----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

" Chère Paquita , je n' essaierai pas de vous peindre , par des paroles , la passion que vous m' avez inspirée . Si , pour mon bonheur , vous la partagez , sachez que j' ai trouvé les moyens de correspondre avec vous . Je me nomme Adolphe de Gouges , et demeure rue de l' Université , nÝ 54 . Si vous êtes trop surveillée pour m' écrire , si vous n' avez ni papier ni plumes , je le saurai par votre silence . Donc , si demain , de huit heures du matin à dix heures du soir , vous n' avez pas jeté de lettre par - dessus le mur de votre jardin dans celui du baron de Nucingen , où l' on attendra pendant toute la journée , un homme qui m' est entièrement dévoué vous glissera par - dessus le mur , au bout d' une corde , deux flacons , à dix heures du matin , le lendemain .
Soyez à vous promener vers ce moment - là , l' un des deux flacons contiendra de l' opium pour endormir votre Argus , il suffira de lui en donner six gouttes .
L' autre contiendra de l' encre .
Le flacon à l' encre est taillé , l' autre est uni . Tous deux sont assez plats pour que vous puissiez les cacher dans votre corset .
Tout ce que j' ai fait déjà pour pouvoir correspondre avec vous doit vous dire combien je vous aime . Si vous en doutiez , je vous avoue que , pour obtenir un rendez - vous d' une heure , je donnerais ma vie .
"
" Elles croient cela pourtant , ces pauvres créatures ! se dit de Marsay ; mais elles ont raison . Que penserions - nous d' une femme qui ne se laisserait pas séduire par une lettre d' amour accompagnée de circonstances si probantes ? "
Cette lettre fut remise par le sieur Moinot , facteur , le lendemain , vers huit heures du matin , au concierge de l' hôtel San - Réal .
Pour se rapprocher du champ de bataille , de Marsay était venu déjeuner chez Paul , qui demeurait rue de la Pépinière . à deux heures , au moment où les deux amis se contaient en riant la déconfiture d' un jeune homme qui avait voulu mener le train de la vie élégante sans une fortune assise , et qu' ils lui cherchaient une fin , le cocher d' Henri vint chercher son maître jusque chez Paul , et lui présenta un personnage mystérieux , qui voulait absolument lui parler à lui - même .
Ce personnage était un mulâtre dont Talma se serait certes inspiré pour jouer Othello s' il l' avait rencontré .
Jamais figure africaine n' exprima mieux la grandeur dans la vengeance , la rapidité du soupçon , la promptitude dans l' exécution d' une pensée , la force du Maure et son irréflexion d' enfant .

FILLE AUX YEUX D OR (V, paris)
Page:1075