à propos deJean d'Escosse
Retour
DUNS SCOTUS (Johannes), O.F.M.

Questiones utiles subtilissimi Doctoris Joannis Scoti Super Libros priorum. Eiusdem questiones super Libros posteriorum.- [Impresse Venetijs a Philippo pincio, 9 X 1512.-].- In-f, 275 mm, 54 [i.e.55-1] ff sign. a-g, portrait de S. Antoine gr. s. b. à la fin. Empr. : tuez o.a. uetd trin 3 1512
[Poss : Jésuites de Lyon]

B.M. Lyon Res. 108 780

Théologien et philosophe de la fin du XIIIe siècle, le franciscain Jean Duns Scot occupa une place considérable dans l'enseignement universitaire médiéval. Surnommé le Docteur Subtil il représente, avec St Thomas et Guillaume d'Ockham, l'une des trois principales écoles de philosophie. Il est encore étudié au début du XVIe siècle (voir notice sur Pierre Tartaret), subit une éclipse pour être à nouveau édité à la fin de la Renaissance et au XVIIe siècle. Il passe aux yeux des humanistes pour "gothique" : cependant, bien des éléments de la métaphysique et de l'épistémologie linguistique de la Renaissance sont issus de sa réflexion. Il est vrai que la présentation austère, le contenu particulièrement ardu et le système d'abréviations latines ne devaient pas être à la portée des étudiants débutants.

Chapitre 13, p.77 : Jean d'Escosse


Retour