Retour à l'index
Explication des codes


Cliquer sur la référence (zone soulignée, à gauche) pour voir le contexte large (une page de l'édition de la Pléiade ). Le code alphabétique qui termine la référence indique dans quelle partie de la page se trouve le mot cherché (a pour les 50 premiers mots de la page, b pour les 50 qui suivent, f ou g pour les derniers). Utiliser la fonction FIND de NETSCAPE pour une localisation plus précise.

Helder 8
Gk 971e| .| La comtesse demeurait rue du Helder , et ma Fanny rue Montmartre .
Gk 978e| .| - Je vous ai laissé rue du Helder , chez une comtesse , s' écria
Gk 998a| . J' arrivai promptement rue du Helder . Je fus introduit dans un salon
Go 77j| de Restaud demeurait rue du Helder .|
Go 83f| à Christophe .| - Rue du Helder . J' ai ordre de ne remettre
Go 86d| de Restaud , et demeure rue du Helder . "| à ce nom , l' étudiant
Go 94i| .| " Enfin il arriva rue du Helder et demanda la comtesse de
Go 279g| , et partit pour aller rue du Helder chez Mme de Restaud . Pendant le
Hélène 129
Ph 915f| à la guerre de Troie , depuis Hélène jusqu' à Mme de Maintenon ,
PC 142e| attrayante autant que la belle Hélène , la Galatée d' Homère , n' a
PC 196h| nous attirent comme Saint - Hélène appelait Napoléon ; elles
CC 371a|pense que Napoléon est à Saint - Hélène , tout ici - bas m' est
FA1076b| . Parfois , en jouant avec son Hélène , Julie la regardait d' un oeil
FA1078b| lui vînt quelque félicité ; son Hélène , seul bien qui l' attachât à la
FA1078f| lui fit admirer le sommeil d' Hélène ; mais il accueillit l'
FA1089i| pour y faire sauter sa petite Hélène .|
FA1099e| , parvenue au lit où dormait Hélène , elle repoussa doucement les
FA1099e| fermées de la petite fille .| Hélène avait les bras ouverts , et
FA1099g| aimerai bien...| Maman ! " dit Hélène en s' éveillant .| à ce mot ,
FA1102a| aux rideaux du lit où couchait Hélène ; ma femme a eu un tel
FA1115b| ne pas l' être du tout .| Hélène n' est pas de lui ! Oh ! ne
FA1115f| leur avenir .| Ma pauvre petite Hélène est l' enfant de son père , l'
FA1116a| Je suis pour Hélène ce que , dans l' ordre naturel ,
FA1116i| est une négation .| Oui , quand Hélène me parle , je lui voudrais une
FA1117e| ! vous ne me mépriserez pas . Hélène ! Hélène ! ma fille , viens ! "
FA1117e| ne me mépriserez pas . Hélène ! Hélène ! ma fille , viens ! " s' écria
FA1119d| bonheur . Quel sera le sort d' Hélène ? le mien sans doute .| Quels
FA1146b| à cette phrase : " Tiens , Hélène , le veux - tu ? " dite d' une
FA1146c| sombres nuages .| " Maman , Hélène ne veut pas jouer , s' écria le
FA1146e|homme , arrachèrent des larmes à Hélène . Elle les dévora
FA1146h| .| En ne me voyant plus , Hélène parut inquiète ; ses yeux noirs
FA1147f|frère sur le penchant du talus , Hélène lui lança le plus horrible
FA1148a| et descendis par un sentier . Hélène stupéfaite poussa des cris
FA1148c|ou dit le secret de ce malheur ? Hélène avait peut - être vengé son père
FA1151f| noir , le jette dans l' eau .| Hélène s' est mise alors à pleurer , à
FA1152b|rien ne tempérait .| " Assez , Hélène , lui dit - elle , allez sécher
FA1152d| ; pas vrai , ma petite ? "| Hélène regarda sa mère en tremblant ,
FA1153b| il y a des grâces d' ét..."| Hélène , revenue avec son père du
FA1158c| la lumière .| à elle seule Hélène était un spectacle . Sa beauté
FA1159f| d' attendrissement jeté par Hélène sur Abel et Moïna quand éclatait
FA1159h|terne , froid , respectueux chez Hélène , sombre et menaçant chez la
FA1159h| et menaçant chez la mère . Hélène baissa promptement sa vue sur le
