----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

- Allons faire notre déclaration . " Et les deux tireurs de sable , après avoir couvert le corps de leurs vestes , allèrent chez le maire du village , qui fut assez embarrassé d' avoir à faire le procès - verbal nécessité par cette trouvaille . Le bruit de cet événement se répandit avec la promptitude télégraphique particulière aux pays où les communications sociales n' ont aucune interruption , et où les médisances , les bavardages , les calomnies , le conte social dont se repaît le monde ne laisse point de lacune d' une borne à une autre .
Aussitôt des gens qui vinrent à la mairie tirèrent le maire de tout embarras .
Ils convertirent le procès - verbal en un simple acte de décès . Par leurs soins , le corps de la fille fut reconnu pour être celui de la demoiselle Ida Gruget couturière en corsets , demeurant rue de la Corderie - du - Temple , nÝ 14 .
La police judiciaire intervint , la veuve Gruget , mère de la défunte , arriva , munie de la dernière lettre de sa fille .
Au milieu des gémissements de la mère , un médecin constata l' asphyxie par l' invasion du sang noir dans le système pulmonaire , et tout fut dit . Les enquêtes faites , les renseignements donnés , le soir , à six heures , l' autorité permit d' inhumer la grisette .
Le curé du lieu refusa de la recevoir à l' église et de prier pour elle . Ida Gruget fut alors ensevelie dans un linceul par une vieille paysanne , et mise dans cette bière vulgaire , faite en planches de sapin , puis portée au cimetière par quatre hommes , et suivie de quelques paysannes curieuses , qui se racontaient cette mort en la commentant avec une surprise mêlée de commisération .
La veuve Gruget fut charitablement retenue par une vieille dame , qui l' empêcha de se joindre au triste convoi de sa fille .
Un homme à triples fonctions , sonneur , bedeau , fossoyeur de la paroisse , avait fait une fosse dans le cimetière du village , cimetière d' un demi - arpent , situé derrière l' église ; une église bien connue , église classique , ornée d' une tour carrée à toit pointu couvert en ardoise , soutenue à l' extérieur par des contreforts anguleux .
Derrière le rond décrit par le choeur , se trouvait le cimetière , entouré de murs en ruines , champ plein de monticules ; ni marbres , ni visiteurs , mais certes sur chaque sillon des pleurs et des regrets véritables qui manquèrent à Ida Gruget .
Elle fut jetée dans un coin parmi des ronces et de hautes herbes .
Quand la bière fut descendue dans ce champ si poétique par sa simplicité , le fossoyeur se trouva bientôt seul , à la nuit tombante .

FERRAGUS (V, paris)
Page: 899