----- Revenir à l'écran précédent par la commande BACK -----

de Maulincour conçut des inquiétudes , que dissipa la lettre suivante : " Monsieur le baron ,
" J' ai l' honneur de vous annoncer que vous ne devez plus conserver aucune crainte touchant l' affaire dont il est question . Le nommé Gratien Bourgnard , dit Ferragus , est décédé hier , en son domicile , rue Joquelet , nÝ 7 .
Les soupçons que nous devions concevoir sur son identité ont pleinement été détruits par les faits . Le médecin de la Préfecture de police a été par nous adjoint à celui de la mairie , et le chef de la police de sûreté a fait toutes les vérifications nécessaires pour parvenir à une pleine certitude .
D' ailleurs , la moralité des témoins qui ont signé l' acte de décès , et les attestations de ceux qui ont soigné ledit Bourignard dans ses derniers moments , entre autres celle du respectable vicaire de l' église Bonne - Nouvelle , auquel il a fait ses aveux , au tribunal de la pénitence , car il est mort en chrétien , ne nous ont pas permis de conserver les moindres doutes .
" Agréez , monsieur le baron " , etc .
M . de Maulincour , la douairière et le vidame respirèrent avec un plaisir indicible . La bonne femme embrassa son petit - fils , en laissant échapper une larme , et le quitta pour remercier Dieu par une prière . La chère douairière , qui faisait une neuvaine pour le salut d' Auguste , se crut exaucée .
" Eh bien , dit le commandeur , tu peux maintenant te rendre au bal dont tu me parlais , je n' ai plus d' objections à t' opposer . "
M . de Maulincour fut d' autant plus empressé d' aller à ce bal , que Mme Jules devait s' y trouver . Cette fête était donnée par le préfet de la Seine , chez lequel les deux sociétés de Paris se rencontraient comme sur un terrain neutre .
Auguste parcourut les salons sans voir la femme qui exerçait sur sa vie une si grande influence . Il entra dans un boudoir encore désert , où des tables de jeu attendaient les joueurs , et il s' assit sur un divan , livré aux pensées les plus contradictoires sur Mme Jules .

FERRAGUS (V, paris)
Page: 832