans ma maison n' a les cheveux noirs ! "
Ph1059d| à l' oreille .| Heureusement , ma femme est peut - être plus innocente
Ph1059e| irrécusables de la fidélité de ma femme . Je m' étais levé de très
Ph1059f| les murs .| La soubrette de ma femme , avançant la tête hors du
Ph1060a| les épaules...Jamais de ma vie je n' avais été si gai .| -
Ph1061g|d' ébénisterie à résoudre ? Pour ma part , j' y vois un problème qui
Ph1065f| , depuis le jour où j' ai vu ma vieille nourrice soufflant des pois
Ph1070f|révélateurs du couvre - pied..." Ma Minette ?...Mais je dors , mon ami
Ph1092d|FEMME à : Tu l' as bien mérité , ma chère...( La femme à lève les
Ph1092h|Rêves d' une jeune fille ) , que ma femme aimerait...Cela est singulier
Ph1092i| ...( Haut . ) Savez - vous , ma chère , que vous avez raison dans ce
Ph1093d| ...| MARI A , à part : Ouais ! ma femme aimerait le docteur M...?
Ph1093d| ( Haut . ) Cela est possible , ma chère , mais je ne donnerais pas mon
Ph1093f|| UN MARI , rentrant chez lui : Ma chère , nous sommes invités par Mme
Ph1093g| nous dînons ce jour - là chez ma mère , et qu' il nous est impossible
Ph1094c| que tu vas faire...| LE MARI : Ma chère , cet étourdi de Prosper
Ph1098c| palpita de terreur , vous aimez ma femme , vous essayez de lui plaire ;
Ph1098f|amertume que vous jetteriez dans ma vie ; - malheureusement , c' est
Ph1108c| d' un homme sage !...| " Oui , ma chère amie , je sais qu' en mon
Ph1108d| , et vous pouvez compter sur ma reconnaissance . "| Telles sont les
Ph1109g| M . de B . - Vous plaisantez , ma mère : il m' a emprunté hier cent
Ph1111g|moment où son fils apparut .| " Ma femme est malade ?...demanda le
Ph1112c| , ne m' approchez pas...- O ma bien - aimée , mon cher trésor , dit
Ph1112d| le plus constant des amours...O ma belle Marie !...( Ah ! je suis perdu
Ph1113d| : " Je vous blâme beaucoup , ma chère créature , de ne pas m' avoir
Ph1115g| je surprendrais aux genoux de ma femme . "| à propos d' une
Ph1116e| avait celle - ci : " Eh quoi ! ma chère Caroline , je n' ai pas su t'
Ph1118a|sentiment vrai . Vous avez toute ma confiance et vous gérez ma fortune .
Ph1118a|toute ma confiance et vous gérez ma fortune . Je ne vous ai rien refusé
Ph1118d| aimez plus , Elisa .| Eh bien , ma pauvre enfant ( vous ne la nommerez
Ph1118d| enfant ( vous ne la nommerez ma pauvre enfant qu' au cas où le crime
Ph1127c| pendant que Céline achèvera ma toilette ; mais ne me fais pas
Ph1127c| ne me fais pas attendre .| - Ma chérie , me voici prêt !..." dites -
Ph1131e| à M . d' H* * * qui l' attend à ma porte .| " Tout cela fut dit avec
Ph1132f| avoir quelques projets sur ma personne , mais sans que sa dignité
Ph1134c| convaincre de l' imprudence de ma démarche ? Jugez de mon embarras !
Ph1135a| , n' ai - je jamais fait en ma vie un souper plus bizarre que le
Ph1137f| , ce qu' elle me disait de ma maîtresse , ce voyage , la scène du
Ph1138e| voir celui qu' on y mettait .| Ma maîtresse me parut la plus fausse
Ph1142g|même proposition . On savait que ma santé était délicate , le pays était
Ph1143a|faire les honneurs . - Oui , par ma foi ! dis - je . - Quelque plaisante
Ph1143e| voix basse en me désignant , et ma reconnaissance...- Brisons là -
Ph1149h| à jouer la comédie . C' était ma passion !...|
Ph1150f|dans le cabinet .| " Bonjour , ma bonne !...se dirent les deux femmes
Ph1150f| ?...demanda Émilie .| - Oh ! ma chère , ne le devines - tu pas ?...
