à propos deBlason des couleurs
Retour
SICILE (Jean Courtois, héraut)

[Le Blason des couleurs [par Sicile].- - ] Lyon : Olivier Arnoullet, 6 septembre1530.- In-8, ?? [v-] lij [i.e.lj] ff. sign. a-g8 (a1 mq), ill. gr. s. b., empr. : urau t.u- m- de mepr 3 MT.ccccc.xxx.

[Avec des couleurs aquarellées.- Après le f. xix est rel. le f. C3 du Blason des armes (Rés. 805407).- Notes ms dont une à la fin à la mémoire de Bertrand de Hynere, accompagnée de dessins mss.- Poss. : Pierre Nesme, Jésuites de Lyon.- Baudrier XG1 ; Saffroy I 2007]

B.M. Lyon Rés. 805 407 bis

Une édition antérieure de 1528 existe, publiée en même temps à Paris chez Germain Rouze et à Lyon chez Arnoullet.
Ce traité d'héraldique est présenté ici dans deux éditions concurrentes (les textes sont identiques mais non les pièces liminaires) ; le narrateur du Gargantua s'en prend violemment à l'auteur de l'ouvrage. Dans le recueil lyonnais, voisinent le Blason des armes de Prinsault (voir notice), édité par Claude Nourry, et l'édition Arnoullet du Blason des couleurs. Claude Nourry était le premier éditeur de Rabelais, et ne se montrait donc pas hostile à une utilisation sociale des codes couleurs. Une erreur de reliure dans le recueil a même intercalé un feuillet du Blason des armes dans le Blason des couleurs.
Le nom du copiste (?) Carrozet apparaît en acrostiche dans le poème du dernier feuillet. L'ouvrage est traditionnellement attribué à Sicile, héraut du comte d'Aragon.

Le Blason des Couleurs en Armes Liurées et Devises... [par Sicile].- Paris, en la Rue neufue Nostre Dame a lenseigne Sainct Nicolas [Pierre Sergent ?], s.d. [c. 1530]. In-8, 130 mm, bâtarde, (IV-)LIII [i.e.LII] ff. sign. A-04, marque coloriée de Sergent (Renouard 1036) au titre et f. II.
[Couleurs gouachées.- Rel. bas. XVIIe, ex-libr. ms. des Jésuites de Lyon, 1676 à la fin, signature XVIe : Machuel ? .- Saffroy 2009]

B.M. Lyon Rés. 805 408


PRINSAULT (Clément)

Le Blason des armes, avec les armes des princes et seigneurs de France [par Clément Prinsault]. Auquel est de nouveau adiouste les armes des empereurs et roys chrestiens.- On les vend a Lyon en la maison de Claude nourry, dict Le prince, s.d. [après 1515].- 8, 130 mm, 24 ff n. ch. sign. A-C8 [C 1,7-8 mqq], armes de France gr. s. b. au titre, blasons gr. s. b. coloriés, empr. : s.ou r.le r.cu EsDo c 1516 Q

[ D'après Saffroy 2022 le nom de l'auteur est indiqué dans le ms B.N. ms. fr. 5936.- Blasons coloriés.- Le f.C3 est rel. à la suite du f.XIX du Blason des couleurs, 805407 Rés. - Rel. parch. XVIe, signature Pierre Nesme au contreplat inf.; ex libris ms des Jésuites de Lyon.- Baudrier XII 89 ; Saffroy 2028 ; Gueltlingen I p. 79 n 60]

B.M. Lyon Rés. 805 407

La codification des couleurs, qui signifient la dignité et le caractère de la personne qui les porte, fait le lien entre le Blason des armes et celui des couleurs.

Chapitre 9, p. 49 : Blason des couleurs


Retour