FA1160a| - elle jalouse de la beauté d' Hélène , avec qui elle pouvait
FA1160b| que dans une tombe ?| Hélène était arrivée à un âge où la
FA1160c| elles donnent aux forfaits .| Hélène paraissait ne se croire digne de
FA1160f|par cette lecture dans l' âme d' Hélène venait de la scène où le poète
FA1160f| humble , pieuse et recueillie , Hélène ne souhaitait plus d' aller au
FA1160g| dans l' affection d' Hélène pour sa mère , il était si
FA1162e| aboya d' un ton de fureur . Hélène , Gustave , le général et sa
FA1165d| quelqu' un là - haut...| Hélène , reprit le général en regardant
FA1168c| la clef de la mansarde et sur Hélène , finit par dire à voix basse en
FA1168d| se penchant vers sa fille : " Hélène , votre père a laissé la clef
FA1168f|vous aurais pas prié de monter , Hélène , reprit sa mère avec un ton de
FA1168f|absence .| - Madame , répondit Hélène , si vous me le commandez , j'
FA1169a| prit la clef et la remit à Hélène , qui se leva sans dire un mot ,
FA1170b| aux impressions extérieures , Hélène fut saisie par le mélange de
FA1170e| âme .| Mais bientôt , soit qu' Hélène eût laissé échapper une
FA1170i| idée mélancolique , il jeta sur Hélène un regard de serpent , et remua
FA1172a| sa femme et ses enfants . Hélène devint rouge comme le feu . "
FA1172b| marquise jeta un cri . Quant à Hélène , ce mot sembla décider de sa
FA1172f| écria le général en jetant sur Hélène un coup d' oeil d' horreur . Ah
FA1173d|comme s' il eût vu Moïna morte . Hélène était debout , et le meurtrier
FA1173e| ? demanda le marquis .| - Hélène veut le suivre " , dit - elle .
FA1173e| presque involontaire , dit Hélène à voix basse , je réaliserai ses
FA1173f| attitude de modestie .| " Hélène , dit le général , vous êtes
FA1173f| ...?| - Oui , mon père .| - Hélène , demanda - t - il d' une voix
FA1174a| à ce que son mari l' entendît . Hélène , vous mentez à tous les
FA1174b| tout , madame " , répondit Hélène d' un ton froid .| Mais ,
FA1174e| .| " Il voUs perd " , dit Hélène au meurtrier .| L' inconnu
FA1174f| pouvez vous repentir , répondit Hélène en lui adressant une de ces
FA1175a| Le meurtrier s' avança vers Hélène , dont la beauté , quelque
FA1175c| vous me repoussez ! s' écria Hélène avec un accent qui déchira les
FA1176f| une pause à la marquise . " Hélène , je subirai vos reproches , si
FA1176g| - t - il en se tournant vers Hélène .| - Soit ! mon père ,
FA1177c| voir ni vous entendre...| - Hélène , dit la mère à la jeune fille ,
FA1177e| je ne la regretterai pas . "| Hélène s' agenouilla timidement devant
FA1177g| s' avança , et jetant sur Hélène un sourire où il y avait à la
FA1177h| , et lui ouvrit ses bras . Hélène s' y précipita en pleurant .|
FA1177h| - elle , adieu , ma mère ! "| Hélène fit hardiment un signe à l'
FA1178c|précipitamment la croisée .| " Hélène " , cria - t - il .| Cette voix
FA1178g| toutes parts .| " Ma fille ? Hélène est enlevée . Allez dans le
FA1178h| le gros chien de garde .| " Hélène ! Hélène ! " lui dit - il .|
FA1178h| chien de garde .| " Hélène ! Hélène ! " lui dit - il .|
FA1188g|soudain .| " C' est le père d' Hélène , dit le capitaine d' une voix
FA1189c| de la chambre avec brusquerie , Hélène s' était levée du divan sur
FA1189e||Dans sa pose , dans son geste , Hélène laissait éclater la conscience
FA1190c| de fruits délicieux .| Enfin Hélène semblait être la reine d' un
FA1190e| est - il possible ? s' écria Hélène en saisissant son père comme
FA1190e| réalité de cette vision .| - Hélène !| - Mon père ! "| Ils
FA1190g| que je te retrouve ainsi , mon Hélène , toi que j' ai tant pleurée !