Ph1150f| ! un duel ?| - Précisément , ma chère . Je ne te ressemble pas , moi
Ph1151a| - Tu trouves ? c' est ma femme de chambre qui me l' a monté .
Ph1151a| leçon de Flore...| - Ainsi , ma chère , je compte sur ton amitié
Ph1151a| domestiques...| - Mais , ma pauvre enfant , je ne sais pas où tu
Ph1151b| Opéra .| Ainsi , tu comprends , ma chère , que j' aurais à prendre un
Ph1151d| Louise...Dieu m' en préserve , ma chère !...C' est le fait le plus
Ph1151d| , mais juge - moi ?...Il a fait ma fortune , il n' est pas avare , et
Ph1155h| de la maison .| - Ah ! ma chère , vous en viendrez peut - être
Ph1156a| .| - Vous m' étonnez , ma chère . C' est donc votre soeur de
Ph1156a| à rien ; mais c' est de toute ma maison la personne qui m' est la
Ph1165c| !...reprit l' autre . Si j' ai ma femme dix jours dans l' année , c'
Ph1176c|a du minotaure !| XI| " Ah ! ma chère , je ne connais pas de plus
Ph1176c| pas être comprise .| - Oui , ma chère , mais quand on l' est !...|
Ph1177b| chemises .| Je viens de quérir ma vaisselle chez mon compère où j' ai
Ph1179a| grosse ? " Je ferais porter ma robe de chambre et mes pantoufles
Ph1179b| il se conduise mal avec vous en ma présence , car c' est me manquer .
Ph1181c| votre femme .| " En vérité , ma bonne amie , nous n' avons pas une
Ph1182b| directeur général : " Peste ! ma chère ; mais c' est affaire à vous !
Ph1182c|se dire : " Après tout , c' est ma femme !..." La sirène apprête elle -
Ph1186b| pour moi , il me débarrasse de ma femme , il m' attire des clients ,
Ph1187f| été trahies . J' échange avec ma femme un regard d' une immense
Ph1189f| devancer cette image vivante de ma Méditation , et je fus surpris au
Ph1190g| mon âge ; car j' ai donné toute ma fortune à mon neveu par testament ,
Ph1190g| à mon neveu par testament , et ma femme ne devant être riche que
Ph1190g|ne devant être riche que pendant ma vie , vous concevez que..." Je jetai
Ph1204c| singulière .| - J' écoute , ma gazelle , répondit l' Arabe , qui s'
Ph1204e| fort à propos pour secourir ma vertu chancelante !..." L' Arabe
Ph1204g| inquiétude .| " Enfin j' aurai ma belle chaîne d' or ! s' écria - t -
Ve1038c| chez moi , et mirent le feu à ma vigne de Longone .| Ils ont tué mon
Ve1038c||Ils ont tué mon fils Grégorio . Ma fille Ginevra et ma femme leur ont
Ve1038c| Grégorio . Ma fille Ginevra et ma femme leur ont échappé ; elles
Ve1038d| je revins , je ne trouvai plus ma maison , je la cherchais les pieds
Ve1038f| .| J' ai quitté l' île avec ma femme et ma fille , sans avoir pu
Ve1038f| quitté l' île avec ma femme et ma fille , sans avoir pu vérifier s' il
Ve1047c| de ses compagnes . Bonjour , ma petite Laure , ajouta - t - elle d'
Ve1054e|, il n' a pas d' autres titres à ma recommandation que son malheur .
Ve1056e| , je n' ai jamais eu que ma paye pour fortune , j' ai mangé mon
Ve1062c| : " Vous restez bien tard , ma chère .| Cette tête me paraît
Ve1063a| - Oh ! ne vous fâchez pas , ma bonne Ginevra , s' écria
Ve1063a| douloureusement Laure . Mais ma mère aussi veut que je quitte l'
Ve1063b|calomnies et n' en ai rien dit à ma mère . Hier au soir , Mme Roguin a
Ve1063b|au soir , Mme Roguin a rencontré ma mère dans un bal et lui a demandé si
Ve1063b|.| Sur la réponse affirmative de ma mère , elle lui a répété les
Ve1063c| en ne lui en parlant pas .| ô ma chère Ginevra ! moi qui vous prenais
Ve1063d| Laure attendrie , Mme Roguin et ma mère doivent venir demain chez M .
