à propos deDoctrinal
Retour
ALEXANDRE de VILLEDIEU

Doctrinale, partes I-IV. Comment. Monachus Lombardus. Ed. Maturinus de Borda.- Lyon : Jean de Vingle, 18 VIII 1495.- 4, 252 mm, 124 ff n. ch. sign. a.q.
[Vendu avec les Auctores octo, Lyon, 1495, par Marmilot à Hubert Mongenot en oct. 1531 ; poss : Carmes de Dijon.- Baudrier XII 199 ; Lyon (Sup.) p. 8]

B.M. Lyon Rés. Inc. 798

Né au XIIe siècle, Alexandre de Villedieu mit la grammaire en 2645 vers latins afin de la faire apprendre plus facilement par les enfants. La présentation en est particulièrement indigeste et peu adaptée à l'enseignement élémentaire : on y trouve néanmoins des analyses grammaticales et rhétoriques assez élaborées. Cette édition est un bel exemple de grammaire glosée : le commentateur effectue des rapprochements avec Priscien et Cicéron, qui veulent donner au texte une dignité classique. Les Humanistes publieront à leur tour les textes classiques, accompagnés de leurs propres commentaires. Le Doctrinale est souvent la cible de leurs sarcasmes, et l'on comprend que le jeune Gargantua y ait passé un temps considérable. Le traité des Tropes qu'il contient est un véritable résumé de la rhétorique des figures, qui a grand besoin de sa glose pour être compréhensible.

Chapitre 14, p.81 : le Doctrinal


Retour