FA1192a|bras autour du cou majestueux d' Hélène , comme un lionceau qui veut
FA1192c|il me prodigue en me disant : " Hélène , puisque tu ne vas pas dans le
FA1193f| , vous l' aimerez .| - Hélène , dit gravement le général ,
FA1193g|.| - Tu n' as donc plus rien , Hélène , reprit sévèrement le militaire
FA1195a| Non , lui répondit le général . Hélène m' a tout dit . Je vois qu' elle
FA1196a| mon père encore un moment , dit Hélène d' un ton boudeur .| - Dix
FA1196c| voeux pour leur bonheur .| - Hélène , reprit le vieillard en la
FA1196f|pure , aussi élevée que celle d' Hélène , le capitaine parisien restait
FA1196g| main du corsaire , embrassa son Hélène , sa seule fille , avec cette
FA1197c| , en voyant la robe blanche d' Hélène qui flottait , légère comme une
FA1198a| et fuyant . Chaque fois qu' Hélène pouvait apercevoir son père ,
FA1198d|le brick ne se voyait même pas . Hélène n' était plus qu' un point
FA1200b| altéré la belle physionomie d' Hélène , elle reconnut sa fille aînée .
FA1200b| d' une femme vêtue de noir , Hélène se dressa sur son séant , jeta
FA1200c| ne me faut plus rien , répondit Hélène d' une voix affaiblie . J'
FA1200d| ce reproche ; elle oublia qu' Hélène était une enfant conçue jadis
FA1200e| , en se souvenant seulement qu' Hélène la première lui avait fait
FA1200e| sa fille , elle s' écria : " Hélène ! ma fille..."| Hélène gardait
FA1200e| : " Hélène ! ma fille..."| Hélène gardait le silence . Elle venait
FA1200g| en étouffant la voix d' Hélène par les éclats de la sienne .|
FA1201a| - Je me tairai , répondit Hélène en faisant un effort surnaturel
FA1201a|| - Tout est inutile , reprit Hélène . Ah ! pourquoi ne suis - je pas
MC 481g| qu' il était mort à Sainte - Hélène , lui .| Hein ! était - ce le
MC 592a|donc empêché d' aller à Sainte - Hélène . " Tiens , me dit - il , je ne
Go 192c| , le faux comte de Sainte - Hélène ; si ç' avait été un vrai comte
Go 192c| été un vrai comte de Sainte - Hélène , nous n' étions pas propres .
IP 586d| - il à Las Cases à Sainte - Hélène en lui parlant d' un de ses
Ev 354d| a pas le piédestal de Sainte - Hélène .| D' ailleurs , le suicide
Sp 503b| par le fameux comte de Sainte - Hélène ; mais en modifiant tout ce que
Sp 724f| s' est fait comte de Sainte - Hélène . "| LUCIEN DE RUBEMPRÉ| "
Sp 839h| du comte Pontis de Sainte - Hélène et de Coignard .|
UM 861e|une de leurs filles , l' aînée , Hélène , avait disparu sans que la
Ra 331d| que Napoléon est à Sainte - Hélène et vend son argenterie pour
CM 168d| , sans le Mémorial de Sainte - Hélène , sans les controverses entre
CM 341f|qu' excepté la femme de Luther , Hélène de cette Iliade , tous les
AS 973d| Napoléon , non pas à Sainte - Hélène , mais sur le quai des Tuileries
Mu 680d| Iliade qui roule sur la belle Hélène ; il faut condamner le Paradis
MM 655g| Il y a , ma chère Modeste , dit Hélène d' Hérouville en emmenant sa
MM 656b| aux femmes entre elles , Hélène d' Hérouville répéta d' oreille
MM 658h| deviner les calomnies dites par Hélène , et , sur une exclamation de
MM 660a|, pour la distinguer de sa nièce Hélène , il faut donner exclusivement
MM 690f| en garnison à Rouen , etc . Hélène ne cessait de répéter à celle en
MM 698g| un mouvement qui frappa Laure , Hélène et Mlle d' Hérouville .| " Et
MM 698h| , demanda naïvement Modeste à Hélène .|
MM 700g| pour un poète ? dit Modeste à Hélène en montrant la tapisserie à
MM 701g| inclina la tête pour saluer Hélène et sa tante , puis elle dit à
CB 260h|tête rasée , Napoléon à Sainte - Hélène , quoi !

Explication des codes
Retour à l'index