Ve1064a| son écolière : " Ma réputation ?...mais , dans quelques
Ve1064f| donc à vous que je devrai toute ma félicité .| - Soyez heureux , je
Ve1071d| ; mais vous faites mal , vous , ma fille , d' aimer un autre homme que
Ve1071d|flattais , reprit son père , que ma Ginevra me serait fidèle jusqu' à ma
Ve1071d| me serait fidèle jusqu' à ma mort , que mes soins et ceux de sa
Ve1072f| nous isoler ! Je te connais , ma fille , tu ne nous aimeras plus .
Ve1074c| de la bouche de votre père , ma fille ! Pourquoi me jugez - vous ?
Ve1074d| , reprit - elle . Il est ma vie , mon bien , ma pensée . Même en
Ve1074d| . Il est ma vie , mon bien , ma pensée . Même en vous obéissant , il
Ve1074g|mon père , mon bon père !| - ô ma Ginevra , ma folle Ginevrina ,
Ve1074g| bon père !| - ô ma Ginevra , ma folle Ginevrina , répondit Piombo
Ve1075a| mère !| - Ah ! Ginevretta , ma Ginevra bella ! "| Et le père
Ve1075e| , lui dit - elle .| - ô ma mère ! vous me faites bien heureuse
Ve1076a| ! s' il ne s' agissait que de ma vie . "| Quoique Bartholoméo fût
Ve1076e| s' arrêtèrent . Nina était ma soeur...| - Tu es Luigi Porta ?
Ve1077b| .| - Oui . En questionnant ma mère , j' ai appris que les Porta
Ve1077c|nommé Colonna . Aucun détail sur ma famille ne m' a été donné . Je
Ve1079a|nous - mêmes . Qui n' épouse pas ma vengeance , n' est pas de ma famille
Ve1079a|pas ma vengeance , n' est pas de ma famille .| - Mon choix est fait "
Ve1079b| trompa Bartholoméo .| " ô ma chère fille ! s' écria le vieillard
Ve1079g| croyez peut - être faire plier ma volonté ? détrompez - vous : je ne
Ve1080a| Telle est ma sentence . Qu' il ne soit plus
Ve1084f| , et tu n' as plus de père . Ma Ginevra Piombo est enterrée là , s'
Ve1084h|répondit - il .| - Mon père et ma mère m' ont abandonnée , dit - elle
Ve1086a| " ô ma mère ! " s' écria Ginevra tout
Ve1089e| le courage et la tendresse de ma Ginevra ? " lui dit Luigi .| à ces
Ve1090f| ses bras en s' écriant : " ô ma Ginevra ! car maintenant tu es à moi
Ve1091d|C' est vrai ! tout l' arriéré de ma solde est là , répondit Luigi . Je
Ve1096b| ton châle sur ta poitrine , ma Ginevra , la nuit est humide et
Ve1096f| dort et je veille .| - ô ! ma Ginevra , ce n' est pas d' aujourd'
Ve1098h|il d' une voix lente et faible , ma femme meurt de faim , et ne m'
Ve1099a| , et criant parfois : " ô ma Ginevra ! " Il commençait à faire
Ve1099h| bien . Je sens que je meurs . Ma mort est naturelle , je souffrais
Ve1100b|n' avait pu réchauffer . " Donne ma chevelure à mon père , en souvenir
Gk 962a| , si vous avez confiance en ma tendresse , laissez - moi vous
Gk 964e| circonstances romanesques de ma vie . Vous riez déjà , reprit - il ,
Gk 965h| second clerc et que j' achevais ma troisième année de droit .| Cette
Gk 966b|voisinage de quatre années et de ma sage conduite , qui , faute d'
Gk 966h|plus légère surprise : " C' est ma petite nièce .| " Cette parole fut
Gk 967g| l' examiner , je dois avouer à ma honte que jusqu' au dernier moment
Gk 968b| silencieusement et me montra ma chaise qui m' attendait . " à quoi
Gk 971d| à la banque , ne vient dans ma boutique , où le premier pas fait de
Gk 971d| , où le premier pas fait de ma porte à mon bureau dénonce un
Gk 971e| demeurait rue du Helder , et ma Fanny rue Montmartre . Combien de
Gk 971h|' .| Et je m' en vais en signant ma présence sur le tapis qui couvrait
Gk 973e| qui me ferait souvenir de ma jeunesse .| ' Monsieur , me dit -
Gk 974d|tirai le billet à moitié hors de ma poche . à ce mouvement inexorable ,
Gk 974h| eût dit : ' Ha ! elle a payé . Ma foi , tant mieux ! ' J' ai lu sur
Gk 978a| m' occupa . J' avouerai à ma honte qu' elle éclipsait
Gk 978d| , vous la connaissez , c' est ma femme !| - Le pauvre garçon ,
Gk 978f| le vieux Hollandais , je passai ma thèse , reprit Derville . Je fus
Gk 979g| , la papa Gobseck avait loué ma chambre pour ne pas avoir de voisin
Gk 979g| ouvrit qu' après avoir reconnu ma figure .| " Hé bien , me dit - il
Gk 980e| ! - Hé bien ? - Possible . - Ma foi , il faut aller vite ; sans cela
Gk 982c|folies , autrement vous perdriez ma confiance . Ne prenez pas un grand
Gk 982i| m' acquitter . Depuis ce jour , ma vie ne fut que bonheur et prospérité
Gk 984f| .| J' avais à peu près conservé ma raison , j' étais sur mes gardes .
Gk 985b| de mon camarade .| J' avoue , à ma honte , que je ne me doutais
Gk 985d| - il , il n' entre pas dans ma pensée de vous forcer à me rendre un
Gk 985e| , je vous avais prié de faire ma paix avec lui .| Mais n' en parlons
Gk 986a| à ma considération , vous lui rendrez vos
Gk 990f| bien difficile à confesser , ma belle dame .| " Il signa un bon de
Gk 991a| , et dit froidement : " En ma qualité d' insulté , je tirerai le
Gk 992b| à Gobseck redevenu calme , ma femme sort d' ici ? - Possible .|
Gk 992d| rencontrés dans la chambre de ma femme , un matin . Vous veniez
Gk 992f| qui n' appartenaient pas à ma femme .| - Sans me croire obligé de
Gk 992h| le comte , vous connaissiez ma femme .| - Vrai . - Elle est en
Gk 993d| été achetés par M .| Gobseck en ma présence ; mais je crois que vous
Gk 993e| à son profit , surtout quand ma conscience et mon devoir me forcent
Gk 996a| l' engagement de remettre ma fortune administrée par lui comme il
Gk 996c|pause , je souffre beaucoup , et ma santé me donne les plus vives
Gk 996c| chagrins récents ont troublé ma vie d' une manière cruelle , et
Gk 997a| - Ma pauvre Camille se meurt de sommeil ,
Gk 997a| en interrompant l' avoué . Va , ma fille , va dormir , ton coeur
Gk 997b| pas . Croyez - vous donc que ma fille lise les journaux ? Continuez
Gk 997c| le comte de Restaud , puisque ma fille n' est plus là , dit la
Gk 998b| un mouvement brusque , vint à ma rencontre , et s' assit sans mot
Gk 998f| devez comprendre , madame , que ma démarche n' est point indiscrète ,
Gk1001b| de toutes les questions .| Ma visite fut un trait de lumière pour
Gk1002b| même jusqu' à tenter d' allumer ma curiosité , d' éveiller l' amour
Gk1004g| me fier .| Tu ne trahiras pas ma confiance ? - Non , mon père .| -
Gk1005c| ai menti . Oui , j' ai manqué à ma parole en des circonstances devant
Gk1005i| la tombe . " Vous avez abreuvé ma vie de chagrins , et vous voulez

Explication des codes
Retour à l'index